• Emilie-Romagne, Italie
    © milla74 / 123RF
    Vue panoramique de l'Emilie-Romagne
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Voyage en Emilie-Romagne : réveillez vos papilles !

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Avant de partir

C'est une région administrative, mais une fois sur place, le voyageur attentif se rendra vite compte que ce sont bel et bien deux territoires historiques et géographiques distincts : Emilie et Romagne. A l'Ouest c'est l'Emilie, qui tire son nom de la via Emilia des Romains, dont le tracé traverse encore en ligne droite les grandes villes qui en font l'armature : Bologne, Modène, Reggio d'Emilie, Parme et Piacenza, bien alignées entre plaine du Pô et contreforts des Apennins. Au sud-est, c'est la Romagne, contrée littorale, réputée pour les plages de Rimini, la belle Ravenne et l'étrange République de San Marin, coincée entre l'Adriatique et les montagnes de Toscane et des Marches.

L'Emilie-Romagne tire de cette diversité une belle complémentarité. Parmi les régions les plus riches d'Europe, elle est à la fois une terre au patrimoine historique exceptionnel trop méconnue et une région touristique pour ses plages romagnoles très fréquentées par les Italiens. Et si le très animé littoral balnéaire de Rimini peut avoir ses détracteurs, la découverte de Ravenne, Ferrare, Bologne, Parme ou Piacenza ne manquera pas de ravir les amateurs d'art et d'histoire, sur un parcours hors des sentiers battus, loin de la foule, même en été. Des terres de cocagne, qui sont aussi un fabuleux pays gastronomique et un paradis du cyclotourisme, où il fait bon pratiquer en prenant son temps, l'art du voyage épicurien.

Conseils de la rédaction

L'Emilie-Romagne est peu connue en France mais mérite à elle seule - et largement! - un voyage. Si son nom ne vous dit rien, ses villes de Bologne, Ferrare, Ravenne, Modène, Parme et Rimini vous parleront surement, à vos souvenirs ou au moins à vos papilles. Pour les voyageurs en quête d'une destination estivale italienne à contre-courant de la foule qui va s'agglutiner à Venise, Rome et Florence, voilà une alternative de charme.

Il ne faut pas trop en attendre de la campagne, la riche plaine du Pô est très aménagée et habitée, rares sont les coins où l'on n'aperçoit pas les cheminée d'une usine ou d'une centrale à l'horizon. En revanche, les villes, très facilement visitables car très proches les unes des autres, sont de véritables merveilles. Notamment à vélo! Grâce à de bon aménagement, des chemins balisés et un terrain plat, l'Emilie-Romagne est un vrai bonheur de cyclotouriste, entre les villes comme dans les villes. Mais la région se prête tout aussi bien à un tranquille road-trip gourmand!

Ceux pour qui une parenthèse nature est indispensable trouveront leurs bonheurs du côté de Comacchio et du delta du Pô. De superbes paysages verdoyants de canaux les y attendent. Pour les fadas de plage et de fête, la réputation de Rimini n'est plus à faire, mais là vous retrouverez la foule. A moins de vous faufiler dans le centre historique de la ville, qui lui aussi cache les trésors d'un patrimoine, décidément trop peu connu.

Les plus

  • +Les vins et la gastronomie
  • +La densité de villes d'art
  • +La tranquilité en été (sauf sur les plages!)

Les moins

  • -Une destination assez chère

Cuisine

LE PARMIGIANO REGGIANO
C'est dans les provinces de Parme, Reggio d'Émilie, Modène, Bologne et Mantoue qu'il faut rechercher la zone de production du Parmigiano Reggiano. C'est ici et nulle part ailleurs que toute une série de facteurs se conjuguent pour donner naissance à ce fromage de renom. Du terrain au fourrage avec lequel sont nourries les vaches, en passant par l'eau, et jusqu'au climat, tout concourt à en assurer la qualité. On produit ce fromage sur ces terres depuis la nuit des temps et, si vous avez envie de vous faire une idée sur les méthodes de fabrication, allez visiter l'une des nombreuses fromageries.

LE JAMBON DE PARME
Il semble que son existence remonte à l'époque d'Hannibal, qui, en 217 avant J.-C., après la bataille de la Trebbia, fut accueilli à Parme avec un banquet à base de " cuisses salées de cochon ". Dans la méthode de fabrication du Jambon de Parme, rien n'est laissé au hasard. Il est vieilli dans des lieux appropriés, appelés " baliatici ", et une attention toute particulière est apportée à ce moment de la production, qui dans cette zone peut vraiment bénéficier d'un climat adapté. L'ouverture et la fermeture des fenêtres dans ces lieux particuliers sont réglées de telle façon que les légers courants d'air puissent sécher les chairs tout en assurant le développement de ce goût doux typique du Jambon de Parme.

BOLOGNE " LA GRASSE "
Vous ne pouvez pas quitter Bologne sans avoir goûté ses spécialités culinaires. L'appellation " la grasse " colle à la ville non pas parce que sa cuisine est lourde, mais pour exprimer la joie de vivre et l'amour de la bonne chère sur ces terres. À commencer par les pâtes aux œufs faites maison, essayez un beau plat de tagliatelles à la bolognaise, préparées avec le typique " ragù ", ou bien des tortellinis en bouillon. Poursuivez avec un bon sandwich à la mortadelle.

SPECIALITÉS MODÉNAISES
Produit à partir de moût de raisin cuit, obtenu de cépages provenant tous rigoureusement de la région de Modène, le secret du Vinaigre Balsamique Traditionnel de Modène réside dans son lent vieillissement (dans des lieux appropriés sous les combles) qui peut durer jusqu'à 50 ans. Des températures particulières, garanties par le climat du lieu, donnent naissance à ce vinaigre dont la principale caractéristique est son goût sucré. À Modène et aux alentours, les endroits où l'on fabrique le vinaigre sont nombreux et peuvent être l'occasion de véritables circuits gastronomiques. Des gouttes de ce vinaigre exquis accompagnent des risottos, des copeaux de parmesan ou des fruits. Mais Modène est également célèbre pour le bon vin. N'oubliez pas de goûter un verre de l'excellent Lambrusco DOC.