• Connexion
Indemnisation : pensez à faire valoir vos droits de passagers aériens !
Publié le 03/11/2015

FormalitéFrance

Twitter Facebook 85 partages

Les consommateurs français ne font que 300 recherches par mois sur leurs droits de passagers aériens, un nombre ridicule comparé aux plus de 5000 requêtes mensuelles réalisées en Allemagne. La preuve que la plupart des Français qui voyagent en avion ne connaissent pas leurs droits. Le site www.claimflights.fr aide à faire valoir ses droits et à obtenir des indemnisations.

Peu de gens le savent, mais sachez que les retards de vols peuvent faire l'objet d'une réclamation jusqu'à 3 années après ! L'occasion pour les passagers d'obtenir une indemnisation non-négligeable si leur vol a subi un retard de plus de trois heures, ce qui n'est pas si rare, ou en cas d'annulation bien sûr. Ces dernières années, la législation sur les droits des passagers aériens a été considérablement renforcée, au bénéfice des passagers et au détriment des compagnies aériennes. La réglementation n° 261/2004 du Parlement européen s'applique à l'ensemble des pays de l'Union Européenne. Le nombre de demandes d'indemnisations déposées devant différentes compagnies aériennes a ainsi quadruplé, mais les Français sont loin derrière les autres, notamment les Allemands, qui effectuent 5 000 requêtes par moi contre 300 pour nos compatriotes.

Pour vous aider dans vos démarches et à faire valoir vos droits, rendez-vous sur le site claimflights.fr, un prestataire de service spécialisé dans le dépôt des demandes d'indemnisations et dont l'objectif est de récupérer rapidement l'indemnisation pour les vols retardés ou annulés. Vous apprendrez déjà que le droit à l'indemnisation ne se limite pas aux résidents européens, mais s'applique aux passagers de toutes les nationalités. Tout passager qui arrive dans n'importe quelle destination de l'Union Européenne avec un retard supérieur à 3 heures a droit à une compensation financière jusqu'à 600 euros par passager. Le passager peut prétendre à une indemnisation minimale de 250 euros jusqu'à 1 500 km parcourus durant le vol, 400 euros entre 1 500 et 3 500 km et 600 euros au-delà de 3 500 km. Moins de 5% des passagers demandent réclamation, et très peu obtiennent la compensation qui leurs sont dues par les compagnies aériennes.

Récupérez jusqu'à 600 euros grâce au site www.claimflights.fr

Récupérez jusqu'à 600 euros grâce au site www.claimflights.fr
© DR

Notez que ClaimFlights.fr ne fait rien payer pour l'utilisation de ses services : le site se rémunère seulement si le client est indemnisé, en récupérant une petite partie des gains. Il s'appuie sur une équipe de professionnels expérimentés dans le domaine (dont des avocats), mais aussi sur une importante base de données des vols (plus de 134 000 vols) ou encore conditions météorologiques. Enfin, ClaimFlights.fr effectue une synthèse des différentes décisions juridiques pertinentes sur des litiges similaires. Alors vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous avez encore une trace de vos vols retardés des trois dernières années !