Crotone
© Rolf Svedjeholm / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Crotone

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Avant de partir

Fondée au VIIIème siècle avant J.-C., Crotone est devenue en peu de temps une riche et puissante ville. Son histoire ancienne, qui en fit le siège de l'une des plus importantes écoles philosophiques de la Grande-Grèce, celle de Pythagore, est visible de la mer. Faites une visite au musée archéologique national de la ville. Vous découvrirez des trésors provenant de la région, non seulement des vestiges de l'ancienne Kroton, mais également des pièces remontant à l'ère préhistorique. Les pièces principales de la collection sont les précieux objets trouvés pendant les fouilles d'Héra Lacinia, ancienne ville grecque, sur le territoire de l'actuel Cap Colonna. Le château Carlo V, témoin d'une période successive de l'histoire de Crotone, mérite lui aussi une visite. La forteresse doit son nom au souverain qui la restaura en 1541, même si ses origines remontent à l'an 840, où elle fut construite pour se protéger des Sarrasins.

Parmi les lieux les plus célèbres, vous avez le château de Charles V qui se trouve dans la partie la plus ancienne de la ville ainsi que le Duomo (cathédrale) qui renferme des œuvres de grande valeur. Le long du mur d'enceinte du château s'étend le centre historique avec ses palazzi nibiliari (maisons aristocratiques) que vous pourrez voir dans la vieille ville. Le musée archéologique national conserve des pièces uniques, telles que le trésor de Héra. La partie la plus ancienne de la ville commence par la Porte de Mavilia. Dans cette partie, vous pouvez admirer des demeures anciennes telles que palazzo Capoano, palazzo Vergi, Pignataro, Astorini-Susanna, Liotti et Adorisio. C'est de cette commune, qu'en 1952, s'est détachée Ciro Marina, qui abrite d'importants sites archéologiques et culturels, comme les vestiges du tempio di Apollo en style dorique, redécouvert en 1921 à Punta Alice.

À voir

La ville abrite de nombreux sites touristiques. Les touristes se rendront principalement à la Basilique et Cathédrale de Santa Maria Assunta, à l'église de San Giuseppe, de Santa Chiara ou de San Pietro, au château de Charles V, au dôme de Crotone, au Palazzo Barracco, de Berlingieri, de Gallucci, de Lucifero ou encore à la Piazza Duomo.

À faire

Vous pouvez partir à la découverte des nombreuses zones archéologiques de la ville et vous promener dans le parc national Sila. Vous pouvez aussi vous baigner sur l'une des plages de Crotone et pratiquer des sports aquatiques. Enfin, vous pourrez faire du shopping dans les ruelles de la ville.

Les plus

Les moins

À penser

La ville vous permet d'alterner les itinéraires artistiques, la découverte des sites archéologiques et les excursions possibles dans les parcs naturels ou en montagne. Vous pouvez, par exemple, découvrir le marquisat de Crotone grâce à des parcours à vélo qui empruntent des itinéraires paysagers et historico-culturels. Les excursions à travers le parc national de la Sila raviront les passionnés de photographie, d'observation des oiseaux et d'observation de la nature.

À éviter

Si possible, évitez de partir en août car les routes et les sites touristiques sont bondés. Sans oublier que c'est à cette période qu'une majorité d'Italiens part en vacances et de nombreux commerces sont fermés. Evitez également la période des fêtes de fin d'années et de Pâques car les prix sont particulièrement élevés. Si vous envisagez de louer un véhicule pour vous déplacer plus librement, sachez que les prix des carburants sont élevés et que les autoroutes vous reviendront vite chères.

À déguster

Parmi les spécialités de Crotone, vous avez le pain de Cutro, le pecorino crotonese, un formage à base de lait de brebis produit localement, la suppressata, charcuterie typique locale ou encore les Pipi e patati, plat estival, préparé à base de poivrons et de pommes de terres sautées à la poêle avec de l'ail et de l'huile. Vous pourrez également déguster des spaghetti alle vongole, spaghetti aux palourdes, le Orecchiette con Cima, les pâtes aux brocolis, la polenta, rôti de porc au fenouil, le baccala (morue sèche) et le polpette di melanzane (croquettes d'aubergines). Côté desserts, vous pourrez goûter au mostaccioli, un gâteau sucré de Calabre et au ciambellone.

À rapporter

Parmi les douceurs italiennes, vous pouvez rapporter des huiles d'olive, café, jambon de parme, des formages (parmesan, mozzarella, Ricotta, Gorgonzola...), des pâtes, etc. Si vous souhaitez ramener des produits issus de l'artisanat, vous avez le choix parmi des tissus, des tapis, des draps de Valgrisenche, des objets en bois, en porcelaine, en marbre de Carrare... < /p>

Italie : Découvrez les villes
  • Rome Europe; Italie; Latium; Rome;
  • Venise Europe; Italie; Vénétie; Venise;
  • Milan Europe; Italie; Lombardie; Milan;
  • Vérone Europe; Italie; Vénétie; Vérone;
  • Naples Europe; Italie; Campanie; Naples;
  • Bologne Europe; Italie; Emilie-Romagne; Bologne;
Les régions de Italie
  • Sardaigne
  • Sicile
  • Campanie
  • Calabre
  • Abruzzes
  • Lombardie
  • Basilicate
  • Emilie-Romagne
  • Molise
  • Marches
  • Ombrie
  • Frioul-Vénétie julienne
  • Ligurie
  • Toscane
  • Latium
  • Piémont
  • Trentin-Haut-Adige
  • Pouilles
  • Vénétie
  • Vallée d'Aoste