• Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Le parc aux papillons de Bénalmadéna Espagne
Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil

Découvrez Le parc aux papillons de Bénalmadéna

Le plus grand parc aux papillons d'Europe, sur les hauteurs de Bénalmadéna au coeur de la Costa del Sol est une expérience intéressante : on évolue au milieu de 2 000 papillons avec 150 espèces venues du monde entier, des plus petites aux plus grandes. Vous verrez les différentes étapes, de la chenille au papillon en passant par les cocons.

Nos séjours vers Espagne
  • Pierre & Vacances Résidence Benalmádena Príncipe -
  • Pierre & Vacances Résidence Benalmádena Príncipe - Espagne Benalmádena , Espagne - 2J/1N | Voyages Leclerc
    À partir de  71 €
  • Pierre & Vacances Villages Village Terrazas Costa del Sol - Espagne Abadiano-Zelaieta , Espagne - 3J/2N | Voyages Leclerc
    À partir de  81 €
  • Pierre & Vacances Résidence Estepona - Espagne Estepona , Espagne - 3J/2N | Voyages Leclerc
    À partir de  82 €

Le parc aux papillons de Bénalmadéna en images

Le parc aux papillons de Bénalmadéna , Cocons , Espagne
Cocons

Vous verrez les différentes étapes, de la chenille au papillon en passant par les cocons.

© Nicolas Pele
Le parc aux papillons de Bénalmadéna , Cocon au parc des papillons , Espagne
Cocon au parc des papillons

Une expérience passionnante et originale.

© Nicolas Pele
Le parc aux papillons de Bénalmadéna , Le papillon passe à table , Espagne
Le papillon passe à table

Les visiteurs peuvent observer les repas des papillons.

© Nicolas Pele
Le parc aux papillons de Bénalmadéna , Papillon au bout des doigts , Espagne
Papillon au bout des doigts

Une guide vous explique tout ce que vous voulez savoir sur les papillons

© Nicolas Pele
Le parc aux papillons de Bénalmadéna , Petit pont de bois , Espagne
Petit pont de bois

On évolue au milieu de 2 000 papillons avec 150 espèces venues du monde entier, des plus petites aux plus grandes.

© Nicolas Pele