• Connexion
La Grande-Motte
© Peter Uphoff / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

La Grande-Motte

Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef Google Twitter

Avant de partir

Il ne faut pas s'arrêter à l'image bétonnée que l'on donne à la Grande-Motte. Posez votre regard sur les détails des bâtiments vêtus tout de blanc et aux formes étranges, une utopie et une révolution architecturale, prenez le temps de flâner le temps d'un instant dans la multitude d'espaces verts de la ville, admirez le bord de mer dont le souffle heureux des vacances n'est interrompu par aucune voiture... Depuis quelques années, cette cité balnéaire sortie du sable, là où auparavant il n'y avait que des étangs, est bien trop desservie par des clichés, de vieillards bedonnants en marcels et jeunes imbibés au pastis qui s'affrontent au cours d'haletantes parties de pétanques. Pourtant, la Grande-Motte est l'hôte, ou plutôt le symbole, d'un patrimoine architectural (d)étonnant. Il est vrai que le parti pris de Jean Balladur, cousin germain de l'ancien Premier Ministre, a de quoi surprendre. Un choix qui ne plaît pas à tout le monde, mais ô combien plus attachant lorsqu'on en saisit les subtilités historiques. La Grande Motte est un conte qui débute dans les années 60, à l'heure où les Français découvrent avec joie les congés payés et se réfugient vers le littoral méditerranéen. A une époque où le gouvernement décide d'aménager 200 kilomètres de côte pour freiner les vacanciers dans leur course folle vers l'Espagne ! Sont alors créés six pôles d'attractivité au sein du Languedoc-Roussillon. Jean Balladur se voit confier la mission de rendre habitable des plaines marécageuses infestées de moustiques et fragilisées par les incessants remous de la mer. Il s'inspire de son voyage au Mexique (et ses pyramides de Teotihuacan) ainsi que de son séjour à Brasilia. Naissent alors les fameuses pyramides, modernes pour l'époque, légèrement dépassées de nos jours. Lors d'une balade à la Grande-Motte, vous remarquerez la blancheur impeccable des bâtiments, dont les façades font l'objet d'une constante attention encore aujourd'hui.

Pour autant, même si ces bâtiments peuvent faire tiquer au premier abord, on finit rapidement par s'habituer au caractère si spécial de la Grande-Motte, où chaque détail est pensé avec minutie, depuis la hauteur des trottoirs aux décorations stylisées des lampadaires. En plus, son créateur a dispersé des symboles et des souvenirs de voyage dans la ville, par ci, par là, que l'on se plaît à chercher ! D'un côté, on trouve le quartier du Couchant, où les bâtiments ondulent, courbent et dévoilent des formes plutôt féminines. D'un autre, le quartier du Levant, au caractère masculin et aux lignes géométriques. Le port, où sont concentrées la plupart des attractions touristiques, est agréable une fois les hordes de touristes disparues. Un plaisir toutefois à double tranchant puisque l'endroit prend rapidement des airs de ville fantôme une fois la saison estivale terminée. Un défaut que la mairie s'est empressée de corriger en établissant un plan de réaménagement s'étendant sur une dizaine d'années, visant à rajeunir l'image de la Grande-Motte.

Quoi que l'on pense, la Grande Motte est aussi une ville-jardin, imaginée par le paysagiste Pierre Pillet. En arrivant, vous serez surpris de parcourir des grandes avenues ombragées puis, en déposant votre voiture, de flâner dans les parcs à pied et de vous promener en vélo sur les allées décorées de verdure. Cela surprend encore plus quand on sait qu'au départ ces 30 000 arbres ont été plantés dans le sable ! La ville est cernée par la nature, entre mer, sable et étangs, loin de tout, comme dans un monde imaginaire.

À voir

A la fois réputée et critiquée pour ses originalités architecturales, la Grande-Motte demande une certaine période d'adaptation avant de pouvoir prétendre s'approprier et apprécier ses différents quartiers. Le quartier du centre-ville, le long du port, est le plus intéressant et le plus intriguant. C'est ici que sont concentrées la plupart des œuvres de Jean Balladur, depuis la Grande Pyramide aux rideaux vert anis, jusqu'à l'Eglise Saint Augustin, extrêmement moderne mais loin d'être choquante. Ici, pas de sempiternelle croix, mais un anneau, symbolisant l'union divine avec le peuple. L'intérieur est lui aussi rétro-moderne avec des piliers de béton apparents et une symétrie parfaite apportant paradoxalement une ambiance chaleureuse à l'établissement religieux. N'hésitez pas non plus à faire un tour par la place du 1er Octobre 1974, rappelant la Place des Trois Pouvoirs de Brasilia où le pouvoir culturel (symbolisé ici par un grand escalier propice aux discussions), religieux et administratif (l'hôtel de ville) se côtoient. Autre curiosité, les passerelles savamment pensées, à l'instar de la passerelle Saint-Jean. A l'occasion du solstice d'été, un cercle parfait se dessine l'espace d'un instant, véritable ode à l'astre solaire. Globalement, chaque promenade dans l'enceinte de la Grande Motte est une redécouverte. Sculptures le long des trottoirs rappelant les proues des bateaux vikings, bâtiments aux façades inclinées à 60°, jardins où animaux surréalistes sont figés dans la pierre confèrent à cette station balnéaire une atmosphère conceptuelle, unique en France. Ne négligez pas non plus le quartier du Couchant, à l'ouest de la ville, dont les bâtiments dévoilent des courbes, des cercles et des ondulations ! Les plages qui le bordent sont aussi très agréables. D'ailleurs, pour profiter du soleil en famille, n'hésitez pas à vous éloigner un peu pour découvrir les superbes plages du Petit Travers et du Grand Travers. Bordées de dunes, désertées de tout bâtiment, celles-ci dévoilent la beauté encore sauvage d'une partie du littoral.

À faire

Remplissant à merveille son office de station balnéaire, la Grande Motte est un vrai défouloir pour les amateurs de sports nautiques. Le long du port, vous pourrez profiter des offres de nombreux loueurs de véhicules marins de toute sorte. Si les prix restent élevés, vous aurez toutefois l'occasion d'aller fendre les quelques vagues méditerranéennes sur un puissant jet-ski ou un confortable zodiac, boosté aux amphétamines. Un condensé d'adrénaline. De même, la destination se voulant populaire, il est aisé de retrouver les attractions qui font le bonheur des familles comme l'indémodable banane et autres dérivés.

Les plus âgés pourront quant à eux profiter du nouveau Pasino, complexe regroupant restaurants et salle de jeux. Machines à sous, tables de blackjack, tournois de pokers garantissent des moments riches en émotion, à condition de ne point trop en abuser. Et si le démon du jeu ne vous tente pas, il est toujours possible de se laisser embarquer à bord d'un 4x4 pour un safari au cœur des terres sauvages de Camargue ou de se laisser tenter par une thalassothérapie, bien plus relaxante qu'un tour en scooter des mers. Et pour un peu plus de calme et de nature, vous pourrez faire une balade à pied ou à vélo, faire une partie de golf ou de tennis. Si vous voyagez avec des enfants, ils adoreront sans doute le petit train bleu qui sillonne la ville (balade nocturne possible) ! Plus original, le centre de soins pour les tortues marines abrite un immense bassin (un bras entier de l'étang du Ponant) où celles-ci se reposent avant de s'aventurer à nouveau en mer. Cela peut aussi faire l'objet d'une balade dans un parc le long de l'étang.

Les plus

  • +  L'histoire architecturale de la ville
  • +  Le quartier du port
  • +  Les nombreuses activités disponibles
  • +  Les espaces verts et pistes cyclables

Les moins

  • -  La population estivale
  • -  L'architecture, surprenante au premier abord
  • -  Le côté "ville fantôme", hors saison

À penser

La région de la Grande Motte est particulièrement bien desservie en transports en commun. De fait, inutile de polluer plus que nécessaire en empruntant la voiture à tout bout de champ. Il suffira de se renseigner sur les lignes de bus permettant de se rendre à Palavas et autres endroits touristiques de la région. Pour Montpellier, vous pouvez prendre un bus jusqu'à l'arrêt Place de France puis un tramway qui mène dans le centre-ville. Il ne sera pas difficile de louer un vélo pour parcourir la ville (environ 25 kilomètres de pistes cyclables) et même aller plus loin, par les chemins qui longent les étangs. Pour découvrir la Grande Motte d'un nouvel œil et mieux comprendre la "folie" de Jean Balladur, l'Office de Tourisme de la ville propose des visites guidées sur le thème de l'architecture. Un petit plus culturel pendant des vacances farniente.

À éviter

La saison estivale à la Grande Motte est à double tranchant. Bien que ce soit le moment idéal pour profiter d'une station balnéaire qui bat son plein, la foule est dense et rend rapidement oppressantes les grandes étendues de sable et autres promenades habituellement agréables. De même, la forte concentration de personnes fêtardes amène son lot de problèmes coutumiers aux espaces où l'alcool coule à flots. Pour autant, la Grande Motte est loin d'être un coupe-gorge, et il est tout à fait possible de s'y promener en famille une fois la nuit tombée. Attention toutefois aux endroits reculés des plages qui, même s'ils n'ont pas encore la réputation sulfureuse des dunes du Cap d'Agde, sont propices à de nombreux jeux scabreux. Pour profiter des attraits de la Grande Motte, sans la foule, la meilleure période est peut-être le mois de juin ou celui de septembre. Des saisons idéales pour se balader à vélo et à pied, mais aussi pratiquer le farniente sur la plage.

À déguster

Serez-vous surpris d'apprendre qu'à la Grande Motte, la plupart des restaurants proposent fruits de mers et poissons ? Non, évidemment, mais ce n'est pas pour autant qu'il ne faut pas y aller faire un tour. Un séjour en Languedoc-Roussillon est l'occasion parfaite de se laisser tenter par une cuisine aux accents méditerranéens et de passer en revue les nombreux poissons et autres crustacés qui frétillent le long de nos côtes. On se laissera donc rapidement tenter par des cassolettes de seiches, des loups flambés au pastis ou de la dorade au pistou. La région est également très prisée pour ses vignobles. On pense notamment à l'AOC Pic Saint-Loup, tirant son nom de l'un des reliefs montagneux les plus célèbres du coin, très abordable et pourtant riche en saveurs.

Le soir venu, qui dit Grande-Motte dit cocktail coloré ! Pour changer un peu de la marina, vous pourrez aussi vous éloigner sur les plages du littoral, où de nombreuses paillottes éphémères sont installées en saison estivale.

À rapporter

Certes, la Grande Motte n'est pas réputée pour son artisanat local. Pour autant, il serait dommage de se priver de ramener quelques bouteilles de vins de la région. Les bons crus sont légions, et les habitants se font toujours une joie de vous conseiller ! Pour des souvenirs kitsch, les boutiques ne manquent pas le long des plages...

Confort météo a La Grande-Motte

Les indices météo fournis par Météo France représentent une famille de critères synthétisant les conditions météorologiques de La Grande-Motte . Ces différents indices consistent à vous aider dans la préparation de votre voyage à La Grande-Motte . Ainsi, choisissez les types d'activités en fonction des prévisions météo : plage, promenade, visite de monuments, musée, sports d'hivers... Découvrez avec précision, pour chaque semaine à La Grande-Motte , une note météo globale qui prend en compte les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement et l'indice vent !

Météo de juillet
Note Globale 89/100
  • Indice températures 98% Chaud / Idéal

    La température maximale est > 24°, la température ressentie est comprise entre 30°C et 33°C.

  • Indice intempéries 92% Sec / Idéal

    Pas ou peu de pluie (cumul < 1,5 mm/j).

  • Indice bronzage 82% Ensoleillé / Idéal

    Ensoleillement important (de 80% en plein soleil).

  • Indice baignade 74% Chaud

    Température ambiante chaude (>24°C), température de la mer entre 20 et 22°, vent modéré (entre 12 et 20 km/h).

  • Indice vent 90% Petite brise / Idéal

    Confort optimal: Vitesse de vent optimale (entre 12 et 20 km/h) dans une atmosphère chaude (Tmax > 24°C).

  • Indice humidité 82% Confortable

    Sensation de confort liée à des conditions d'humidité idéales.

France : Découvrez les villes
  • Paris Europe; France; Ile de France; Paris;
  • Nice Europe; France; Provence Alpes Côte d'Azur; Nice;
  • Bordeaux Europe; France; Aquitaine; Bordeaux;
  • Strasbourg Europe; France; Alsace; Strasbourg;
  • Lyon Europe; France; Rhône-Alpes; Lyon;
  • Marseille Europe; France; Provence Alpes Côte d'Azur; Marseille;
Les régions de France
  • Provence Alpes Côte d'Azur
  • Bretagne
  • Ile de France
  • Midi-Pyrénées
  • Normandie
  • Pays de la Loire
  • Nord-Pas-de-Calais
  • Corse
  • Languedoc-Roussillon
  • Auvergne
  • Alsace
  • Centre
  • Picardie
  • Poitou-Charentes
  • Franche-Comté
  • Lorraine
  • Aquitaine
  • Rhône-Alpes
  • Bourgogne
  • Limousin
  • Champagne-Ardenne