• Connexion

Soissons

Guide de voyage
  • Construite en 20 avant J-C. sur les bords de l'Aisne, Augusta Suessionum est surtout connue pour être la capitale des Mérovingiens. Dans le pays de la pierre blanche et du calcaire, le Soissonnais est délimité par la vallée de l'Ailette au nord et la forêt de Retz au sud. Très touchée par la Première Guerre mondiale, son centre-ville est l'objet d'un programme de reconstruction dans les années 20, ...
    © Claudio Giovanni Colombo / 123RF
Constance Balland
Constance Balland Expert destination France

Construite en 20 avant J-C. sur les bords de l'Aisne, Augusta Suessionum est surtout connue pour être la capitale des Mérovingiens. Dans le pays de la pierre blanche et du calcaire, le Soissonnais est délimité par la vallée de l'Ailette au nord et la forêt de Retz au sud. Très touchée par la Première Guerre mondiale, son centre-ville est l'objet d'un programme de reconstruction dans les années 20, caractérisé par le style Art déco. A une heure de Paris, ne manquez surtout pas ses édifices religieux, typiques de l'architecture gothique picarde, et ses nombreux espaces verts, véritables havres de paix.

Soissons : que faire ?

La ville de Soissons peut aussi se découvrir à vélo ; à l'office de tourisme, vous pourrez en louer un pour la journée. Le Chemin des Dames est aussi un passage indispensable, car le lieu est chargé d'histoire. Cette crête longue de 30 kilomètres et montant jusqu'à 200 mètres d'altitude fut notamment le théâtre de combats meurtriers au cours de la Première Guerre mondiale. Vous pourrez vous promener sur un itinéraire balisé par huit sites historiques, dont la Caverne du Dragon, convertie en musée du Souvenir pour retracer le destin des poilus. Un peu plus loin, visitez Septmonts et son donjon ; achevé au XVIème siècle, il appartenait autrefois aux évêques de Soissons. On dit que son architecture aurait inspiré le design du château de Walt Disney. Allez aussi voir le château de Montgobert, construit au XVIIIème siècle en lisière de la forêt de Retz.

La Cité du Vase possède un patrimoine historique grandiose, entre châteaux, abbayes, musées... Allez voir la crypte pré-romane de l'ancienne abbaye Saint-Médard. Seul vestige du bâtiment, et datant du IXème siècle, elle est considérée comme le plus ancien monument de Soissons. L'abbaye Saint-Jean-des-Vignes et ses pointes de 75 mètres de haut, avec son élégante façade, vaut aussi un coup d'oeil. L'Hôtel Barral, au coeur de la ville, vous dévoilera son bassin Napoléon III, ses caves voûtées couvertes de graffitis de détenus, sa cour d'honneur et son cadran solaire. Visitez aussi le Musée de Soissons, installé depuis 80 ans dans l'ancienne abbaye Saint-Léger. Soissons compte d'autres sites tout aussi intéressants, alors n'hésitez pas à vous renseigner auprès de l'office du tourisme de la ville !

 Picardie  Picardie
Soissons : les chiffres clés

Superficie : 7490.0 km2

Population : 1890000 habitants

  • Une ville chargée d'histoire, des Mérovingiens à la Résistance
  • Une belle balade à une heure de Paris
  • Le temps n'et pas toujours au beau fixe
  • On a vite fait le tour de ce qu'il y a à voir

Pense-bête

Soissons est aussi appelée La Cité du Vase, du nom du vase de Soissons et de l'anecdote historique qui en découle : au lendemain de la bataille de Soissons, à la fin du Vème siècle, l'évêque de Reims Rémi demanda à Clovis de lui restituer un vase précieux, qui avait été volé lors d'un pillage de l'armée du roi. Homme de parole, Clovis demanda à ses guerriers de lui rendre l'objet, lors du partage du bulletin. Ce à quoi un soldat répondit "Tu n'auras que ce que le sort t'accordera !", en brisant le vase d'un coup de hache. L'affaire en resta là jusqu'à l'année suivante : alors qu'il passait ses troupes en revue, Clovis reconnut le soldat qui lui avait fait affront. Après lui avoir reproché le mauvais état de ses armes, il les lui arracha des mains et les jeta au sol. Lorsque le guerrier se pencha pour les ramasser, le roi lui fendit le crâne avec sa hache, ayant ces ultimes paroles : "Ainsi as-tu traité le Vase de Soissons".

À éviter

Soissons est une jolie ville, cependant elle n'est pas très animée. De plus, vous aurez vite fait le tour du propriétaire. Si vous ne voulez pas vous ennuyer, passez une nuit à Soissons, le temps de visiter tranquillement. Mais ne réservez pas à l'hôtel pour une semaine, et partez plutôt à la découverte des autres trésors de la Picardie !

Soissons : que manger ?

Soissons est réputée pour ses gros haricots blancs. La légende raconte que durant la Peste Noire, les villageois ont déserté la ville pour fuir l'épidémie. A leur retour dans Soissons déserte, des plants de haricots avaient poussé dans les champs alentours, ce qui les sauva de la famine. Aujourd'hui encore, le haricot de Soissons est célébré tous les ans dans la ville. La Picardie est aussi l'endroit idéal pour savourer cidres, bières, maroilles et rollot. Sans oublier un dessert d'antan, le talibur, une pomme cuite dans un fourreau de pâte brisée . Une gourmandie aussi appelée pomme en cage.

Soissons : que rapporter ?

Rapportez des haricots blancs que vous pourrez cuisiner de différentes façons. Vous dénicherez aussi dans les commerces du cidre délicatement fruité, et des confitures typiquement picardes.

Ailleurs sur la planète
Picardie : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture