Voyage Le nord de la Grèce - Guide Le nord de la Grèce avec Easyvoyage
  • Connexion
  • theatre, antique, dodoni, nord, grece
    © karapas/123RF
    Théâtre antique de Dodoni
  • nord, grece, église, saint, st, ioannis, rosso, thessalonique, religion
    © Olena Buyskykh / 123RF
    Église de St Ioannis Rosso à Thessalonique
   
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Le nord de la Grèce

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Avant de partir

Aux confins de l'Occident et de l'Orient, le nord de la Grèce borde les pays de l'Albanie, de la Macédoine, de la Bulgarie et de la Turquie. Cette frontière se ressent dans les traditions des habitants, mais aussi dans la gastronomie, surtout quand on déguste les gourmandises de Xanthi. Plus que pour goûter à des mets aux influences diverses, les visiteurs se rendent dans le nord de la Grèce pour ses paysages, à couper le souffle. Des Météores, les pitons de grès qui accueillent des monastères en équilibre, aux gorges de Vikos, les plus profondes après le Grand Canyon, ces décors laissent bouche bée quiconque s'aventure sur ce territoire. On trouve aussi ici les plus hauts sommets de Grèce, en témoigne le relief mouvementé de la Macédoine ou de l'Epire. Le mont Olympe, le plus imposant du pays, est plus qu'une épreuve sportive, mais un réel défi pour rencontrer les dieux de la mythologie grecque. Le mystère plane encore à 2917 mètres d'altitude... Si, malgré ces beautés de l'arrière-pays, vous n'êtes toujours pas satisfait, le nord de la Grèce dévoile aussi des côtes splendides. Première étape pour les voyageurs en quête de farniente et d'eau turquoise : la péninsule du Chalcidique.

Conseils de la rédaction

À l'image de la Grèce, la meilleure période pour se rendre dans le nord du pays est le printemps et l'automne, quand les températures sont les plus agréables. Les hébergements sont, en plus d'être moins bondés, plus accessibles au niveau des prix. Juin est peut-être le mois idéal au niveau du climat, accueillant de faibles précipitations et des températures plaisantes. Novembre dévoile aussi ses atouts, comme le festival du film de Thessalonique, qui a lieu au début du mois pendant environ 10 jours. Les films sont parfois projetés dans de beaux édifices, comme des théâtres.
Un conseil, ne prenez pas l'ascension du mont Olympe à la légère, surtout si vous n'êtes pas un randonneur expérimenté. Pour atteindre le sommet, les voyageurs devront sûrement faire appel à un professionnel, de par des changements climatiques rapides et des parties de l'ascension plus compliquées. Que cela ne décourage pas les visiteurs, le mont Olympe est un site à ne pas manquer dans le nord de la Grèce, autant pour ses paysages que pour ses mythes. De plus, si vous souhaitez découvrir les monastères du mont Athos, renseignez-vous bien avant de partir. Seule une dizaine d'hommes non orthodoxes, de plus de 21 ans - les femmes ne sont pas acceptées - pourront y pénétrer chaque jour. Avec une autorisation spéciale nommée " diamonitirion ", obtenue au Bureau des Pèlerins de Thessalonique et valable 4 jours, vous pourrez vous balader de monastère en monastère sur des sentiers de montagnes, un paysage ponctué par de magnifiques criques.
Pour voyager dans le nord de la Grèce, et pourquoi pas dans ses pays frontaliers, il est conseillé d'avoir toujours sa carte européenne d'assurance maladie (CEAM) sur soi. Celle-ci est individuelle et vous devez en faire la demande pas moins de deux semaines avant de partir. Elle vous permet d'accéder aux soins dans les institutions publiques de tous les pays européens.

Les plus

  • +Une région moins touristique que les îles grecques
  • +Des paysages dignes de nos plus beaux rêves
  • +La diversité de sa gastronomie

Les moins

  • -La barrière de la langue pour découvrir les traditions du nord de la Grèce
  • -La magnifique presqu'île du mont Athos n'est pas autorisée aux femmes

Tradition

A l'image du pays, les cérémonies religieuses rythment l'année dans le nord de la Grèce, de la Semaine Sainte jusqu'au lundi de Pentecôte, en passant par Pâques. L'Epiphanie est aussi importante. Le 6 janvier, le métropolite de Thessalonique lance une croix dans la mer et les plus courageux se jettent à l'eau pour la récupérer. Cette tradition existe aussi en Bulgarie et en Turquie.
Pour découvrir les traditions du nord de la Grèce, il faut essayer de rencontrer ses habitants et de passer au-delà de la barrière de la langue. Ainsi, n'hésitez pas à discuter avec les commerçants au marché ou dans les petites boutiques. Préférez aussi une chambre chez l'habitant ou un petit hôtel de charme à un hébergement trop international. Dans la région de l'Epire, les maisons d'hôtes habitent d'ailleurs des endroits magiques, dans de petits villages de montagne. Si vous passez un moment à Thessalonique, ne manquez pas de vous plonger dans l'histoire qu'offrent ses nombreux musées - art contemporain, archéologie, cinéma... C'est une autre solution, accessible à tous, pour mieux comprendre les traditions du nord de la Grèce. Enfin, pour s'immerger dans les influences diverses de cette région, entre Orient et Occident, goûtez à sa cuisine dans de petits restaurants typiques.

Cuisine

De par sa situation, à la frontière de plusieurs pays, mais aussi de par son passé, le nord de la Grèce se trouve à un carrefour de cultures, que l'on ressent dans sa gastronomie. Celle-ci dévoile des influences multiples au gré de ses plats, quand les épices - safran, cannelle, piments - rencontrent des ingrédients typiquement méditerranéen - citron, huile d'olive, câpres. Plus on se dirige vers le nord-est, plus on ressent les saveurs si chères à l'Orient. La ville de Xanthi en est un très bon exemple. Ici, les visiteurs dégusteront des pastourmas, de la viande séchée, traditionnellement de chameau. La ville est aussi connue pour ses gourmandises orientales, comme les baklavas ou de délicieuses tartes aux noix. Sur les côtes, à l'image de la Grèce, vous pourrez faire le plein de poissons et de fruits de mer sur une terrasse ensoleillée. Ces mets, très diversifiés, s'accompagnent volontiers d'une bouteille de vin. Les régions de Thrace et de Macédoine sont connues pour leurs bons crus, comme le Naoussa, un rouge très connu. L'Epire, quant à elle, est réputée pour son vin blanc pétillant, que l'on trouve dans la région de Zitsa.

Souvenir et artisanat

Pour le shopping, direction la ville principale du nord de la Grèce, Thessalonique. Vous pourrez flâner dans les allées du marché de Modiano - et dans les rues aux alentours - en respirant les effluves d'olives, de fruits, de fromage et de fruits de mer. Les exposants n'offrent pas seulement à manger, mais de nombreux articles à ramener en souvenir, comme des vêtements et des nappes, entre autres tissus. Si vous souhaitez faire du lèche-vitrine, rendez vous dans les centres commerciaux - moins authentiques, mais idéals pour découvrir le quotidien des locaux - ou dans les petites boutiques du centre-ville - qui se prêtent parfois au marchandage... Alors que quelques magasins respectent encore la règle de la sieste, tous ferment le dimanche.
Si vous êtes plus férus de cuisine que d'artisanat, vous aurez un grand choix de gourmandises à ramener à vos proches. A Xanthi, les sucreries orientales sont à l'honneur. En Macédoine, ne manquez pas les confitures et le vin rouge de Naoussa, des mets facilement transportables dans votre valise en soute.

À visiter

Le mont Athos , Grèce
Le mont Athos
Le site archéologique d'Aigai , Grèce
Le site archéologique d'Aigai
Les monuments religieux de Thessalonique , Grèce
Les monuments religieux de Thessalonique
Le nord de la Grèce : Que visiter