Hôtel Havaiki Pearl Guesthouse Hôtel 3 étoile
Avis experts
Rotoava, 98 763, Polynésie française Rangiroa, Polynésie
Cindy Neves Chef de rubrique

Pension de famille simple et conviviale, le Havaiki Pearl Guesthouse convient tout à fait pour découvrir Fakarava tout en tissant des liens d'amitié avec les propriétaires et les autres voyageurs. Les bungalows se trouvent entre plage et jardin, les tables sont communes au restaurant (demi-pension incluse dans le tarif de la nuitée). Les vélos sont prêtés, du matériel nautique se trouve à disposition. Le village de Rotoava n'est pas loin de la pension : à voir et à vivre pour apprécier le sympathique accueil des îliens.

+
  • Balnéaire
  • Famille
  • Fête
  • Vol
    • Hôtel Havaiki Pearl Guesthouse

      Havaiki Pearl Guesthouse   -   © Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

    • Hôtel Havaiki Pearl Guesthouse

      Havaiki Pearl Guesthouse   -   © Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

       
    Comparez tous les prix

    Prix à la nuitée - Trouvé chez 0 marchand(s)
    Voir plus d'offres

    Situation 3.0 /10

    En bord de mer, côté lagon, au PK 3 de la route desservant le nord-est de l'atoll (le PK, ou point kilométrique, débute à Rotoava. La route, seule voie asphaltée à Fakarava, couvre une distance de 18,6 km en tout).
    L'aéroport se trouve à 6 km. Trajet effectué en mini-truck (il n'y a pas de taxi ni de location de voiture à Fakarava). Il faut compter 5 min de route. Le transfert est assuré par l'hôtel (34 euros l'A/R par personne).
    Le village le plus important de Fakarava est Rotoava, sur la route de l'aéroport. Il se trouve à 3 km de l'hôtel. Cela représente 10 min de vélo.

    Logement 6.20 /10

    Il y a 8 bungalows en tout, répartis en 5 bungalows plage et 3 bungalows jardin. Ils sont construits comme les demeures locales les plus simples : sol et murs recouverts de contreplaqué, charpente de bois surmontée d'un toit de tôle (qui conserve la chaleur). Il y a un ventilateur de plafond pour brasser l'air, mais à la haute saison (de novembre à mars) on aura chaud quand même. Le lit occupe une grande partie de la pièce. Près de la porte d'entrée, une lit simple (parfois surmonté d'un autre couchage en mezzanine) permet de loger entre 3 et 4 personnes. Dans 20 m² au plus, ce qui n'est guère spacieux. La salle de douche est aménagée dans un recoin : fermée par un rideau, elle offre juste assez de place pour contenir une douche, des toilettes et un lavabo. Alimentation en eau froide uniquement. La terrasse, qui permet d'avoir un peu d'air à la tombée de la nuit, dispose de 2 fauteuils de type transat. Côté équipements, il est nécessaire de préciser ce que les bungalows ne contiennent pas (plutôt que le contraire) : il n'y a pas de télévision ni de téléphone, pas de réfrigérateur ni de bouilloire, il n'y a pas non plus de coffre-fort.

    Infrastructure 7.70 /10

    Le Havaiki Pearl Guesthouse est un petit domaine de bungalows coiffés de tôle ondulée verte, serrés dans un jardin planté d'arbres tropicaux. Passé le bâtiment de la réception, qui abrite dans la même salle le restaurant et le bar, on découvre les logements sur deux rangées. Celle en front de mer donne directement sur la plage. Les autres se trouvent à l'arrière, dans le prolongement du bâtiment commun. Juchés sur de hauts pilotis, ils voient le lagon depuis leur terrasse, mais aussi les toits des bungalows plage. Le plus récent des bungalows jardin est organisé en duplex, avec la salle de douche au niveau du sol et la chambre à l'étage. Pour loger comme Robinson dans sa cabane, juste à l'extérieur du restaurant. Depuis la plage, s'étire un ponton de 50 m de long. A son extrémité s'amarrent les bateaux partant en excursion. On peut visiter ainsi les curiosités naturelles et historiques du lagon : dans la zone nord de l'atoll, le motu aux oiseaux, le lagon vert de Tehatea ; à son extrémité sud, l'ancienne église de Tetamanu, première à avoir été construite sur l'atoll, les sables roses des plages voisines. Ces excursions durent entre une demi et une journée ; elles coûtent de 51 à 101 euros par personne.

    Restauration 7.20 /10

    Le restaurant est ouvert aux trois repas et il est accessible aux clients de l'extérieur (à midi, lors du service à la carte). Le matin et le soir, les tables communes accueillent les convives de plusieurs logements. On prend le petit-déjeuner vers 7 heures et le dîner à 19 heures (la cloche retentit pour annoncer le service). Le tarif de la nuitée inclut la demi-pension. Le matin, un petit buffet est dressé sur le côté de la salle : fromage, charcuterie, yaourt, céréales, fruits frais coupés, pot de café. Le reste (baguette de pain, plaquette de beurre, confiture) est placé sur les tables. Le soir, le menu n'offre pas de choix, mais il comporte des recettes polynésiennes : entrée (salade de poisson cru), plat (poulet sauce au coco), dessert (salade de fruits tropicaux). A midi, la partie du restaurant située près de la réception prend le relais. Elle est aménagée avec des tables de 2 à 4 personnes. On y commande des encas simples et bon marché comme le croque-monsieur ou le panini (4 à 5 euros) ; ou bien un plat de pâtes, un filet de poisson (à partir de 12 euros). Si l'on reste plusieurs jours au Havaiki Pearl Guesthouse, on pourra aller faire un tour au village de Rotoava pour essayer le restaurant Tahunatahu ("arc-en-ciel" en polynésien), qui se situe au bord de l'eau : en passant par la plage, on y arrive en 10 min à pied.

    Plage 7.70 /10

    La plage est aménagée entre le ponton et le dernier bungalow du domaine : un espace d'environ 70 x 15 m. On s'installe sur des transats en plastique moulé, devant la terrasse des bungalows plage. Si l'on préfère s'éloigner un peu des bungalows, on déplacera les transats de l'autre côté du ponton. Mais la plage y est moins belle. Quelques morceaux de corail mélangés au sable fin, ce qui donne un petit côté sauvage. Dans l'eau, translucide tout au bord, turquoise ensuite, bleu foncé au large, on remarquera des aplats gris foncé. Ce sont des coraux pierres. Comme il y en a près du rivage, on enfilera des sandales de plastique ou des chaussons de caoutchouc pour être tranquille. De toute façon, le dénivelé léger demande de s'avancer assez loin pour avoir la profondeur nécessaire à la nage ou au snorkelling. Le ponton est bien utile de ce point de vue. A son extrémité, il est pourvu d'une échelle de fer qui permet de descendre et nager dans suffisamment d'eau. Pour voir coraux et poissons multicolores, repérer sous le milieu du ponton le périmètre semi-clôturé : il est constitué de coraux vivants transplantés autour desquels vivent poissons perroquets et papillons aux couleurs éclatantes. Intéressant, mais il ne faudrait pas croire que le lagon de Fakarava se résume à cela. Comme l'île ne propose pas de location de bateau (dommage), on réservera une excursion : pour aller voir le lagon vert de Tehatea, ou le motu aux oiseaux. Splendide !

    À savoir

    Le Havaiki Pearl Guesthouse est une pension de famille où règne la convivialité : on dîne à 19 h à des tables communes, les hôtes dialoguent volontiers, contents de partager leurs expériences de voyage. La pension tire son nom de l'ancienne appellation de l'atoll, qui est aussi un prénom polynésien : c'est celui de la propriétaire, Havaiki, qui oeuvre en cuisine au moment des repas. Son mari, Joachim, assure la réception des clients et organise régulièrement une loterie aux perles : sous le fare du ponton, il présente la technique de greffe et propose de gagner une perle en choisissant une huître parvenue à maturité. Les perles découvertes sont généralement de belle taille, mais elles présentent des particularités (perle bicolore, cerclée, de forme baroque). La participation à cette loterie revient à 21 euros par personne. On conserve la perle et les coquilles de l'huître, dont la nacre, une fois nettoyée, constitue un joli souvenir. La loterie inclut aussi la dégustation du pied de l'huître, servi cru avec du citron vert. Le goût ressemble à celui de la noix de Saint-Jacques.
    Conseil logement
    On conseillera le Havaiki Pearl Guesthouse aux familles, aux amateurs d'un confort simple, aux couples qui ne sont pas en voyage de noces. En effet, les bungalows sont rapprochés et très peu insonorisés, il n'y a pas de climatisation et les logements n'offrent pas beaucoup d'espace.

    Les équipements

    • Navette

      (transfert sur demande pour l'aéroport, payant))

    • Accès internet

      (espace commun et bungalows Wi-Fi, payant)

    • Equipement sport

      kayak

    Les avantages

    • Ambiance conviviale.
    • Loterie des perles.
    • Vélos à disposition.

    Les inconvénients

    • Portion de plage étroite.
    • Confort limité.

    Avis des voyageurs sur l'hôtel

    • Note Globale nc/10