• Connexion
Thessalonique
© Piotr Aatacha / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Thessalonique

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Avant de partir

Athènes, Delphes, Epidaure sont les villes auxquelles notre esprit fait naturellement référence lorsque nous évoquons la Grèce. Pourtant, Thessalonique est la deuxième agglomération du pays d'Homère avec ses 1,2 millions d'habitants.
Cité estudiantine et ville d'histoire où se sont succédé grecs, byzantins, latins, croisés et turcs, elle est un carrefour des cultures et offre une véritable alternative aux voyageurs qui souhaitent sortir des sentiers trop fréquentés du sud du pays.
Aujourd'hui, elle semble avoir mille facettes. Elle reste, bien évidemment, la terre d'Alexandre le Grand et des dieux de l'Olympe qui la dominent, mais c'est aussi la ville branchée où il est de bon ton d'aller se détendre le temps d'un week-end prolongé. Ses restaurants en bord de mer et ses bars aux terrasses plus accueillantes les unes que les autres, sont une invitation à la rêverie.
Si vous êtes amoureux de bons vins, impossible de rater le YaMas. C'est ' Le ' lieu où vous vous devez de déguster les cépages de la région. Le marché central est à seulement quelques mètres de là (place Aristotelis), vous y découvrirez les senteurs les plus représentatives de cette terre...
Si Thessalonique est peu connue pour le moment, les promoteurs sont déjà en train de la prendre d'assaut, sachez profiter de cette terre avant que son visage ne soit changé à tout jamais...

À voir

Si vous avez le temps, rendez-vous dans l'Ano Poli, comprenez la ville haute. Situé dans les hauteurs de Thessalonique, ce quartier à l'architecture pittoresque et aux ruelles pavées est le point culminant de la métropole. Vers l'ancien fort byzantin, dont certains murs sont encore debout, le panorama est simplement à couper le souffle. D'autre part, la ville renferme de nombreux musées, comme le Musée Archéologique, celui de la Civilisation Byzantine ou encore le Musée Juif de Thessalonique.

À faire

Allez boire un verre au bord du "limani", prenez le temps de marcher le long de la promenade jusqu'à la tour blanche, ce monument si caractéristique de Thessalonique, datant de la domination ottomane. La place Aristotelous est une étape obligatoire lors de votre visite, située au cœur de la ville, elle est l'un des rares endroits à avoir conservé une architecture typique de la région. Une halte par l'église de Sainte Sophie est fortement conseillée. Ce monument chargé d'histoire mérite qu'on y pénètre le temps d'une visite. Vous ferrez également un détour par la rue principale de la ville et aussi la plus connue, Tsimiski, qui s'étend sur plusieurs kilomètres et renferme des centaines de boutiques. Le soir, les grecs se mettent à table tardivement, sur les coups de 21h30- 22h00. A Thessalonique il existe de nombreuses petites tavernes proposant de la Pikilia, c'est-à-dire différents mets traditionnels à la carte, à partager avec votre tablée. Les produits sont frais et savoureux. Poursuivez votre soirée dans l'un des nombreux bars qui sillonnent la ville, vous serez surpris de voir à quel point les Saloniquiotes savent faire la fête.

Les plus

  • +  Une ville qui bouge et une multitude de lieux où sortir
  • +  Les nombreuses ruines archéologiques qui jonchent le centre-ville
  • +  La nourriture pas chère et de qualité

Les moins

  • -  Les fouilles archéologiques qui rendent la circulation difficile
  • -  La pollution en été

À penser

Des bateaux au départ du port de Salonique relient de nombreuses îles telles que Skiathos, Skopelos ou encore Aloniso. Si la durée de votre séjour vous le permet, offrez-vous une traversée vers l'une d'entre elles.

À éviter

Les habitants de Thessalonique sont très chaleureux, cependant, certains quartiers plus populaires et excentrés comme le Vardari sont peu recommandés en soirée. Dans le doute, vous pouvez toujours vous renseigner auprès d'un commerçant ou d'un habitant.

À déguster

La spécialité culinaire de la région est la Bougatsa. Une sorte de feuilleté farci à la crème pâtissière saupoudré de cannelle ou à la Feta. Sucrée ou salée, elle est dégustée au petit déjeuné accompagnée d'un café frappé onctueux. Le midi, ne passez pas à côté du véritable sandwich grec, son goût et son prix sont à tomber par terre. A Thessalonique, une chose est sûre, personne ne meurt de faim.

À rapporter

Pensez à glisser dans votre valise une bouteille de Retsina Malamatina, ce vin résiné typiquement grec issu des cépages locaux et de résine de pin. Autrement, il n'y a pas d'objet traditionnel à rapporter de Thessalonique. Vous ferrez certainement des achats dans les nombreuses boutiques de la ville. Il existe pour autant des échoppes ecclésiastiques dans lesquels sont vendues des icônes religieuses, des crucifix... ; les grecs sont très croyants.
Grèce : Découvrez les villes
  • Athènes Europe; Grèce; Grèce continentale; Athènes;
  • Argolis Europe; Grèce; Péloponnèse; Argolis;
  • Corfou Europe; Grèce; Les îles Ioniennes; Corfou;
  • Heraklion Europe; Grèce; Crète; Heraklion;
  • Mykonos Europe; Grèce; Cyclades; Mykonos;
  • Paros Paros, Cyclades, Grèce,
Les régions de Grèce
  • Crète
  • Grèce continentale
  • Cyclades
  • Dodécanèse
  • Péloponnèse
  • Les îles Ioniennes
  • Le nord de la Grèce