• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur

Concarneau

  • © Marcella Miriello / 123RF
Constance Balland
Constance Balland Expert destination France

Cette ville côtière, la troisième plus peuplée de la région, est devenu un bastion Breton après la construction de ses remparts du XIVème siècle. Son aspect extérieur est le même qu'autrefois, mis à part la porte qui a été élargie en 1875 et le clocher qui a été ajouté au début du XXème siècle.

Jusqu'à la Révolution française, Concarneau avait, outre sa garnison, une importante population de pêcheurs qui équipaient les navires. Elle se dédiait au commerce du vin, du poisson et du blé.

Après la Seconde Guerre mondiale, les bateaux à moteur ont rapidement remplacé les voiliers, et Concarneau est devenue l'un des principaux ports de pêche de Bretagne.

De nos jours, depuis les larges avenues, on aperçoit les ports de pêche et de plaisance qui s'étendent de chaque côté de la vieille ville.

Agréable lieu de promenade, la corniche mène aux criques et plages de sable fin, idéales pour se détendre et pratiquer des sports nautiques dans l'une des plus belles baies de Bretagne.

Pour rejoindre Concarneau, rien de plus facile, vous pouvez venir en TGV depuis Paris en seulement 4h20 ou en avion à Quimper, située à seulement 25 kilomètres.

Concarneau : que faire ?

Connaissez mieux, comprenez et apprenez à protéger la mer grâce au musée marin. Le Marinarium consacre une exposition à l'importance de l'océan, son extraordinaire biodiversité, l'univers du plancton, la richesse du littoral, la protection et la gestion des ressources marines. Ses aquariums et sa grande piscine de 120.000 litres représentent la faune et la flore locales. Pour les enfants, des activités sont proposées dans l'espace pédagogique.

Afin de mieux comprendre le monde marin et son économie, nous vous recommandons de participer à l'une des visites guidées organisées par la ville. Elles commencent par les remparts où on vous explique un peu l'histoire de la ville, puis elles continuent dans le port. Vous montez sur un vrai chalutier de haute mer, de retour d'une matinée de pêche. Vous assistez au débarquement des prises, que ce soit des langoustes vivantes ou d'autres types de poissons de haute mer. Après la découverte du travail des pêcheurs de coquillages, la visite se termine par une dégustation des produits dans l'une des conserveries.

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez visiter le musée de la Pêche, qui occupe un espace de 1.500m². On y présente l'histoire et les techniques de pêche du monde entier.

Bien sûr, Concarneau, par sa situation géographique, est un endroit idéal pour pratiquer toutes sortes de sports nautiques : catamaran, kayak, aviron, plongée. Sur le site de la ville, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour pratiquer l'une de ces activités.

Concarneau possède une des baies les plus impressionnantes de Bretagne. Elle offre également une grande variété de plages de tous types : larges, sable fin, idéales pour la baignade, plages magnifiques entourées de surprenants rochers pour pêcher la crevette, d'autres pittoresques criques sauvages où vous pourrez profiter de la nature.

Les amateurs de pêche pourront observer l'importante faune marine : palourdes, crevettes, coques, couteaux, moules...

Et ne manquez pas une promenade autour des remparts. En effet, avec 1,5 million de visiteurs par an, la vieille ville de Concarneau est un des sites les plus visités de Bretagne.

  • La gastronomie
  • De nombreux restaurants sont fermés en hiver

Pense-bête

Vous devez choisir si vous préférez voyager en train ou en avion. Le TGV offre un bon niveau de confort, et même si le voyage dure un peu plus de quatre heures, vous y serez à l'aise. Le train part de la gare Montparnasse à Paris et vous emmène directement au centre de Concarneau.

À éviter

Les habitants de la Bretagne sont fiers de leur terre et n'acceptent pas facilement la critique. Mieux vaut être prudent lorsque vous faites des commentaires négatifs.

Concarneau : que manger ?

Les fruits de mer sont la base de la cuisine de la région. Ils sont habituellement servis dans un grand plateau avec du citron, du pain et du beurre. Vous pouvez en manger en entrée ou en plat unique. Sa composition varie en fonction des marées, des saisons et de la pêche.

Également très typiques, on retrouve les crêpes salées, à base de blé noir (sarrasin), aussi appelées galettes; ainsi que les crêpes sucrées à base de farine blanche, accompagnées de sucre blanc, de confiture ou de chocolat.

Le kouign-amann, qui signifie tarte au beurre en breton, est originaire de Douarnenez et très populaire dans toute la région. Ses ingrédients de base sont la farine, le beurre et le sucre.

La boisson locale est sans aucun doute le cidre.

Concarneau : que rapporter ?

Le Triskell, le drapeau de la Bretagne avec ses couleurs caractéristiques, le blanc et le noir, se retrouve dans plus d'une centaine d'objets : nappes, t-shirts, autocollants, couteaux, colliers... Généralement, les touristes adorent la boîte qui reproduit le son des mouettes. Mais l'objet vedette, d'après tous les propriétaires de boutiques de souvenirs, est le bol personnalisé où figure le nom de la personne et l'image d'un personnage local peint à la main.

Ailleurs sur la planète
Bretagne : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture