Syracuse
© Elisa Locci / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Syracuse

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Avant de partir

Cicéron l'a voulue dans ses Verrines comme la plus grande et la plus belle des villes grecques, l'histoire d'une terrible adversaire d'Athènes : carte à la main, Syracuse conserve toujours son histoire dans un style hybride, fait de bâtiments médiévaux, de décorations baroques, de dédales de rues et d'une atmosphère particulière.
Elle a été marquée par les armes et l'art des Grecs, des Romains, des Arabes, des Byzantins, des Normands, par la couronne des Aragonais et le pinceau de Caravaggio : aujourd'hui, on retrouve le faste des armes dans les processions religieuses traditionnelles, le cœur d'une Sicile antique fortement ressentie.

C'est de cette union d'histoire et de folklore que Syracuse tire la force de son tourisme. Et ce n'est pas tout : la ville a la chance de se trouver à quelques kilomètres de la réserve marine du Plemmirio, la plus grande réserve marine protégée d'Italie, et de la ville de Noto.
Depuis quelques années, Syracuse est au centre d'un projet de récupération de la vieille ville et de l'île d'Ortigia.

À voir

Médiéval et baroque : ce sont les principaux styles de Syracuse et une promenade à travers les rues d'Ortigia en sera la parfaite démonstration. Le dédale de ruelles qui mène à la piazza del Duomo est un avant-goût de l'ancien urbanisme, où la pierre joue un rôle central, et où les maisons font partie d'une atmosphère particulière. En arrivant sur la piazza del Duomo, on découvre le baroque, comme sur une grande scène où défilent, parmi de nombreux monuments, l'archevêché et le Palais Beneventano. Tout près, la fontaine Aretusa reste un souvenir mythologique de la nymphe poursuivie par le fleuve Alfeo et sauvée par miracle par Artémide, qui la transforma en fontaine.

Cette ville est une succession d'images aux couleurs intenses et à l'architecture fascinante ; en revanche, sur la terre ferme, on découvre le parc archéologique : bienvenue à Neapoli, la nouvelle ville, où vous pourrez visiter le théâtre grec, l'amphithéâtre romain et d'autres merveilles qui y sont conservées.

Ajoutez à votre itinéraire de découverte le sanctuaire de la Madonna delle lacrime, réalisé dans les années soixante où l'on conserve un petit tableau avec des larmes " miraculeuses " , et pour les plus courageux les catacombes de San Giovanni : ce sont les plus grandes d'Italie.

À faire

Chaque année, en août et en septembre, LatomiArte porte sur les places et dans les rues de la ville de nombreuses occasions de rencontres artistiques, littéraires et culturelles. Il est suivi, en septembre, du Festival du Ballet, tandis que les spectacles de l'Opera dei Pupi ont repris depuis quelques temps : cette forme théâtrale traditionnelle met en scène des marionnettes (les pupi siciliens), en un récit dont les protagonistes sont le roi Charlemagne et ses paladins.

Syracuse conserve également, comme toute ville sicilienne qui se respecte, une âme religieuse. Les principales fêtes populaires ont une origine catholique ; la plus connue est sans doute celle de Santa Lucia (le 13 décembre) : c'est l'occasion pour le baroque de reprendre forme à travers les décorations de la Carrozza del Senato, qui défile en procession accompagné d'un groupe de Cavaliers aux habits fastueux. Du reste, le faste est une des caractéristiques dominantes de toute la culture sicilienne : le baroque en est l'incarnation folklorique et architecturale la plus évidente.

Signalons également la Fête de l'Assunta, le 15 août, avec une procession en mer, et la Fête de la Madonna delle Lacrime (du 29 août au premier septembre).

Les plus

  • +  la zone marine du Plemmirio
  • +  Les exemples du baroque sicilien

Les moins

  • -  La dégradation qui frappe encore certains quartiers de la ville
  • -  L'absence d'aéroport

À penser

Tout séjour à Syracuse doit être couronné par une baignade dans la réserve naturelle du Plemmirio, un dîner de poisson frais et la visite de Noto.
La capitale du baroque se trouve à 32 km de Syracuse, et elle abrite des exemples d'architecture exceptionnels. A voir : la Cathédrale et l'Opera, inscrits au Patrimoine de l'Unesco.
La troisième semaine de mai, la ville se transforme en un jardin artistique de fleurs.

À éviter

Tout le monde connaît la chaleur de la Sicile, et Syracuse ne fait pas exception. Si toutefois l'envie vous prend de vous rafraichir, suivez attentivement nos conseils : évitez absolument toute les plages autorisées à la baignade situées sur la côte nord, infestée par les évacuations des nombreuses industries des alentours.

Sachez que sur la côte orientale de la ville s'ouvre en revanche la réserve naturelle du Plemmirio, le plus grand parc marin protégé d'Italie : vous y trouverez une eau propre et vous pourrez faire des excursions dans un environnement naturel riche et protégé.
D'autres plages sont facilement accessibles comme celles de l'Arenella et des Fontane Bianche, au sud de la ville.

À déguster

A table ! La gastronomie sicilienne est une explosion de saveurs. Aucun régime amaigrissant n'est admis  Goûtez les pâtes à la Norma, les arancini de riz (au beurre ou avec une sauce à la viande), la parmesane d'aubergines, les panelle et les croquettes : c'est l'éloge du goût, à tester sous toutes ses formes et en bonne compagnie.
C'est sans parler des gâteaux et des crèmes glacées : de la pistache de Bronte au setteveli (une composition de chocolat et de granulés), le plaisir est assuré !

À rapporter

La gastronomie et l'artisanat sont les points forts de la production sicilienne et donc de Syracuse et de ses alentours.
Une spécialité de la ville est la fabrication du papier de papyrus, une plante qui pousse encore de nos jours sur le territoire et qui est traitée selon d'anciennes méthodes dérivant des Egyptiens. Dans les magasins vous le trouverez peint ou blanc.
Parmi les productions locales, signalons la fabrication à la main de tonnelets en bois.

Quant à la gastronomie, Syracuse offre absolument tous les produits typiques siciliens : des cannoli à la martorana (fruits confits), les occasions d'en déguster ne manqueront pas !

Italie : Découvrez les villes
  • Rome Europe; Italie; Latium; Rome;
  • Venise Europe; Italie; Vénétie; Venise;
  • Milan Europe; Italie; Lombardie; Milan;
  • Vérone Europe; Italie; Vénétie; Vérone;
  • Naples Europe; Italie; Campanie; Naples;
  • Bologne Europe; Italie; Emilie-Romagne; Bologne;
Les régions de Italie
  • Sardaigne
  • Sicile
  • Campanie
  • Calabre
  • Abruzzes
  • Lombardie
  • Basilicate
  • Emilie-Romagne
  • Molise
  • Marches
  • Ombrie
  • Frioul-Vénétie julienne
  • Ligurie
  • Toscane
  • Latium
  • Piémont
  • Trentin-Haut-Adige
  • Pouilles
  • Vénétie
  • Vallée d'Aoste