• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion

Ronda

  • Construite sur un promontoire rocheux, Ronda est l'une des plus anciennes villes d'Espagne. Séparée en deux par un profond ravin, elle s'enorgueillit de son Puente Nuevo, un pont datant du XVIIIème siècle, suspendu à 100 mètres de hauteur. Pour admirer les plus beaux points de vue sur ce pont, montez les ruelles du centre-ville et prenez un verre dans les terrasses cachées des restaurants qui surplombent ...
    © Fesus / 123RF
  • Une des plus anciennes d'Espagne, cette ville a été construite sur une roche.
    © Fesus / 123RF
  • Le Pont Neuf est l'un des emblèmes de la ville, situé à proximité des arènes et de la Real Maestranza de Caballeria de la ville.
    © Fesus / 123RF
  • Une maison, dans le village de Ronda
    © Fesus / 123RF
  • Les arènes de Ronda comptent parmi les plus anciennes d'Espagne et l'une des plus monumentales.
    © Fesus / 123RF
  • Ronda a été édifiée sur une falaise.
    © Fesus / 123RF
  • L'environnement de la ville de Ronda est spectaculaire.
    © Fesus / 123RF
Nicolas Pelé
Nicolas Pelé Expert destination Espagne

Construite sur un promontoire rocheux, Ronda est l'une des plus anciennes villes d'Espagne. Séparée en deux par un profond ravin, elle s'enorgueillit de son Puente Nuevo, un pont datant du XVIIIème siècle, suspendu à 100 mètres de hauteur. Pour admirer les plus beaux points de vue sur ce pont, montez les ruelles du centre-ville et prenez un verre dans les terrasses cachées des restaurants qui surplombent le ravin ! A voir également : le palais de Mondragon, une remarquable demeure de style arabe agrémentée d'un petit musée, et la plaza de Toros, les premières arènes d'Espagne inaugurées en 1785. C'est en effet à Ronda que Pedro Romero fixa les règles de la corrida.

Ronda : que faire ?

Perdez-vous dans la vielles ville, faites du shopping le long de la longue avenue piétone, descendez dans le canyon le long de sentiers s'enfonçant dans la forêt.

Le Puente Nuevo qui surplombe l'impressionnant canyon coupant la ville en deux. La première arène de taureaux. Un Parador de Turismo dans l'ancien hôtel de ville de Ronda, qui surplombe le canyon, juste à côté du pont.

  • Le site exceptionnel : un canyon coupant une ville en deux !
  • La plus vieille arène de taureau d'Espagne et donc du monde !
  • La foule de touristes peut rendre la visite de la ville moins agréable.

Pense-bête

Ronda est plus agréable à visiter tôt le matin et le soir, quand la horde de touriste en excursion n'est pas encore arrivée ou déjà partie ! Pour les amateurs, vous pouvez-faire de la via ferrata sur les parois du canyon, et du canyoning ou du rafting dans la rivière en contrebas.

À éviter

Attention, si vous avez le vertige, ne vous penchez pas sur le pont romain, le vide est impressionnant, et vous pourriez tomber ! De même si vous vous aventurez dans le sentier qui longe le canyon, il faut faire attention de ne pas glisser.

Ronda : que manger ?

Eloignez-vous de la place de taureau où pulullent les pièges à touristes sans saveur et hors de prix, éloignez-vous et perdez-vous dans la vieille ville, où l'on déniche une terrasse sympa pour déguster une bonne paella, un bon gaspacho voire la spécialité locale : la queue de taureau ! Le menu entrée plat dessert s'affiche à seulement 7 euros !

Ronda : que rapporter ?

Une robe de flamenco, un éventail, des castagnettes.

Ailleurs sur la planète
Andalousie : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture