Europe; France; Bretagne; Lorient;
© Raymond Thill / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Lorient

Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef Google Twitter Fiche Profil

Avant de partir

Farouchement fière de son identité bretonne, Lorient est une ville aux confins tortueux, dessinés par deux fleuves, le Scorff et le Blavet, qui la traversent avant de se jeter dans l'océan.

Fondée en 1666, alors que la Compagnie des Indes s'installait non loin de là, à Port-Louis, l'économie de la ville a été longuement liée au commerce, alternant pendant des siècles cette activité avec celle du port militaire, avant de se consacrer, entre le XIXème et le XXème siècle, à l'exportation du bois et du charbon.

La principale base opérationnelle des sous-marins allemands durant la Seconde Guerre Mondiale, la ville ainsi que la plupart des bâtiments et des monuments qui avaient peu à peu construit son image, ont été presque complètement détruits.
Ce que nous voyons aujourd'hui est une agglomération urbaine d'environ 60 000 habitants qui n'a pratiquement rien conservé de son authenticité, peuplée en revanche de palais des années 50 au charme parfois discutable ; les principales curiosités se situent hors de la ville, à la campagne et au bord de la mer.

La ville a toujours été orientée vers la mer : elle est actuellement le siège d'un port militaire, de plusieurs ports de plaisance et du second port de pêche français. La côte, où le sable alterne avec les rochers, baignée par les vagues de l'océan et transformée par les marées, convient à la pratique des sports nautiques, en particulier le surf, qui compte un bon nombre d'adeptes.

Et si la deuxième Guerre Mondiale a effacé en peu de temps une architecture construite en des centaines d'années, elle n'est pas parvenue à anéantir la forte identité bretonne de la ville. Non seulement tous les panneaux routiers sont bilingues, en français et en breton, mais, ce qui plutôt rare en France, on rencontre parfois des personnes âgées qui parlent un dialecte extrêmement compliqué qui n'a rien à voir avec le latin. Pour finir, outre les nombreux Fest-Noz (des soirées dansantes au son d'une musique exclusivement bretonne) organisés toute l'année, Lorient accueille en août le Festival Interceltique, une manifestation à laquelle participent, à chaque édition, des artistes et des spectateurs provenant de tous les pays celtiques.

À voir

Pratiquement toutes les attractions de Lorient sont liées à la marine et à son passé :


La Tour Davis, construite en 1942 en tant que base pour les exercices de sauvetage des submersibles, peut être visitée avec des plongeurs experts.
La Tour de la découverte, qu'on pourrait prendre pour un phare, est une ancienne cabine de signalisation construite en 1747 puis restructurée en 1786 par Gervais Guillois.
Les résidences privées sur le quai des Indes sont le reflet de la ville et de sa richesse de la fin du XVIIIème.
Les maisons dans le style des années 30 sont un souvenir de l'immigration des maçons italiens ayant fui le régime de Mussolini.

À faire

En été, il faut sortir de la ville et rejoindre les plages où les surfeurs seront comblés. Les plus connues sont "Les Moules" et "Le Maeva", des noms officieux utilisés par les habitants et les connaisseurs.

Les moins courageux choisiront sans doute des activités plus calmes, comme une excursion à Port-Louis, située de l'autre côté de l'estuaire et accessible par la mer (en utilisant les transports en commun), ou sur la belle île de Groix, où ils pourront se détendre à vélo.

Enfin, on recommande de ne pas manquer certains rendez-vous durant l'année, comme le Festival de la Bande Dessinée, début avril, et le Festival Interceltique en août, unique en son genre, qui accueille 4500 artistes provenant de tous les pays celtiques et 650 000 spectateurs.

Les plus

  • +  La présence de nombreux ports, également touristiques.
  • +  Les paysages époustouflants des environs, comme l'île de Groix
  • +  Le Festival Interceltique
  • +  La cuisine à base de poisson et de fruits de mer

Les moins

  • -  Le charme du centre-ville est discutable
  • -  Le phénomène des marées pourrait déstabiliser les habitués de la Méditerranée

À penser

S'il est vrai que la proximité de la mer fait de ce coin de Bretagne un lieu assez doux en hiver, en été les températures atteignent rarement les 30°C typiques de la côte méditerranéenne et les eaux de l'océan sont beaucoup plus froides et mouvementées. Sans oublier qu'il faut tenir compte des marées dont les horaires sont communiqués sur les différentes plages.

À éviter

Attention, parce que les Bretons sont plutôt fiers de leur identité, mieux vaut éviter les mots d'esprit. Et surtout, révisez votre géographie avant de partir : ne confondez jamais la Normandie et la Bretagne...

À déguster

Connaissant la position géographique de la ville et sachant qu'elle a bâti sa fortune sur son port et la mer, on devinera aisément que la cuisine typique de Lorient est essentiellement à base de poisson et de fruits de mer.

Les spécialités proposées dans les restaurants traditionnels rejoignent celles de la gastronomie bretonne. Alors, place aux huîtres, aux plats mixtes de crustacés, au colin et surtout aux "moules frites.

À rapporter

Pour déguster les saveurs bretonnes avec vos amis, une fois rentrés, nous conseillons d'emporter en souvenir de la nourriture et des boissons.

Au lieu de vous rabattre sur des bibelots pratiquement inutiles, mieux vaut choisir la gastronomie : emportez des crêpes (les crêpes classiques, à la farine de blé, se consomment avec de la confiture, du nutella et des ingrédients sucrés) et des galettes (préparées avec de la farine de sarrasin, elles sont excellentes avec du jambon, du fromage, des œufs, des champignons et d'autres produits salés). Vous les trouverez sous vide dans les magasins, parfaites pour le voyage.

Sinon, choisissez le chouchen, une boisson obtenue à partir de la fermentation du miel dans l'eau, ou le cidre de pommes.

Confort météo a Lorient

Les indices météo fournis par Météo France représentent une famille de critères synthétisant les conditions météorologiques de Lorient . Ces différents indices consistent à vous aider dans la préparation de votre voyage à Lorient . Ainsi, choisissez les types d'activités en fonction des prévisions météo : plage, promenade, visite de monuments, musée, sports d'hivers... Découvrez avec précision, pour chaque semaine à Lorient , une note météo globale qui prend en compte les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement et l'indice vent !

Météo de novembre
Note Globale 17/100
  • Indice températures 0% Très frais

    La température maximale n'excède pas 16°C, la température ressentie est < 30°.

  • Indice intempéries 38% Pluie

    Pluvieux - Moyenne comprise entre 3,5 et 4,5 mm par jour.

  • Indice bronzage 32% Nuageux

    La couverture nuageuse est majoritaire (couverture nuageuse comprise entre 60% à 80%).

  • Indice baignade 16% Ambiance baignade froide

    Inconfort lié à une température de la mer fraîche (entre 16 et 18°) et un vent fort (> 29 km/h).

  • Indice vent 30% Bonne brise

    Vent fort (entre 29 et 39 km/h).

  • Indice humidité 62% Correct

    Sensation d'inconfort probable liée à une humidité de l'air supérieure à 65%.

France : Découvrez les villes
  • Paris Europe; France; Ile de France; Paris;
  • Nice Europe; France; Provence Alpes Côte d'Azur; Nice;
  • Bordeaux Europe; France; Aquitaine; Bordeaux;
  • Strasbourg Europe; France; Alsace; Strasbourg;
  • Lyon Europe; France; Rhône-Alpes; Lyon;
  • Marseille Europe; France; Provence Alpes Côte d'Azur; Marseille;
Les régions de France
  • Provence Alpes Côte d'Azur
  • Bretagne
  • Ile de France
  • Midi-Pyrénées
  • Normandie
  • Pays de la Loire
  • Nord-Pas-de-Calais
  • Corse
  • Languedoc-Roussillon
  • Auvergne
  • Alsace
  • Centre
  • Picardie
  • Poitou-Charentes
  • Franche-Comté
  • Lorraine
  • Aquitaine
  • Rhône-Alpes
  • Bourgogne
  • Limousin
  • Champagne-Ardenne