• Connexion
Asie; Inde; Inde du Centre; Inde du Centre; Bangalore;
© DINODIA / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Bangalore

Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef Google Twitter

Avant de partir

Bangalore est la quatrième ville d'Inde par sa taille mais aussi la capitale de l'Etat du Karnataka. Située au centre-sud du pays, Bangalore a la réputation d'être le berceau de l'avenir indien. En effet, ces dernières décennies le succès des sociétés de haute technologie a permis le développement du secteur de l'IT en Inde, avec l'arrivée d'importants capitaux européens. C'est justement en raison de son esprit informatique-technologique inné, que la ville est surnommée la Silicon Valley indienne et qu'elle est projetée vers un futur basé sur la consommation et le business. Le charme particulier de Bangalore réside dans la fusion entre la mondialisation technologique et les traditions vivantes de la culture indienne.
Désormais seuls quelques palais et temples magnifiques, en particulier celui de Sri Shiva témoignent de la grande valeur historique et culturelle du passé. Les principaux restes historiques se situent au sud du marché urbain, en plein contraste avec le caractère moderne (également architectural) du reste de la ville.

À voir

Bangalore possède de nombreuses attractions touristiques, bien qu'elle n'en donne pas l'impression au premier abord. Le Vidhana Soudha est un des palais les plus majestueux de la ville : construit en 1954, ce bâtiment en granit est le siège législatif de l'état et malheureusement, l'intérieur n'est pas ouvert au public. Le Palais de Bangalore situé au centre-ville, fut érigé au XIXème siècle dans le style "tudor". En effet, les principales attractions de cette construction, inspirée de l'architecture du Royaume-Uni, sont les ouvrages en marqueterie ainsi que la collection des peintures historiques. En revanche, le Temple du Taureau est un des lieux les plus fréquentés de Bangalore. Il recèle une sculpture directement réalisée dans un seul bloc de granit, qui représente un taureau d'une hauteur de 4 mètres ; l'animal était considéré comme le moyen pour communiquer avec Lord Shiva. La Forteresse du Sultan Tipu évoque la bataille locale entre le sultan Tipu et la domination britannique ; signalons, à ce propos, les arcs en marqueterie dans le style islamique et le Temple de Ganapati ; l'intérieur du fort abrite aujourd'hui un musée.
Il faut absolument visiter le Temple de Shiva, dominé par la statue géante de la divinité. Le site religieux comprend également la Grotte Sainte et la Piscine des Désirs, dans laquelle, selon la tradition, on lance une pièce de monnaie et où l'on récite sept fois un des mantras les plus communs en Inde, "Om Namah Shivaya". Le Temple de Sri Banashankari Amma, consacré à la déesse Banashankari, est un des plus populaires de Bangalore : en effet, les habitants viennent y prier pour éradiquer la pauvreté et les difficultés.
Un autre temple caractéristique de Bangalore est le temple de Sri Gavi Gangadhar-Eshwara, une sorte de temple-grotte qui attire de nombreux touristes en janvier lorsqu'un rayon de soleil passe à travers les cornes de la statue du taureau qui garde l'entrée, éclairant la divinité Shiva Linga. Fondé en 1886, le Governement Museum abrite une collection de sculptures en pierre, de céramiques, d'armes et de tableaux.

À faire

Ce n'est pas un hasard si Bangalore est appelée la ville-jardin : le Parc de Cubbon, situé au centre-ville est le lieu idéal pour se protéger du soleil. On y trouve des centaines d'arbustes fleuris, des parcs de jeux et des espaces de détente. De nombreuses structures touristiques entourent le parc dont notamment : l'aquarium, la galerie d'art Venkatappa et le musée industriel et technologique Visveswaraya.
Les Jardins Botaniques de Labagh, situés su sud de Bangalore, offrent des roses rouges en abondance. Ils furent construits au XVIIIème siècle par le Sultan Tipu et les plantes qu'on y admire datent toutes de cette époque. On y découvre également la plus grande collection de plantes tropicales rares d'Inde.
Toutefois, Bangalore, en partie en raison de sa globalisation, est appelée la "ville indienne des pubs", vu l'offre importante et la multiplication constante des cafés, des clubs et des pubs. Bangalore compte de nombreux parcs d'attraction : le Bal Bhavan est le plus populaire tandis que le Neeladri Park est à la fois un parc d'attraction et un parc aquatique. A quelques kilomètres de la ville, le Parc National de Bannergatta permet d'observer de nombreux animaux sauvages dans leur habitat naturel, comme des bisons, des éléphants, des lions, des panthères, des crocodiles et des serpents.
Bangalore dispose d'un grand nombre de cascades très renommées dans la région. Les plus proches sont les Chunchi Falls avec leurs chutes d'eau puissantes à couper le souffle et immergées dans une végétation luxuriante : c'est le lieu idéal pour se détendre, se baigner et faire un beau pique-nique.

Les plus

  • +  L'Inde moderne en contraste avec l'Inde traditionnelle

Les moins

  • -  Beaucoup de constructions modernes

À penser

Le Bengaluru International Airport est situé à 35 kilomètres au nord de la ville (M.G. Road). La solution la moins chère pour quitter l'aéroport est la Bangalore Metropolitan Transport Corporation (BMTC), qui dessert depuis l'aéroport 12 points différents de la ville, toutes les 30 minutes. La langue officielle de l'Etat du Karnataka est le Kannada. Toutefois, la plupart de la population parle l'anglais qui est d'ailleurs la langue utilisée dans le commerce. La monnaie est la roupie. Grâce à son altitude (1000 mètres au-dessus du niveau de la mer), Bangalore jouit d'un climat tempéré toute l'année avec de fortes précipitations de mai à octobre.

À éviter

Suite au développement de Bangalore, les salaires d'une partie des habitants ont augmenté, creusant la disparité entre les riches et les pauvres et entraînant une augmentation significative de la criminalité ; il est donc recommandé de protéger les objets de valeur et de ne pas exhiber les montres et les bijoux. Il peut être risqué de louer une voiture en Inde vu que le code de la route n'est guère respecté, comme en témoigne d'ailleurs l'usage inapproprié du klaxon. Les us et coutumes indiens peuvent sembler très différents des nôtres ; il vaut donc mieux s'informer sérieusement à propos des "coutumes de base", pour éviter les malentendus déplaisants.

À déguster

La diversité culinaire de Bangalore reflète en partie la diversité sociale et économique des habitants. Avec la mondialisation, toutes les cuisines du monde sont populaires à Bangalore, des vendeurs ambulants aux spécialités musulmanes, du fast food chinois à la gastronomie occidentale. Toutefois, comme la majorité des Indiens sont hindous ou musulmans, les menus comptent peu de plats à base de viande de porc et de bœuf. Cela s'explique aussi par le fait que la plupart des Indiens sont végétariens/végétaliens. On y cuisine davantage le poulet, l'agneau et, bien entendu, des plats à base de légumes.
La gastronomie caractéristique de l'Etat du Karnataka est appelée Udupi. Elle se base essentiellement sur le blé, les flageolets, les légumes et les fruits, et elle adhère de façon stricte à la tradition védique de la cuisine végétarienne qui n'utilise ni la viande, ni le poisson, ni les oignons, ni l'ail.
Un des plats nationaux est le sambar : une soupe à base de noix de coco et d'huile de coco, dont le principal ingrédient est la courge. La masala dosa est un pain de riz qui s'accompagne d'une sauce piquante et de pommes de terre. Citons quelques plats principaux de l'Udupi : le rasam, une soupe de tamarin avec du poivre et d'autres épices. L'ale bajji est en revanche un plat à base de beurre et de légumes comme des pommes de terre ou des tomates et des épinards en branches. Le kosambari est une salade à base de flageolets, de pois chiches et de noix de coco. Le kheer témoigne du passé colonial ; il a en effet l'aspect d'un pudding de riz avec du blé, du lait, du sucre, des pistaches et divers épices.
En somme, la cuisine de cette région de l'Inde, également favorisée par des influences musulmanes et britanniques, propose un grand nombre de plats. Vu qu'en Inde le fait de manger est considéré comme une expérience sensuelle, on saisit la plupart des aliments de la main droite. En Inde on ne mange pas de la main gauche qui est traditionnellement réservée à l'hygiène personnelle.

À rapporter

Bangalore est considérée comme la maison de la soie ; on y trouve donc de nombreux magasins et marchés qui commercialisent cette étoffe à bon prix. Durant votre shopping à Bangalore, il vous arrivera souvent de rencontrer des objets artisanaux très recherchés, gravés dans du bois de santal, de palissandre et parfois dans de l'ivoire. Si vous voulez jouer la sécurité, le G-Road est le plus important centre commercial de la ville et ses magasins proposent les meilleures marques. La Bridge Road, la Fifth Avenue et la Mota Royal Arcade sont les grandes rues du shopping, on y trouve une grande variété d'objets, de souvenirs et de prix. Le City Market, un quartier situé au sud-ouest de Cubbon Park, recèle : un bazar de fruits et légumes, un marché aux épices, de nombreux magasins de vêtements et une rue entièrement occupée par de petites boutiques de tailleurs.

Inde : Découvrez les villes
  • Bombay Asie; Inde; Inde du Centre; Inde du Centre; Bombay;
  • New Delhi Asie; Inde; Pendjab et Haryana; New Delhi;
  • Calcutta Asie; Inde; Inde de l'Est; Calcutta;
  • Jaipur Asie; Inde; Rajasthan; Jaipur;
  • Coimbatore Asie; Inde; Tamil Nadu; Coimbatore;
  • Chennai Asie; Inde; Tamil Nadu; Chennai;
Les régions de Inde
  • Jammu et Cachemire
  • Kerala
  • Pendjab et Haryana
  • Rajasthan
  • Tamil Nadu
  • Les îles Andaman et Nicobar,îles Laquedives
  • Inde du Centre
  • Inde du Nord
  • Inde de l'Est