• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
Kérosène et tarifs aériens
Publié le 04/07/2005 , Modifié le 20/07/2015

TransportAllemagne

Twitter Facebook

Les compagnies aériennes ne cessent d'augmenter leurs tarifs. Après Air France en avril dernier, c'est au tour de Lufthansa de revoir à la hausse sa surtaxe visant à couvrir l'accroissement

Les compagnies aériennes ne cessent d'augmenter leurs tarifs. Après Air France en avril dernier, c'est au tour de Lufthansa de revoir à la hausse sa surtaxe visant à couvrir l'accroissement du prix du carburant. Car le cours du baril de pétrole brut a doublé en deux ans, passant de 28 USD à 58 USD. Et le prix du kérosène représente 15 % du tarif d'un billet d'avion. Ce qui correspond en moyenne aux augmentations observées chez les compagnies : + 8 à 9 ? pour les moyens-courriers, + 34 ? à 37 ? pour les longs-courriers.

Mais alors, comment font les compagnies low cost, Ryanair par exemple, qui a pris le parti de ne pas appliquer de surtaxe ? Elles jouent sur le montant des taxes aériennes (qui peut représenter jusqu'à 50 % du prix total du billet). Bien vérifier donc au moment de sa réservation que le tarif indiqué comprend toutes les taxes.

Lorsqu'on a acheté son billet auprès d'une compagnie aérienne (fournisseur), le prix ne peut pas subir d'augmentation due à des variations du cours du pétrole ou des taux de change. Il en va autrement si l'on achète son vol auprès d'un broker (soldeur aérien) ou d'une agence de voyages. Selon l'article 19 de la loi du 13 juillet 1992, le vendeur est libre de répercuter la hausse subie sur le prix du billet (ou des prestations terrestres), après l'achat par le client, si le départ a lieu à plus de 30 jours de là. En revanche, une hausse intervenant sur des voyages prévus dans les 30 jours suivant la transaction ne peut entraîner de modification tarifaire de la part du vendeur.