1      

Voyage en Grèce, au pays des temples et des dieux

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique Fiche Profil
La Grèce, ça évoque immédiatement les plus beaux sites antiques, de véritables trésors tels que l'Acropole d'Athènes, le Mont Olympe ou encore, le Palais de Knossos, pour ne citer que les plus célèbres. Difficile, en effet, d'ignorer le riche passé du territoire grec lorsque l'on sait que les premières traces humaines remontent à l'époque paléolithique. Une chose est sûre, les férus d'Histoire vont tomber littéralement amoureux de ce pays. Pourtant, la Grèce jouit d'innombrables autres attraits touristiques ! Plages, gastronomie et autres petits villages typiques en font l'une des destinations préférées des Français.
Top destination mai Top destination mai

Avant de partir

Avec plus de 130 000 km², la Grèce rassemble sur son territoire bon nombre de trésors. Mitoyenne de l'Albanie, la Macédoine, la Bulgarie et la Turquie, elle est bordée aussi bien par la mer Egée que la Méditerranée. Au continent est associé un archipel de plus de 9 000 îles (et îlots). Un joli terrain de jeu lorsqu'on sait que seules 200 d'entres elles sont habitées. Les îles contrastent avec le relief montagneux - recouvrant plus de 70% du territoire - qui culmine à près de 3 000 mètres grâce au mont Olympe. A une altitude moindre se trouve les monastères des Météores, haut lieu touristique du pays. En grec moderne, leur nom signifie " monastères suspendus au ciel ". Ces bâtiments religieux sont perchés au sommet de superbes masses rocheuses, dessinées originellement par l'érosion. La beauté de la région a permis aux sites d'être classés au patrimoine mondial de l'Unesco en 1988.

Le climat méditerranéen de la Grèce en fait un pays où l'on peut se rendre en voyage toute l'année. Les températures chaudes en été sur le littoral sont atténuées par le Meltem, vent de saison et la douceur reste de mise en hiver dans les plaines. Les îles grecques n'ont plus de réputation à se faire tant le nombre de touristes est élevé chaque été. Chacune a sa propre marque de fabrication. Résultat : c'est en fonction de vos attentes que .

Du côté de la mer Ionienne, Corfou laisse planer le mythe de Korkyra, duquel est tiré son nom. Poséidon, amoureux de cette dernière, l'aurait amené sur cette île. De plus, elle aurait été la dernière étape d'Ulysse, sur son chemin de retour vers Ithaque.

Dans les îles du Dodécanèse, Rhodes est en tête, entre l'île de Karpathos et les côtes turques. Il s'agit d'ailleurs de la plus grande île de la région. Avec ses 1 400 km², elle pointe le doigt vers le ciel grâce au mont Attavyros qui se dresse du haut de ses petits 1 216 mètres.

On n'en aura jamais fait le tour mais le charme des îles grecques atteint son paroxysme dans les Cyclades. L'archipel se compose de 24 îles habitées dont le paysage est inexorablement le même : des petites habitations blanchies à la chaux dont les fenêtres sont surmontées de volets bleus. Ce panorama dégage indéniablement une certaine douceur de vivre où la nature méditerranéenne se mélange avec la tranquillité et l'archéologie mais aussi les belles plages ainsi que la vie nocturne. Amorgos est célèbre pour avoir accueilli le tournage du Grand Bleu. Le nord de l'île est fréquenté par les amateurs de farniente grâce à sa grande plage alors que le sud est plus préservé. Le tourisme n'a pas encore eu de conséquences négatives sur la région. La destination est connue par les amateurs de randonnées, en particulier le sentier qui longe les crêtes situés entre le monastère et le village de Potamos.

Parmi les autres îles des Cyclades, on citera les plus connues que sont Mykonos et Santorin. La première est plus familiale que la seconde, mais les deux offrent un inoubliable spectacle en fin de journée. Le coucher de soleil est un moment magique, dès lors que le soleil se confond avec l'horizon.

Conseils de la rédaction

Si l'on prend la peine de s'affranchir des grands circuits touristiques et que l'on se rend dans les endroits les plus reculés de Grèce, on a encore la chance de pouvoir jouir de la fameuse " Philoxenia ", cette hospitalité si typique qui tend à disparaître dans les endroits surpeuplés. Les Grecs se révèleront accueillants et généreux, si vous vous donnez la peine de les connaître et de parler quelques mots de grec.

A l'heure du repas, ne passez pas à côté des entrées ! Elles sont servies sous forme de mezzés. Demandez d'ailleurs à ce que le chef vous prépare une assiette composée afin de tout goûter. Le débat est ouvert entre les adeptes du tarama (qui n'a rien à voir avec celui servi en France), les fans de tzatziki (avec une bonne dose d'ail) ou encore les partisans de l'houmous (léger et velouté). On se penche également sur la fameuse salade grecque, composé principalement de tomate, de salade, de concombres, d'oignons rouges, de fromage (féta) et olives de Kalamata. On n'oubliera pas de déguster ces plats avec du pain aromatisé à l'ail. Ne prévoyez en revanche pas de rapprochement après le repas...

Côté minceur (ou presque !), la cuisine grecque est souvent présentée comme extrêmement diététique et saine. Ce n'est pas pour rien que l'on parle du fameux "régime crétois". En effet, la cuisine locale utilise très peu de beurre, de lait et de graisse. Les Grecs cuisinent essentiellement à l'huile d'olive, considérée comme la plus saine par les nutritionnistes.

Traditions

La religion orthodoxe est très présente dans le quotidien d'une partie de la population. Certains hôtels ont même fait construire une petite église à l'intérieur de leur enceinte pour célébrer les fêtes. Il est impératif d'être correctement couvert lorsqu'on visite un lieu à caractère religieux. Pour les orthodoxes, Pâques est la plus importante fête de l'année. En Grèce, elle donne lieu à de grands préparatifs, de festivités diverses et de banquets. Programmée une semaine après les fêtes religieuses françaises, la fête grecque est très suivie et tous les magasins, ainsi que les musées, sont fermés.

À visiter

Les massifs calcaires, Les paysages, Crète
Les massifs calcaires
Les treks, Les paysages, Crète
Les treks
Les plaines fertiles, Les paysages, Crète
Les plaines fertiles
Les villages, Les paysages, Crète
Les villages
Un paysage à couper le souffle, Les Gorges de Samaria, Les paysages, Heraklion, Crète
Les Gorges de Samaria
La faune, La faune et la flore, Crète
La faune
La flore, La faune et la flore, Crète
La flore
Le Palais de Knossos, Knossos, Les monuments, Crète
Knossos
Le Monastère d'Arkadi, Monastère d'Arkadi, Les monuments, Crète
Monastère d'Arkadi
Culture populaire, Les arts et la culture, Crète
Culture populaire
Sculpture sur bois , Grèce
Sculpture sur bois
Crétoises et Crétois, La population, Crète
Crétoises et Crétois
Régime crétois, La gastronomie, Crète
Régime crétois
L'Attique , Grèce
L'Attique
L'Epire , Grèce
L'Epire
Grèce : Que visiter

Cuisine

Difficile de passer à côté de la célèbre cuisine grecque, qui fait d'ailleurs partie du patrimoine culturel immatériel de l'Humanité. Réputée pour être diététique, elle est surtout authentique et savoureuse, marquée par un accent oriental donné par la domination turque. Accent que l'on retrouve à toutes les étapes du repas. La star d'un repas typique, c'est le mezzé. Une grande tablée, avec une montagne de hors-d'oeuvres, et chacun tape dedans. C'est ça, un vrai repas à la grecque ! Houmous, caviar d'aubergines et autre tzatziki et, bien sûr, un grand plat de salade grecque !
Dans les îles, on en profite pour manger du poisson frais et des crustacés. Dans les mets traditionnels, citons la désormais très européenne moussaka (gratin de bœuf et d'aubergines), ou les feuilles de vigne farcis. Côté viande, les Grecs consomment beaucoup de moutons, d'agneau et de volailles. Le boeuf se retrouve souvent sous forme de souvlaki, succulente brochette que l'on trouve un peu partout.

Enfin, sachez que les Grecs ne sont pas très friands de desserts. Généralement, un café fait parfaitement l'affaire. Mais pour les becs sucrés, des patisseries orientales sont légion. Enfin, un dessert typique (et pour lequel on oublie le régime"), du fromage frit avec du miel. Une bombe calorique mais une bombe de plaisir !

Souvenir et artisanat

Aux premiers rangs des souvenirs, on trouve bien évidemment l'huile d'olive, véritable pan de la cuisine locale à elle seule. L'ouzo (anisette locale) et le raki (produit à base de moût de raisin) satisferont les amateurs de liqueurs qui sortent de l'ordinaire, attention toutefois à la quantité que l'on peut ramener par avion. La feta est également un incontournable pour peu qu'on puisse la transporter correctement. On peut également se laisser tenter par des reproductions de bijoux anciens dans les boutiques des musées ou chez les bijoutiers, par des poteries et céramiques, ou encore par des sacs tissés à la main. Dans les Cyclades, on trouve des éponges naturelles, un grand classique, des céramiques ou des tissages traditionnels. Si l'on peut acheter de belles copies de bijoux anciens sur le continent, les îles grecques proposent des bijoux en coquillages. Un brin plus spirituel, on peut rapporter de Grèce un komboloï, nom que l'on donne aux chapelets orthodoxes. Assez compliqués, les horaires d'ouverture des boutiques dépendent du jour de la semaine : de 9 h à 15 h le lundi, mercredi et samedi ; le jeudi et le vendredi de 9 h à 14 h, puis de 17 h à 20 h.