Castiglione della Pescaia
© Vlastimil Vojacek / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Castiglione della Pescaia

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Avant de partir

Castiglione della Pescaia est une petite ville paisiblement nichée entre la campagne de la Maremme intérieure et la mer Tyrrhénienne, désormais essentiellement connue comme destination touristique.

Pourtant, le petit bourg médiéval caractéristique qui surplombe la partie « neuve » de la ville faisait autrefois partie de la République de Pise. Après un précieux moment de répit en tant que commune libre à la fin du XIVème siècle, il passa ensuite sous la domination de divers seigneurs de la région. Enfin, aux XVIIIème et XIXème siècles, la région connut un nouvel élan grâce à l'ouverture du Port, puis du Chemin de fer de la Maremme.

Plus chic que certaines localités côtières situées plus haut, mais moins exclusive que d'autres plus au sud, Castiglione se remarque surtout par son petit port et les barques qui y sont amarrées. Elle représente une excellente porte d'entrée sur la Maremme « authentique ».

À voir

Le centre historique de Castiglione qui, depuis sa citadelle, domine la ville nouvelle et le petit port.

À Castiglione : l'Église de San Giovanni Battista, du XVIème siècle.

À Massa Marittima : autour de la Piazza Garibaldi, le cœur de la commune, on trouve les principaux monuments, tels que la Cathédrale San Cerbone (un dôme de style roman), le Palazzo dei Priori et le Palazzo del Podestà.

À Scarlino : la Rocca aldobrandesca ou Château de Scarlino, une forteresse datant du Xème siècle.

À faire

Une fois visité le centre de Castiglione, vous trouverez de nombreux villages dans les alentours qui méritent le coup d'œil : Scarlino, Massa Marittima, Gavorrano. En s'enfonçant plus profondément dans la Maremme, on trouve de petites villes ou villages arborant cet aspect médiéval qui fait tout le charme de la région. Sans compter que la route est constellée de restaurants et d'établissements d'agritourisme, parfaits pour une halte improvisée, pourquoi pas à la découverte de la gastronomie locale.

Vers le nord : en longeant la mer, on trouve en revanche le promontoire de Punta Ala. Situé juste en face de l'îlot « dello Sparviero », inhabité, le promontoire vient s'achever dans le petit port du même nom. Il s'agit d'une localité balnéaire plutôt élégante, qui frappe surtout pour ses paysages environnants. Bien qu'elle ne soit pas encore protégée, la région a tout de même été déclarée « d'intérêt régional », un statut officiel qui la protège de certaines dérives.

Vers le sud : en continuant le long de la mer, on arrive à Monte Argentario et Porto Ercole. Cette zone de protection naturelle présente des paysages particulièrement authentiques. Pour l'anecdote, c'est à Porto Ercole que mourut le Caravage en 1610, tandis qu'aujourd'hui, la petite ville est surtout connue pour être une destination touristique luxueuse et élégante.

Fêtes traditionnelles : le Balestro del Girifalco, un tournoi médiéval qui se tient à Massa Marittima deux fois par an : le quatrième dimanche de mai et le deuxième dimanche d'août.

Les plus

  • +  La forteresse ancienne avec ses petites ruelles
  • +  Porte d'entrée vers la Maremme plus authentique

Les moins

  • -  Elle est envahie en août
  • -  Les prix peuvent être exagérés

À penser

Les établissements d'agritourisme sont souvent nichés dans des petites routes cachées et mal indiquées. Parfois, il s'avère difficile de les trouver même avec un GPS. Ce qu'il faut, c'est (1) rester calme, (2) s'équiper d'une belle carte routière spécifiquement de la région pour avoir toutes les indications, et (3) ne pas hésiter à demander des informations aux passants.

À éviter

Castiglione et ses environs se visitent malheureusement en voiture. Pour les circuits notamment, la voiture est indispensable.

À déguster

Castiglione della Pescaia est une petite ville en bord de mer, ce qui implique des plats de poisson, généralement avec de la tomate. Toutefois, elle est également la porte d'entrée sur la Maremme, c'est pourquoi on y trouve également des spécialités de gibier, telles que le sanglier ou le lièvre.

À rapporter

Qui dit Maremme, dit Toscane et, par analogie, dit également « œnogastronomie richissime ». Vous aurez donc, bien sûr, l'occasion de ramener de l'huile, que vous pourrez acheter chez un grand producteur de renom, auprès d'un petit artisan, ou encore dans une entreprise biologique. Sans compter les différents parfums que vous pourrez trouver. Côté vin, le choix reste tout aussi vaste.
Italie : Découvrez les villes
  • Rome Europe; Italie; Latium; Rome;
  • Venise Europe; Italie; Vénétie; Venise;
  • Milan Europe; Italie; Lombardie; Milan;
  • Vérone Europe; Italie; Vénétie; Vérone;
  • Naples Europe; Italie; Campanie; Naples;
  • Bologne Europe; Italie; Emilie-Romagne; Bologne;
Les régions de Italie
  • Sardaigne
  • Sicile
  • Campanie
  • Calabre
  • Abruzzes
  • Lombardie
  • Basilicate
  • Emilie-Romagne
  • Molise
  • Marches
  • Ombrie
  • Frioul-Vénétie julienne
  • Ligurie
  • Toscane
  • Latium
  • Piémont
  • Trentin-Haut-Adige
  • Pouilles
  • Vénétie
  • Vallée d'Aoste