• Connexion
Hôtel Aito Motel Colette Hôtel 4 étoile
Avis experts
Tikehau, Polynésie -
Voir la carte
Cindy Neves Chef de rubrique

Pension de famille située à deux pas du village de Tuherahera, sur le motu du même nom abritant l'aéroport, l'Aito Motel Colette propose un hébergement simple mais traditionnel, dans des fare au bord du lagon. Le cadre naturel est superbe, le domaine planté d'arbres tropicaux est paisible et accueillant. Pour vivre ses vacances au rythme de Tikehau, petit atoll de 420 habitants, où l'on découvre, côté terre et côté mer, la nature magnifique de la Polynésie.

+
  • Balnéaire
  • Bien situé
  • Repos
  • Vol
    • Hôtel Aito Motel Colette

      Aito Motel Colette   -   © Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

    • Hôtel Aito Motel Colette

      Aito Motel Colette   -   © Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

       
    Comparez tous les prix

    Prix à la nuitée - Trouvé chez 0 marchand(s)
    Voir plus d'offres

    Situation 3.0 /10

    En bord de mer (côté lagon) sur le motu Tuherahera, qui abrite l'aéroport et le village principal de l'atoll. L'aéroport se trouve à 1 km de la pension. Accès par une route goudronnée (5 min de trajet). Transferts organisés par la pension (5 euros l'A/R par personne). Il n'y a pas de location de voiture ni de taxi sur Tikehau. Le village de Tuherahera se situe à 300 m de la pension (5 à 10 min à pied).

    Logement 6.70 /10

    On accède à l'intérieur des bungalows par la terrasse, galerie protégée du soleil par l'avancée du toit de pandanus. Deux fauteuils de bois permettent de s'installer face au lagon, dont la couleur, magnifiquement turquoise, est l'une des merveilles de Tikehau. Autre merveille à voir : les plages de sable rose. Un peu de ce sable se trouve devant la pension. Pour en voir davantage, si l'on aime bien marcher (et s'il ne fait pas trop chaud), il suffit de longer le motu en direction de l'aéroport. Prévoir des sandales de plastique pour avancer dans les lagunes à certains endroits. On rejoint ainsi le motu Aua, où se trouve l'hôtel Tikehau Pearl Beach Resort : les plages de sable rose sont au-delà de l'hôtel. Compter 1 h 30 à 2 h de marche pour y aller. De retour au bungalow, on regrettera peut-être l'absence de réfrigérateur dans le logement. Le confort est en effet celui d'une pension : un ventilateur sur pied, un petit coin salon en rotin, une salle d'eau aménagée au fond de la pièce, avec douche et toilettes (sèche-cheveux sur demande, à la réception). Il n'y a pas de télévision ni de téléphone (on peut appeler depuis la réception). Côté décoration, les matières et les teintes locales sont privilégiées : couvre-lit aux motifs de tifaifai (patchwork de fleurs stylisées), murs à demi recouverts de bois peint, charpente apparente.

    Infrastructure 7.20 /10

    La pension tire son nom des arbres de fer plantés dans le domaine ("aito" en polynésien) ; elle reprend aussi le prénom de la propriétaire, Colette, qui assure avec son mari Henere la gestion de ce petit domaine de 5 bungalows. Accueil convivial assuré, tout comme l'ambiance paisible qui règne à cette adresse. Le fare de la réception est aussi celui où l'on prend ses repas, à deux pas du lagon, mais à l'abri du vent qui souffle fréquemment sur le motu Tuherahera. A l'extérieur de ce fare, le domaine planté d'arbres de fer, de badamiers et de cocotiers héberge 5 bungalows aux toits de pandanus, aux murs recouverts de bois. Ces bungalows surélevés par des mini-pilotis sont les fare typiques de la Polynésie. Elles sont alignées au bord de l'eau. Chacune dispose donc d'une belle vue sur le lagon.

    Restauration 6.95 /10

    Les repas sont servis sous le fare de la réception. Les tables, protégées du soleil par la toiture, abritées du vent par un rideau d'arbres, offrent néanmoins des échappées vers le lagon. C'est à la fois typique et charmant. Le petit-déjeuner, servi à table, se compose de pain, beurre, confitures tropicales, fruits frais de saison, jus de fruits et boisson chaude. A midi, on peut commander un encas simple, tel que sandwich (toujours appelé casse-croûte en Polynésie), omelette au jambon ou au fromage. On peut aussi aller jusqu'au village, qui dispose d'une boulangerie, d'une supérette et d'un snack. Autres possibilités de restauration : la table d'hôtes des autres pensions (situées entre l'aéroport et l'Aito Motel Colette), le restaurant du Tikehau Pearl Beach Resort (bateau de l'hôtel depuis le port de Tuherahera). Le soir, prévoir ses provisions (pour limiter la dépense) ou prendre le dîner proposé par la pension : menu de 3 plats à 24 euros, cuisine locale et savoureuse (poisson cru à la tahitienne, mahi-mahi grillé ou en sauce, dessert de poe, crème de manioc au coco).

    Plage 8.20 /10

    La plage s'étend devant les bungalows, sur 200 x 50 m environ. Elle est plantée de jeunes cocotiers qui donnent un côté "jardin" à l'ensemble. Le sable, parfois blanc, parfois rose, mêle grains fins et débris de coraux plus épais. Voilà une plage naturelle, qui s'enfonce en pente douce dans le lagon. Des transats de plastique sont à disposition pour le farniente. On évitera d'y prendre racine, car le soleil est redoutable en Polynésie. En outre, le vent, plus ou moins léger, a tendance à souffler du sable au visage. On aura prévu son matériel de snorkelling, car la pension n'en prête pas. En revanche, il y a des kayaks à disposition. A essayer sans faute, ne serait-ce que pour voir le ballet multicolore de poissons, à deux pas du rivage (l'atoll de Tikehau est l'un des plus poissonneux de Polynésie). Au bout de la plage, sur le ponton, la cabane de bois est celle du club de plongée indépendant Raie Manta. Parfait pour explorer en profondeur l'étonnant lagon de Tikehau.

    À savoir

    Ne cherchez pas de banque ni de distributeur de billets sur l'atoll de Tikehau : il n'y en a pas. Ce qui nécessite - pour ne pas garder sur soi de trop grosses sommes en liquide - de payer par avance son séjour. L'absence de banque et de distributeur nécessite aussi de bien évaluer son budget loisirs. Les activités les plus coûteuses sont les excursions accompagnées (mais incontournables, car il n'y a pas de location de bateau possible) : la découverte de l'île aux oiseaux (l'un des fleurons de Tikehau) revient à 60 euros par personne. Un baptême de plongée ou une sortie en mer (avec le club Raie Manta) coûte un peu moins de 60 euros. Une sortie en snorkelling vaut environ 35 euros. Autres dépenses à prévoir : un repas complet revient à 24 euros. Un casse-croûte (sandwich simple) : 5 euros. Une bouteille d'eau (car l'eau sur Tikehau n'est pas potable) : 1 euro (au magasin d'alimentation du village).
    Conseil logement
    Venir à deux, plutôt qu'en famille. Sur demande, les bungalows peuvent accueillir un lit supplémentaire, mais leur superficie (20 m² avec la terrasse) n'est guère adaptée aux séjours en famille.

    Les équipements

    • Navette

      (transfert en véhicule pour l'aéroport, payant)

    • Parking
    • Clim
    • Equipement sport

      kayak

    Les avantages

    • A côté du village de Tuherahera.
    • Vue lagon de tous les bungalows.
    • Ambiance paisible.

    Les inconvénients

    • Pas de frigidaire dans les logements.
    • Plage exposée au vent.

    Avis des voyageurs sur l'hôtel

    1
    • Note Globale nc/10
    • Cox Kevin Cox Kevin  
      Touriste 1 Avis
      • Séjour en octobre 2012 Posté le 2013-11-03 Seul - 3 à 5 nuitées (Chambre avec vue)

        Des personnes charmantes, un accueil familial, et des chants et de la musique au diner que du bonheur

      • Point fort

        le cadre l accueil plage magnifique bungalow typique face à la mer

      • Point faible

        literie a revoir mais vu le cadre on peut dormir à la belle etoile

      • Infrastructure
      • Logement
      • Situation
      • Restauration
      • Sports / Loisirs
      • Animation
      • Qualité / Prix
      • Note Globale 9.00/10