Amérique; Amérique du Nord; Etats-Unis; USA; Le nord-est des Etats-Unis; Philadelphie; Philadelphia;
Philadelphie

Philadelphie

© Dibrova / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Philadelphie

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Avant de partir

De par sa taille, Philadelphie n'a rien à voir avec les monstres touristiques que sont New-York ou Chicago. Pourtant, cette petite ville de la Côte Est a beaucoup d'atouts à faire valoir, parfois remarqués par de grands artistes à l'instar de Bruce Springsteen qui chantait les " Streets of Philadelphia ".
Bien qu'elle soit relativement petite en taille (on compte un peu plus d'1,5 million d'habitants), le patrimoine historique de Philly, comme on l'appelle, est sûrement l'un des plus riches de l'ensemble des Etats-Unis. C'est ici que les pères fondateurs de la nation ont rédigé la Constitution et déclaré l'Indépendance. Un acte historique honoré par le National Constitution Museum,, le musée d'histoire le plus interactif d'Amérique du Nord. C'est d'ailleurs l'un des rares établissements qui raconte l'histoire du pays. On peut également contempler , la Cloche de la Liberté,, accessible librement en face du Hall de l'Indépendance.

Si Philadelphie fut le témoin privilégié d'un tournant historique, elle est aujourd'hui l'un des hauts lieux culturels étasuniens. Elle abrite de nombreux musées, dont certains aux collections uniques mais aussi de nombreuses manifestations indépendantes.
Philly a réussi à s'écarter des clichés trop souvent négatifs que l'on attribue aux grandes villes américaines. Ici, pas question de prendre sa voiture pour parcourir 50 mètres puisque la majeure partie du centre historique (où se concentrent la quasi-totalité des attractions) se visite à pied. De même, bien que l'on trouve les habituels fast-foods, la nourriture se veut plus raffinée, à l'image de l'atmosphère ambiante qui rapprocherait presque la ville d'une capitale européenne.

À voir

Il serait vraiment dommage de passer par Philadelphie sans se perdre dans ses arcanes historiques. Le centre-ville, non loin des gratte-ciels qui jurent avec les bâtiments en briques rouges, est consacré en large partie à l'histoire de l'Indépendance américaine. L'attraction phare est sans aucun doute la Liberty Bell, la cloche de la Liberté, qui attire chaque année des foules de visiteurs. Elle aurait résonné quelques minutes après la Déclaration d'Indépendance. Son symbole est si puissant qu'elle est accessible gratuitement, à condition de patienter de longues minutes. Juste en face se dresse l'Independance Hall, où fut signé la Constitution américaine. On peut notamment visiter la salle où se tenaient glorieusement les pères fondateurs, le 4 juillet 1776. N'hésitez pas non plus à faire un détour par le National Constitution Museum, indispensable pour comprendre l'histoire du texte, jusqu'à nos jours. Philly est également la capitale mondiale des fresques murales. Dans tous les quartiers, mais plus particulièrement en banlieue s'étendent de superbes peintures urbaines, renouvelées chaque année. On en dénombrerait déjà plus de 3000.
La ville compte également de véritables institutions culturelles à l'instar de la Fondation Barnes (réservation obligatoire, tant l'établissement est convoité) où des tableaux signés d'Auguste Renoir côtoient ceux de Cézanne.
Il est également conseillé de s'attarder dans le musée Rodin, le deuxième plus grand lieu d'exposition consacré au célèbre sculpteur ou le Musée des Arts de Philadelphie, où des œuvres de Picasso et Rubens sont soigneusement conservées.

À faire

Etant l'un des haut-lieux de la culture étasunienne, Philadelphie propose de nombreux concerts et autres manifestations artistiques. C'est à l'occasion de ces soirées que l'on peut espérer toucher du bout des doigts l'âme de la nation, à travers de vibrantes interprétations.
Depuis 1850, l'immigration a permis un métissage culturel détonant, s'inspirant de la Jamaïque, de l'Irlande et même de la Russie.
Il existe d'ailleurs un courant musical propre à la ville, le Sound of Philadelphia, mélange de funk et de jazz. Pour profiter des vibrations nocturnes, direction la rue des Arts où se jouent des comédies musicales, versions miniatures de celles performées à Broadway.
La taille de Philly lui permet également d'accueillir des équipes sportives reconnues en Amérique du Nord, que ce soit en basket, en football américain, en hockey sur glace et bien sûr au baseball.

Les plus

  • +  Le patrimoine historique de la ville, unique aux Etats-Unis
  • +  Le Cheesesteack, copieux mais délicieux
  • +  Le goût prononcé des Philadelphiens pour la musique et l'art

Les moins

  • -  L'état d'usure de certains bâtiments
  • -  La périphérie, parfois glauque et insalubre
  • -  Les files d'attente, souvent très longues

À penser

Se promener dans les rues de Philadelphie peut être très éprouvant en été, en raison de la chaleur. Il est fortement conseillé de se charger en bouteilles d'eau, pour hydrater les enfants et les personnes âgées. Par ailleurs, évitez de manquer de respect aux pères fondateurs, les Américains y sont très attachés.

À éviter

Pour une fois que l'on peut profiter des Etats-Unis sans sa voiture, n'hésitez pas. Délaisser les quatre roues pour deux jambes est un réel plaisir, qui permet de profiter au mieux du quartier historique. Attention toutefois aux balades nocturnes, Philadelphie étant en passe de devenir l'une des villes les plus dangereuses des Etats-Unis. Il est donc fortement déconseillé de se balader dans les quartiers les plus éloignés du centre-ville, réputés pour leur dangerosité. Bien entendu, ne faites pas non plus de l'insécurité une psychose, au risque de gâcher le séjour. Philadelphie reste une grande ville, avec les bons et les mauvais côtés propres aux villes à forte densité.

À déguster

Comme pour asseoir son individualité, la ville de Philadelphie bénéficie de ses propres spécialités culinaires. La recette la plus emblématique de la ville est peut-être le cheesesteack. Bien que ce ne soit pas le plat le plus équilibré que l'on puisse trouver, il serait toutefois dommage de passer à côté. Cette tranche de pain recouverte de viande et de fromage grillé est unique aux Etats-Unis.
Autre mets fort apprécié des philadelphiens, les bretzels, pains salés qui, s'ils ne font pas office de repas, permettent de caler les petits creux. Pour espérer manger plus sainement, il faudra toutefois mettre la main à la poche puisque Philly devient le nouveau lieu en vogue pour les grands Chefs. C'est notamment le cas de George Perrier qui a ouvert Le Bec Fin.

À rapporter

Comme dans la plupart des villes américaines, on trouve d'immenses complexes, les mall , qui regroupent toutes sortes de magasins. Celui de Philadelphie, le King Of Prussia, est situé à une demi-heure du centre-ville et propose plus de 400 enseignes.
Plus près du centre historique, on trouve Macy's, enseigne extrêmement réputée et haut-lieu de la mode. Pour plus d'authenticité, n'hésitez pas à rentrer dans les petites boutiques du quartier de Rittenhouse Row, où il est aisé de trouver de nombreux objets vintage, qui sentent bon une Amérique plus poussiéreuse.
Etats-Unis : Découvrez les villes
  • New York Amérique; Amérique du Nord; Etats-Unis; USA; Le nord-est des Etats-Unis; New York;
  • Los Angeles Amérique; Amérique du Nord; Etats-Unis; USA; Californie; Los Angeles;
  • Chicago Amérique; Amérique du Nord; Etats-Unis; USA; Le Midwest; Chicago;
  • Washington DC Amérique; Amérique du Nord; Etats-Unis; USA; Le nord-est des Etats-Unis; Washington DC;
  • San Francisco Amérique; Amérique du Nord; Etats-Unis; USA; Californie; San Francisco;
  • Miami Amérique; Amérique du Nord; Etats-Unis; USA; Floride; Miami;
Les régions de Etats-Unis
  • Californie
  • Floride
  • Alaska
  • Hawaï
  • L'ouest des Etats-Unis
  • Le Midwest
  • Le nord-est des Etats-Unis
  • Le sud des Etats-Unis