• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion

Albi

  • Chef-lieu du département du Tarn en région Midi-Pyrénées, Albi est surnommée la « ville rouge » en raison de la couleur des briques de sa cathédrale et de son centre historique. La ville se distingue par son impressionnante cathédrale fortifiée Sainte-Cécile et son palais de la Berbie, ancien palais des archevêques d'Albi qui dominent le centre-ville historique.
Ville natale de Toulouse-Lautrec, Albi ...
    © EASYVOYAGE
Constance Balland
Constance Balland Expert destination France

Chef-lieu du département du Tarn en région Midi-Pyrénées, Albi est surnommée la « ville rouge » en raison de la couleur des briques de sa cathédrale et de son centre historique. La ville se distingue par son impressionnante cathédrale fortifiée Sainte-Cécile et son palais de la Berbie, ancien palais des archevêques d'Albi qui dominent le centre-ville historique.
Ville natale de Toulouse-Lautrec, Albi est classée depuis 2010 parmi les hauts lieux du Patrimoine culturel de l'Humanité. Unique par sa couleur, sa puissance et son harmonie, la ville comprend quatre quartiers d'origine médiévale gravitant autour de la cathédrale ; le Castelvieil, le Castelnau, le bourg Saint-Salvi ainsi que les Combes et berges du Tarn.
Albi est une ville antique qui possède une histoire riche. D'abord fief de seigneurs, elle devient une cité épiscopale au XIIIème siècle, s'enrichit pendant la Renaissance grâce à la culture du pastel avant d'être marquée au XIXème siècle par l'essor de l'industrie avec la verrerie et la chapellerie ainsi que l'extraction de houille.

Albi : que faire ?

La ville d'Albi dispose de trois circuits de randonnées qui sillonnent le cœur de la ville. Lors de votre promenade des panneaux explicatifs disposés dans les six quartiers de la ville vous feront découvrir le patrimoine unique et les secrets d'Albi.

Après une balade à pied dans la ville, poursuivez le parcours en petit-train toute l'année ou en gabarre (bateau traditionnel à fond plat) sur le Tarn en saison.
A Albi on peut pratiquer de nombreuses activités culturelles et sportives ; elle dispose d'un bowling, d'un circuit automobile, d'un espace nautique, d'un golf 18 trous, d'un stade équestre et d'un skate park. Vous pouvez aussi vous essayer à la montgolfière, au tennis à l'escalade ou à la pêche.

Le centre-ville est remarquablement bien préservé et possède de nombreux témoignages architecturaux de l'âge d'or d'Albi.
A voir absolument : la Cité épiscopale d'Albi composée du Palais de la Berbie et de la cathédrale Sainte-Cécile. Egalement, la collégiale Saint-Salvi, la plus ancienne église de la ville. De nombreuses visites guidées sont organisées pour vous faire découvrir les particularités et mystères de la ville et de ses monuments.
Le musée Toulouse-Lautrec, dédié aux œuvres d'Henri de Toulouse-Lautrec, retrace l'ensemble de l'œuvre de l'artiste né à Albi. Albi possède un autre musée important ; le musée Lapérouse qui regroupe une importante collection d'objets du monde de l'explorateur Albigeois.
Des événements artistiques et manifestations sportives ont lieu de mars à décembre.

  • L'équilibre entre ruralité et urbanisation
  • L'atmosphère douce et très agréable
  • La mauvaise circulation due aux travaux de la Rocade
  • Peu de pistes cyclabes
  • Le centre ville désert à partir de 19h

Pense-bête

L'office de tourisme d'Albi propose un pass qui permet d'avoir des tarifs préférentiels sur les visites, les musées, sports et spectacles tout au long de l'année.

Albi : que manger ?

La gastronomie albigeoise s'inscrit dans la grande tradition gastronomique du Grand-Ouest de la France où le canard et l'oie sont rois.
Voici quelques plats typiquement albigeois à goûter lors de votre séjour : le pot au feu à l'albigeoise avec saucisse et haricots secs, les radis chauds au foie salé, les repountsous, le melsat (boudin blanc), le gras double à l'Albigeoise ou « tripes au safran ».
Concernant les desserts et douceurs : la croustade, une tarte recouverte et garnie de pommes ou de pruneaux, la fouace, une sorte de brioche aux fruits confits. Créée au XVIIIème siècle, la navette est un dessert en forme de quenouille et un des symboles du catharisme. Elle se compose de sucre, farine, beurre, œufs, de fruits confits et d'amandes. Les janots sont une variante des échaudés crées au XIIIème siècle par un pâtissier forain d'Albi. Il faut attendre le XVIIIème siècle pour qu'un artisan albigeois prénommé Jean ajoute de l'anis à la pâte des échaudés et crée ainsi les janots. En forme d'anneau, les gimblettes d'Albi sont des biscuits parfumés au citron râpé, à l'eau de fleur d'oranger, au sucre et au cédrat confit.

Albi : que rapporter ?

Du vin de Gaillac, typique du terroir Albigeois, du pastel ou de la violette.

Ailleurs sur la planète
Midi-Pyrénées : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture