Europe; Italie; Emilie-Romagne; Bologne;
© Andrei Nekrassov / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Bologne

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Avant de partir

Ville très - bonne - vivante, Bologne unit l'histoire ancienne de son université à la fraîcheur apportée par ses 100.000 étudiants, soit 10% de la population. Une jeunesse qui fréquente ses rues, de jour comme de nuit. Sous les arcades, incroyablement omniprésentes, la ville grasse comme la surnomme les Italiens, aligne ses bars et restaurants animés 7 jours sur 7. Comme la culture et l'éducation, la gastronomie est une véritable valeur ici.

D'abord étrusque et commerçante, Bologne prend de l'ampleur avec la création de la première université d'Europe en 1088. Précoce, la cité vit un véritable âge d'or dès les 11e et 12e siècle, période pendant laquelle elle attire savants et artistes de tout le continent. L'explosion démographique, alors que la ville est encore coincée à l'intérieur de ses remparts, lui vaut l'extension des bâtiments au-dessus des rues, ce qui nécessite de créer des arcades. Une tradition qui ne la quittera pas jusqu'à aujourd'hui. C'est aussi à ces 11e et 12e siècles que Bologne doit ses tours de briques - il en reste 22 - construites par les grandes familles pour se protéger et étaler leur fortune. Sur une base de gypse, la plus haute atteint 97 m et la plus penchée à une inclinaison de... 4m20!

C'est par une balade sous ces arcades, de gargote en trattoria et de tour en librairie qu'il faut apprivoiser Bologne, avant de se lancer à la découverte de ses monuments, la piazza Maggiore, l'immense église San Petronio, le Palazzo Poggi, premier siège de l'Université, le Palais de l'Archiginnasio et son théâtre atomique, le sanctuaire de la basilique Santo Stefano, la cathédrale San Pietro, le Palazzo d'Accursio qui accueille la mairie... de quoi s'occuper dans une ville vivante et riche qui inspire finalement un mot : prospérité.

À voir

Les arcades et les tours médiévales feront à coup sûr partie de votre parcours. Surtout ne pas l'impasse sur l'étonnant complexe religieux Santo Stefano. Le siège de l'Université et San Petronio sont aussi immanquables.

À faire

Ce ne sont que quelques rues étroites et piétonnes, toutes proches de la piazza Maggiore, mais ce serait dommage de ne pas y passer. Appelé le Quadrilatero, ce petit quartier rassemble de nombreux commerces de bouche qui donnent rudement envie de s'arrêter et discuter avec les commerçants de mérites comparés des différents parmesans, de la façon de cuisiner les radicchi ou de préparer les noix fraiches pour faire du nocino maison.

Plus excentré, le quartier étudiant, du côté de la piazza Verdi, mérite aussi le détour, surtout quand arrive l'heure de l'apéro!

Les plus

  • +  Richesse culturelle du centre-ville
  • +  Gastronomie
  • +  La vie étudiante

Les moins

  • -  Une grande ville, pas vraiment reposante

À penser

400.000 habitants intra-muros, plus d'un million dans l'agglomération, Bologne est une grande ville. Il est conseillé d'éviter de prendre un hôtel excentré au risque que votre séjour se transforme en marathon de transport.

À éviter

Bologne est une ville riche. Mais comme partout, toute démonstration ostentatoire de richesse est à bannir pour éviter de tenter le diable et les voleurs.

À déguster

Bologne, c'est la ville grasse, connue dans toute l'Italie pour la richesse de sa gastronomie, dans tous les sens du terme. Il faut d'abord éclaircir un point, ce que nous appelons la sauce bolognaise, se nomme pour les Italiens ragù et n'est pas vraiment une spécialité locale. Et surtout, jamais au grand jamais il ne faut la manger avec des spaghetti, mais avec des lasagne verde, (c'est-à-dire avec des épinards) ou des tagliatelles. Traditionnellement à Bologne, les pâtes sont particulièrement jaunes, signe du grand nombre d'œufs utilisés dans leur confection. Les tortellini et la mortadelle sont aussi deux grandes spécialités bolognaise, sans compter toutes les merveilles de la région, à commencer par le jambon de Parme et le parmesan.

À rapporter

Bologne est une excellente destination shopping, que ce soit pour la nourriture et le vin ou pour la mode et le design, toutes les grandes marques italiennes y sont largement représentées. Quelque soit votre budget, les occasions de craquer seront nombreuses. Pensez à partir avec une valise à moitié vide!
Italie : Découvrez les villes
  • Rome Europe; Italie; Latium; Rome;
  • Venise Europe; Italie; Vénétie; Venise;
  • Milan Europe; Italie; Lombardie; Milan;
  • Vérone Europe; Italie; Vénétie; Vérone;
  • Naples Europe; Italie; Campanie; Naples;
  • Florence Europe; Italie; Toscane; Florence;
Les régions de Italie
  • Sardaigne
  • Sicile
  • Campanie
  • Calabre
  • Abruzzes
  • Lombardie
  • Basilicate
  • Emilie-Romagne
  • Molise
  • Marches
  • Ombrie
  • Frioul-Vénétie julienne
  • Ligurie
  • Toscane
  • Latium
  • Piémont
  • Trentin-Haut-Adige
  • Pouilles
  • Vénétie
  • Vallée d'Aoste