St Laurent du Maroni

  • Saint-Laurent du Maroni est la deuxième ville de Guyane. Le centre historique de la ville évoque à de nombreux égards son passé de colonie pénitentiaire. Les bagnards ' transportés ' ici jusqu'en 1946, étaient condamnés aux travaux forcés.
    © Matyas Rehak / Shutterstock
    Le quartier colonial

    Saint-Laurent du Maroni est la deuxième ville de Guyane. Le centre historique de la ville évoque à de nombreux égards son passé de colonie pénitentiaire. Les bagnards ' transportés ' ici jusqu'en 1946, étaient condamnés aux travaux forcés.

Cindy Neves
Cindy Neves Expert destination Guyane

A 260 km de Cayenne, Saint-Laurent-du-Maroni est la deuxième grande ville du pays. Bâtiments coloniaux d'exception, blockhaus, camp de la Transportation où se trouve la cellule de Papillon, quartier des gardiens, tout est classé monument historique sur 23 000 m². Il faut s'armer d'un peu de courage pour la visite guidée plus que conseillée. Pour détendre l'atmosphère, la rhumerie Saint-Maurice, la dernière en activité, se trouve à 2 km au sud de la ville.

St Laurent du Maroni : que faire ?

Vous pourrez découvrir la forêt amazonienne dans l'ouest, faire des randonnées, observer les chutes d'eau et vous adonner au kayak. Saint Laurent du Maroni est une ville qui a laissé son empreinte dans les livres. Vous pourrez y visiter le bagne du Camp de Transportation et du Camp de Relégation, chargés d'histoire.

Saint-Laurent a conservé de nombreux édifices et monument, comme le Palais de justice, le Tribunal, la Mairie ou encore l'ancienne Prison collective, datant de l'époque coloniale. Ils parsèment les ruelles et donnent une véritable identité à la ville.

  • Un pays attachant.
  • Une forêt envoûtante.
  • Le coût élevé de la vie.
  • Le sentiment d'insécurité dans certains endroits.

Pense-bête

Le soleil tape fort ! Ne faites pas l'impasse sur la crème solaire. Chapeaux et lunettes sont eux aussi indispensables et pensez à vous déplacer avec une bouteille d'eau pour vous hydrater régulièrement.

À éviter

Les gens sont très ouverts et sympathiques, il ne faut pas pour autant faire confiance à n'importe-qui. Certaines personnes peuvent avoir des idées malveillantes à l'égard des visiteurs.

St Laurent du Maroni : que manger ?

Autant s'attaquer à la boisson locale, le rhum ! Ici il avoisine les 55° mais peut être allégé avec un jus de fruit pressé ou un sirop de sucre, de muscade ou de cannelle.

St Laurent du Maroni : que rapporter ?

Dans les épiceries locales vous pourrez facilement trouver des produits artisanaux comme du Rhum ou des confitures de fruits.

Ailleurs sur la planète
Guyane : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture