• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur

Besançon

  • «Besançon n'est pas seulement une des plus jolies villes de France» disait Stendhal, «elle abonde en gens de coeur et d'esprit.» C'est à travers cet extrait du roman Le rouge et le noir (1830) que nous abordons Besançon comme une ville marquée par la présence de grands écrivains et personnalités. A commencer par Victor Hugo, né à Besançon en 1802. Au 140, Grande Rue sur la place nommée désormais place ...
    © Tatyana Druz / 123RF
Constance Balland
Constance Balland Expert destination France

«Besançon n'est pas seulement une des plus jolies villes de France» disait Stendhal, «elle abonde en gens de coeur et d'esprit.» C'est à travers cet extrait du roman Le rouge et le noir (1830) que nous abordons Besançon comme une ville marquée par la présence de grands écrivains et personnalités. A commencer par Victor Hugo, né à Besançon en 1802. Au 140, Grande Rue sur la place nommée désormais place Victor Hugo, sont nés également Charles Nodier et les frères Lumières. De nombreux autres grands noms sont passés par là : Jules César, Balzac, Gustave Courbet, Louis Pasteur... autant de mythes qui ont laissé des traces de leur passage dans cette ville à travers leurs écrits ou leurs actions. Capitale de la Franche-Comté, Besançon se délie dans la boucle formée par la rivière du Doubs. Elle est dominée par sa célèbre citadelle construite par Vauban. Cette dernière est un site classé au patrimoine mondial de l'Unesco et constitue aujourd'hui le symbole majeur de la ville. Avec ses fortifications, Vauban exploita les défenses naturelles de Besançon et la transforma en véritable bastion. Au sein de la citadelle se trouvent d'importants musées : le Musée de la résistance et de la déportation, le Musée comtois ainsi que le Muséum d'histoire naturelle. Besançon grâce à ses nombreux musées et sites historiques est classée Ville d'art et d'histoire depuis 1986. La Franche Comté, région aux confins de la Suisse, est connue pour être le berceau de l'horlogerie : vous pourrez ainsi admirer dans la Cathédrale de Besançon le fonctionnement des mécanismes d'une magnifique horloge astronomique construite au XIXème siècle. Laissez-vous charmer par les rues de la vieille ville, par la gastronomie franc-comtoise aux saveurs exaltantes, et partez en croisière jusqu'au Saut du Doubs !

Besançon : que faire ?

Une croisière sur le Doubs, qui traverse les villes de Pontarlier, Montbéliard, Besançon, et Dole dans le Jura. Pour aller jusqu'au Saut du Doubs, il faut se rendre à Villers-le-lac, petite ville à la frontière suisse d'où partent les bateaux qui vous emmèneront jusqu'à la fameuse cascade haute de 27 mètres. Ne pas manquer non plus la visite de la Saline Royale d'Arc-et-Senans, à 35 km de Besançon. Cette Saline servait à traiter le sel extrait des eaux de Salins-les-Bains. Avec son architecture remarquable, la Saline est aujourd'hui classée au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Incontournable, la citadelle de Besançon qui surplombe la cité depuis plus de trois siècles. Escaladez avec courage cette ancienne caserne, école des cadets sous Louis XIV et par la suite prison d'état et faites le tour des remparts depuis lesquels vous profiterez d'une vue imprenable sur Besançon, le Doubs et ses montagnes environnantes.

  • La proximité avec la nature.
  • La tranquillité.
  • Une aire d'accueil de camping-cars située au centre de la ville, ouverte toute l'année, pour les visiteurs qui font une courte étape dans la cité franc-comtoise.
  • Le climat très froid en hiver.

Pense-bête

Une escapade au gouffre de Poudrey, pour une visite de ces incroyables grottes et une descente 70 mètres sous terre accompagnée d'une mise en scène «Musique et Lumières» qui transforme les souterrains en décor magique et irréel. Le gouffre se trouve à Etalans, à 24 km au sud-est de Besançon.

À éviter

Se baigner dans la rivière du Doubs... il vaut mieux privilégier les lacs comme ceux de Saint Point, Vauglans ou Nantua, aménagés pour la baignade et les activités nautiques.

Besançon : que manger ?

Les saucisses de Morteau et de Montbéliard, sans hésitation ! Spécialités purement franc-comtoises séchées et fumées dans les traditionnels «tuyés» que vous pouvez d'ailleurs visiter, si vous n'êtes pas effrayés à l'idée de respirer de fortes odeurs ! Pour poursuivre la découverte des spécialités de la région avec l'odorat, rendez-vous dans une des nombreuses fromageries où vous pourrez acheter du Comté, doux, fruité ou vieux, ou encore un délicieux Mont D'Or, fromage très crémeux à pâte molle non cuite. Un délice !

Besançon : que rapporter ?

Une bouteille d'Anis de Pontarlier. Cette liqueur a été inventée en 1921 suite à l'interdiction de distiller l'absinthe en 1914. Apéritif local, le «Pont» comme on l'appelle dans la région, seul apéritif à base d'anis vert distillé, est à pas moins de 45°C... rien de tel pour se réchauffer durant les longues soirées d'hiver au coin du feu !

Ailleurs sur la planète
Franche-Comté : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture