• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur

Matala

  • A l'opposé d'Héraklion, capitale crétoise, se trouve Matala, capitale des "hippies" des années 70. Ce petit village de la côte sud de l'île abrita en effet pendant plusieurs années, au plus fort de la mode "hippie", jeunes et moins jeunes venus du monde entier pour jouer les ermites. Leur refuge : la falaise de la plage de Matala, dont les grottes naturelles semblaient avoir été creusées par la nature ...
    © Siepmann / age fotostock
Cindy Neves
Cindy Neves Expert destination Grèce

A l'opposé d'Héraklion, capitale crétoise, se trouve Matala, capitale des "hippies" des années 70. Ce petit village de la côte sud de l'île abrita en effet pendant plusieurs années, au plus fort de la mode "hippie", jeunes et moins jeunes venus du monde entier pour jouer les ermites. Leur refuge : la falaise de la plage de Matala, dont les grottes naturelles semblaient avoir été creusées par la nature pour les accueillir... Aujourd'hui vides, ces grottes sont protégées par des grillages, afin que d'autres habitants, les touristes, n'y élisent pas domicile le temps d'une saison. Matala vit alors au rythme des vacances scolaires des diffférents pays européens, et surtout de l'Allemagne. Bondée d'avril à fin octobre, sa plage devient déserte pendant l'hiver et le village Matala sombre dans un long sommeil hivernal. Comme partout en Crète, ses environs de montagnes, de plaines et de plateaux tapissés d'oliviers, sont truffés de sites historiques.

Matala : que faire ?

La grande majorité des excursions dans la région de Matala sont organisées par les bureaux de tourisme respectifs des hôtels de la côte nord de l'île. Souvent, on y fait escale une nuit sans s'y attarder plus longtemps pour continuer le périple prévu.

De la visite des vestiges du palace de Knossos, aux ruines minoennes de Festos, en passant par le palais de Malia, les amateurs d'histoire ne seront pas en reste. Vous pourrez aussi visiter le célèbre musée Archéologique d'Héraklion qui embrasse l'ensemble de la civilisation minoenne, ou découvrir Fodele, le village dont on dit qu'il a vu naître le peintre Domenikos Theotokopoulos, plus connu sous le nom de Le Greco (1541-1614).

  • L'authenticité des hébergements
  • Un cadre encore préservé
  • Matala n'est plus Matala
  • Une hôtellerie peu développée

Pense-bête

Si vous partez en plein été, ne vous chargez pas, contentez vous d'apporter des vêtements legers, type coton.

À éviter

Evitez de téléphoner vers la France depuis vos chambres d'hôtel, la note sera très salée. Préférez utiliser les cartes téléphoniques, les cabines ne manquent pas!

Matala : que manger ?

Les restaurants ne manquent pas ici. Vous y trouverez les plats typiquement cretois: gyros, salades grecques, slouvakia, moussaka...

Matala : que rapporter ?

Sur les marchés, vous trouverez des produits alimentaires, des herbes aromatiques, huile d'olive, fromage crétois... Dans les boutiques, les disques de musique locale sont en vente. Le raki est égalment une institution... goûtez-y et rapportez une bouteille pour vos amis.

Hotels Matala testés par nos experts
  • 6.2 /10
    Noté par Easyvoyage
    Zafiria
    Matala - Grèce
    Hôtel Hotel 1 Etoile(s)

    Le Zafiria est un hôtel d'étape plus qu'un lieu de séjour.

Ailleurs sur la planète
Crète : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture