• afrique, ethiopie, karo, tribu, enfant, omo
    © iStockphoto.com / Bartosz Hadyniak
    Jeunes sourires de la tribu Karo
  • Ethiopie, Afrique, Konso, case; village
    © iStockphoto.com / Maurizio Giovanni Bersanelli
    Village éthiopien
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

L'Ethiopie est un pays étonnant, un voyage inoubliable

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil

On réduit souvent l'image de l'Ethiopie à celle d'un pays pauvre et ravagé par la famine et la guerre. Le pays abrite toutefois des paysages et des sites magiques qui en font un pays à part. L'Ethiopie possède une histoire et une culture fascinante. Le pays est aussi caractérisé par une faune et une flore particulièrement riche.

Avant de partir

Addis-Abeba, la capitale, est située à 2400 mètres d'altitude sur les hauts plateaux. Fondée en 1987, c'est l'une des plus grandes agglomérations d'Afrique. Le centre de la vie politique, économique et culturelle du pays abrite la cathédrale Saint-Georges, édifiée en 1896 afin de commémorer la victoire de l'Éthiopie sur les Italiens. Le musée ethnologique mérite aussi une visite. Sur deux étages, les visiteurs peuvent admirer une riche collection d'outils, d'artisanat et d'objets religieux. Il présente aussi chaque ethnie avec à l'appui des objets caractéristiques de son environnement comme des vêtements ou des bijoux. Vous pourrez également découvrir une reconstitution de la chambre et de la salle de bain du dernier empereur. Le musée possède aussi une sorte de labyrinthe qui permet aux touristes de découvrir l'ensemble des instruments de musique populaire. Vous avez aussi l'église de la Trinité, le musée Menelik et ses merveilleuses collections axoumites et médiévales, le musée national d'Addis-Abeba et l'Africa Hall qui accueille le siège de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique. Le Mercato est l'un des plus grands marchés ouverts d'Afrique. On y trouve de tout : aussi bien des vêtements que des produits frais.

Situé au nord du Plateau éthiopien, le parc national du Simen, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, offre des paysages splendides. On peut croiser des espèces animales rares et protégées comme le babouin gelada, le Walia ibex (chèvre des montagnes unique au monde), le loup d'Éthiopie ou encore le renard du Simien. Le parc accueille plus de 20 espèces de grands mammifères et une centaine espèces d'oiseaux. Il abrite aussi de nombreuses plantes afro-alpines protégées et rares. Les Chutes du Nil Bleu sont à environ 45 minutes en bus de Bahar Dar. Hautes d'environ 45 mètres et larges de 400 mètres, elles forment un paysage impressionnant. Ne manquez pas de vous rendre à la Cité de Lalibela, un site merveilleux. Elle possède 11 églises taillées dans la roche. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, Lalibela reste un lieu de pèlerinage important et incontournable.

Axoum et Gondar sont deux villes incontournables de l'Éthiopie. Axoum est la ville sainte du pays. C'est aussi dans cette ville que le christianisme fut décrétée religion d'Etat au IVème siècle. Elle serait le sanctuaire détenteur de l'Arche d'Alliance qui contient Les Tables de la Loi. On peut y découvrir les ruines du palais du roi Kaleb, les ruines du palais de Sheba, l'église Sainte-Marie-de-Sion et le monastère de Saint-Pantaléon qui vous offre une vue spectaculaire. Située à 400 km au nord d'Addis-Abeba, Gondar fut la capitale de l'Éthiopie de sa fondation en 1632 à 1855. La ville abrite un riche patrimoine architectural, dont la Cité impériale. Vous y découvrirez les bains de Fasilidas et les ruines de châteaux et de palais.

Conseils de la rédaction

L'Éthiopie est une destination agréable toute l'année avec des températures moyennes de 20 degrés. Afin d'éviter la chaleur et l'humidité de l'été, il est préférable de visiter le pays entre mi-octobre et avril. Depuis la signature d'un cessez-le-feu entre l'Erythrée et l'Ethiopie le 18 juin 2000, les liaisons aériennes ont été rétablies sur la quasi-totalité du territoire et les conditions de sécurités sont réunies sur les sites touristiques comme Lalibela, Gondar, Bahar Dar et Axoum. En revanche, le Quai d'Orsay déconseille de se rendre dans la zone du Erta Ale et du Dallol, dans la région des Danakils, frontalière avec l'Erythrée, ainsi que dans les zones frontalières avec le Soudan, le Soudan du Sud, le Kenya et la Somalie.

Faites preuve de retenue lorsque que vous prenez en photo la population locale. Veillez à demander leur autorisation. Dans le Sud, sachez que l'on vous demandera une petite contribution. En Ethiopie, il est formellement interdit de photographier des batiments publics et de stationner près des casernes, bases militaires et résidences officielles des hauts responsables. Il est également interdit de pénétrer dans une banque avec un appareil-photo, vous devez le confier au garde posté à l'entrée.

Dans les hébergements, le confort n'est pas toujours au rendez-vous même dans les meilleurs hôtels. L'entretien et la maintenance des installations ne sont pas fait régulièrement, les pannes d'eau et d'électricité sont une réalité avec laquelle il faut composer. Quant au personnel, il n'est pas toujours à la hauteur en raison d'un manque de formation. Mais on ne programme pas un voyage en Ethiopie pour découvrir ses hôtels !

L'aéroport international Bole, à Addis-Abeba, est le seul aéroport international du pays. La plupart des grandes villes du pays sont desservies par les bus. Il est interdit de se tenir debout dans l'allée centrale des bus longue distance. Les bus gouvernementaux vendent à l'avance des billets qui portent un numéro de siège tandis que les bus privés vendent les tickets directement aux passagers lorsqu'ils montent dans le bus. Les bus sont très lents. Pour les grandes distances, il est sans doute préférable de vous déplacer avec l'avion. Si vous avez un petit budget, il est conseillé d'acheter votre billet sur place et non depuis l'étranger. Le meilleur moyen de visiter le pays en étant autonome est de louer une voiture. Afin de vous rendre sur toutes les routes, il est préférable de louer un 4x4.

Les plus

  • +L'extraordinaire patrimoine culturel, héritage d'une histoire très riche.
  • +La faune est étonnamment variée.

Les moins

  • -La plupart des zones frontalières sont déconseillées par le Quai d'Orsay, y compris le magnifique désert des Danakils.
  • -De nombreuses routes et pistes sont impraticables pendant la saison des pluies (de juin à septembre).

Tradition

En Éthiopie, l'hospitalité est un vrai art de vivre traditionnel. Encore aujourd'hui, les campagnes restent marquées par les rapports liés à l'honneur et aux règles d'hospitalité. En Éthiopie, on se salue de manière démonstrative et on échange très facilement quelques mots. Il faut faire attention à respecter certains usages liés à la religion. Dans les églises, vous devez porter des tenues décentes. À l'intérieur des lieux de culte, les femmes doivent se couvrir la tête. Depuis des siècles, la vache est la principale richesse du pays. Autrefois, les nobles avaient coutume de fêter la millième vache du troupeau par un immense banquet au cours duquel ils se baignaient dans le lait des vaches. La coutume d'offrir un bol de lait frais aux voyageurs s'est perpétuée jusqu'à aujourd'hui dans les villages. Le beurre tient une place importante en Éthiopie. Bien évidemment, il est utilisé en cuisine : on le retrouve dans la plupart des sauces et des plats cuisinés, voire dans le café. Mais le beurre est aussi un produit cosmétique dont raffolent les Éthiopiennes. 90% des habitantes d'Addis-Abeba l'utilise pour entretenir leur chevelure. Il est aussi utilisé comme médicament contre les maux de tête.

Cuisine

L'injera est une galette spongieuse élaborée à partir du tef, une céréale locale, qui sert de base à l'alimentation éthiopienne. Parmi les autres spécialités, vous avez les wats (plats de viande, de poulet ou de légumes), les tibs (morceaux de viande grillée), le doro wat (ragoût de poulet au citron vert), le shivro (plat de pois chiche) ou encore le misir (lentilles cuisinées). Les habitants sont aussi de gros consommateurs de poissons et fruits de mer, tel que des truites, perches et crevettes. La boisson locale est le tella, une bière à base d'orge ou de maïs. Vous pourrez aussi goûter au tej, une boisson qui mélange le miel et l'arakie (alcool de céréales très fort). En Éthiopie, on boit beaucoup de café. La région de Kaffa possèderait les plantations de café les plus anciennes au monde.

Souvenir et artisanat

Textiles, café, figurines religieuses, bijoux en argent, tapis, icônes, parchemins, vieux livres, poteries. Les magasins sont ouverts, du lundi au vendredi de 8 h à 12 h 30 et de 15 h 30 à 19 h 30 ; le samedi de 9 h à 13 h et de 15 h à 19 h.

À visiter

Les montagnes du Simien , Les monts du Simien, Éthiopie , Ethiopie
Les montagnes du Simien
La grande vallée du Rift , La Vallée du Rift, Éthiopie , Ethiopie
La grande vallée du Rift
Le désert de Denakil , Le désert Danakil, Éthiopie , Ethiopie
Le désert de Danakil
Les fleuves , Les chutes du Nil Bleu, Éthiopie , Ethiopie
Les fleuves
Le volcan de Dallol , Ethiopie
Le volcan de Dallol
Les chutes du Nil Bleu , Ethiopie
Les chutes du Nil Bleu
Le lac Tana , Ethiopie
Le lac Tana
La vallée de l'Omo , Ethiopie
La vallée de l'Omo
Le massif des Meket , Ethiopie
Le massif des Meket
Le massif du Gheralta , Ethiopie
Le massif du Gheralta
Le massif du Bale , Ethiopie
Le Parc National des Montagnes
Les paysages, kafa, éthiopie, afrique
La Réserve de Biosphère de Kafa
Les paysages, éthiopie, afrique, Gambela, bale, mammifère, antilope, animal, faune
Le parc national de Gambela
Les Parcs nationaux , Le parc du Balé, Éthiopie , Ethiopie
Les Parcs nationaux
La faune et la flore, éthiopie, afrique, éléphant, babil, mammifère, antilope, animal, faune
Le sanctuaire des éléphants de Babil
Ethiopie : Que visiter