• Guam
    © iStockphoto.com / Michael Fitzsimmons
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Voyage à Guam, une pause détente dans les Îles Mariannes

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil

Située dans l'océan Pacifique, l'île de Guam fait partie de l'archipel des îles Mariannes, en Micronésie. Dotée du statut de " territoire non incorporé " des Etats-Unis, l'île compte parmi les bases stratégiques américaines les plus importantes du Pacifique avec de nombreuses installations militaires.

Avant de partir

Guam est une île volcanique, entourée de barrière de corail. La moitié Nord est un plateau calcaire corallien relativement plat, bordé de falaises côtières, creusées de galeries. L'autre moitié est plissée avec des collines au centre et des montagnes au Sud, coupées de rivières et de cascades. Parmi les quatre sommets de l'île, le mont Santa Rosa offre une vue spectaculaire sur les forêts denses du Nord de l'île. Au Sud, le mont Jumullong Manglo est le point le plus élevé de l'île (410 mètres). Mesuré depuis sa base, au fond de la fosse des Mariannes, c'est la plus haute montagne du monde. Vous pouvez grimper au sommet pour profiter du panorama sur toute la côte Sud et sur les collines s'étendant vers le Nord de l'île. La jungle luxuriante cache un certain nombre de cascades. Au centre, un guide pourra vous conduire jusqu'aux chutes de Sigua ou aux chutes de Tarzan. Au Sud de l'île, les chutes de Talofofo sont un endroit charmant pour se baigner. Agana, la capitale, est remplie de " petites " curiosités : les ruines de la Casa Gobierno, la statue de la Liberté miniature, le musée historique de Guam et la cathédrale de Dulce Nombre de Maria sur la place d'Espagne. Mais la principale attraction de la ville est le Latte Park, rassemblant les faux piliers de pierre aux allures de champignons, véritable symbole de l'île, sur lesquels les anciens Chamorros bâtissaient leurs maisons. La ville abrite aussi six parcs historiques, dédiés aux événements qui ont touché l'île durant la Seconde Guerre mondiale.

Les côtes de Guam sont une succession de plages, de falaises et de rochers. L'un des attraits majeurs de l'île est la pratique des sports nautiques. Les eaux transparentes, qui abritent de nombreux poissons, des récifs de corail et des épaves historiques, feront le bonheur des amateurs de plongée sous-marine. Vous pouvez également pratiquer du surf, de la planche à voile, du canoë et du kayak. Tumon Bay est le principal centre touristique de l'île. Les nombreux hôtels, discothèques, restaurants et autres boutiques destinés aux Japonais dénaturent quelque peu l'endroit. Néanmoins, vous pouvez aller vous promener sur Gun Beach, la plage au sable étoilé. Elle est nommée ainsi parce que de minuscules coquillages orange, recouverts de points étoiles, jonchent le sol. Située sur la côte Sud-ouest, Inarajan est une petite ville au calme, où la culture chamorro est encore présente comme en témoignent les maisons de bambous, recouverts de chaume, du village culturel chamorro. Vous pourrez y voir des démonstrations d'artisanat chamorro. Non loin de là, vous pourrez visiter la grotte de Gadeo qui abrite des pétroglyphes datant de 1500 avant J.-C. Côté plages, ne manquez pas de vous rendre sur celles du lagon turquoise de Cocos Island. Seule la partie Ouest de Cocos est accessible au public. Depuis Merizo, vous devrez prendre un bateau. Quant à Cetty Bay, elle offre un des plus beaux paysages côtiers de toute l'île.

Conseils de la rédaction

En raison de l'afflux touristique, il convient d'éviter les périodes correspondant aux vacances japonaises (fin décembre, fin avril-début mai, juillet à septembre). Le tourisme étant essentiellement tourné vers la clientèle japonaise, bon nombre de coutumes nippones sont à observer dans les zones touristiques. N'hésitez pas à prendre l'Atlantis Guam, un sous-marin qui permet de voir les épaves de navires et les récifs de corail à une profondeur de 150 mètres. Vous pouvez aussi aller faire de la plongée à Apra Harbor afin de voir le récif, jonché d'épaves de navires et d'avions, vestiges des batailles américano-japonaises de la Seconde Guerre mondiale.

Plusieurs hôtels de l'île possèdent leurs églises privées. Guam dispose aussi de sept terrains de golf de niveau mondial. C'est donc une destination rêvée pour les passionnés de cette discipline. Il existe des parcours ouverts pour défier tous les niveaux de compétence tout en admirant la beauté des paysages de l'océan Pacifique. Ne manquez pas de vous rendre sur le marché de nuit de Chamorro, qui est ouvert chaque mercredi. Vous aurez ainsi l'occasion de rencontrer les habitants de l'île. Avec ses plages de rêves, Guam est un paradis tropical qui bénéficie d'un climat favorable toute l'année. L'île est aussi le paradis des plongeurs. Les récifs permettent une faune sous-marine riche et variée, composée de nombreuses espèces tels les barracudas, tazards, marlins bleus, pieuvres, tortues et étoiles de mer.

Les plus

  • +Les plages et la pratique des sports nautiques.
  • +Le climat favorable presque toute l'année.
  • +Les réminiscences de la culture Chamorro.

Les moins

  • -Les touristes sont nombreux.
  • -Guam a perdu de son authenticité.
  • -Les prix des hôtels sont élevés.

Tradition

La culture Guam est liée aux traditions et aux coutumes du peuple Chamorro. Très marqué par le symbolisme, la culture Chamorro s'exprime dans la vie quotidienne des villages à travers les danses, la musique, les jeux, la cuisine et la navigation. L'artisanat chamorro repose sur le tressage (paniers, sacs, tapis, chapeaux ou récipients en feuilles de pandanus ou de cocotiers) et le tissage (jupes en fibres de bananiers et d'hibiscus, linceuls...). Les artisans utilisent aussi les coquillages et les carapaces de tortues afin de fabriquer des colliers, bracelets, ceintures ou peignes. Quant à l'influence espagnole, elle est visible par l'architecture de certains bâtiments et des ponts en pierre. Ne manquez pas d'assister à l'une des nombreuses fêtes qui célèbrent le jour d'un Saint-Patron, présent dans chaque village. La fête de la Libération du 21 juillet est prétexte à toute une semaine de libations et d'animations, mêlant histoire et culture locales.

Cuisine

La cuisine guamanienne est un mélange des gastronomies espagnoles, philippines et du Pacifique. Vous pourrez déguster du cochon rôti, du riz rouge préparé avec des graines d'achiote, des pâtés de crevette, des feuilles de taro cuisinées au lait de coco et du kelaguen (poulet haché et grillé avec du jus de citron. Côté desserts, vous avez des fruits tropicaux, la latiya (à base de lait en poudre, vanille, amidon de maïs et cannelle), l'ahu (noix de coco, sucre et amidon de tapioca) ou bien la rosquette (sucre, beurre, farine et œuf). Les locaux ont pour habitude d'assaisonner les plats avec du finadene, une sauce piquante à base de piment rouge, de sauce de soja, de jus de citron et d'oignons. A la fin des repas, une noix de bétel, enveloppée dans une feuille de poivre, est souvent servie à mâcher en guise de digestif. Le marché de Chamorro village, à Agana, est l'endroit idéal pour goûter, à bas prix, les spécialités locales.

Souvenir et artisanat

Guam, qui bénéficie d'un statut hors taxes, est considérée comme un paradis pour le shopping par ses voisins asiatiques. On trouve un large choix de montres, de bijoux, d'alcools, de parfums, de porcelaines, de matériel hi-fi et d'appareils photo détaxés. Mais on pourra aussi rapporter des objets artisanaux plus typiques, achetés au village chamorro d'Agaña (I Sensong). Les boutiques sont ouvertes, du lundi au samedi de 10 h à 21 h et le dimanche de 12 h à 18 h.

Guam : Découvrez nos villes

Océan Pacifique; Guam; Agana;