• Connexion
Europe; Espagne; Canaries; La Gomera;
© EASYVOYAGE
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

La Gomera

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Le tourisme en accord avec la nature : voilà ce que représente La Gomera. Sur cette île située à environ 1000 km du continent espagnol, on ne trouve ni plages surpeuplées ni vie nocturne bruyante et agitée. C'est ce qui fait de cette île une destination appréciée des vacanciers seuls. Ici vous pourrez encore sentir l'originalité de la deuxième plus petite île des Canaries.

Sur son sol aride poussent différentes espèces de fleurs sauvages comme, par exemple, la vipérine de Ténérife, une plante rouge rare qui ressemble à un grand cône pointu et dont la hauteur peut atteindre jusqu'à 2 mètres, ou le lotier corniculé, une fleur jaune qui s'étale au printemps comme un tapis. Les cactus qui peuplent cette petite île ont été importées du Mexique au 18è siècle. On trouve ici aussi le dattier des Canaries (jusqu'à 5 à 6 mètres de hauteur), dont les dattes sont mangeables même si elles n'ont pas la même qualité que les dattes du continent africain. Le pin canarien à trois aiguilles possède, comme son nom l'indique, trois aiguilles d'une longueur imposante de 30 cm ! La particularité de ce pin est sa résistance au feu ; après très peu de temps, de vertes aiguilles recommencent à pousser sur les souches noircies.

Au milieu de l'île se développe la laurisylve la plus grande et luxuriante du monde. Elle fait partie du parc national créé en 1978 qui couvre environ 10% de la surface de l'île. Lors de longues randonnées, vous pourrez admirer des fougères qui peuvent atteindre une hauteur de deux mètres. Les monolithes qui peuplent les pentes escarpées, les plantations en terrasses dans la Valle Gran Rey, la jolie plage de galets Playa de Santiago, les colonnes basaltiques de Los Organos, sans oublier l'immense masse de lave de Roque de Cano, près de Vallehermoso : voilà entre autres ce que vous pourrez découvrir ici. Mais le parc national de Garajonay, au centre de l'île, est la partie la plus extraordinaire de celle-ci. L'exceptionnel écosystème du parc national de Garajonay a été inscrit au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO en 1986 et bénéficie d'une protection particulière. Les 4 000 hectares du parc s'élèvent au point le plus haut de l'"Alto de Garajonay" avec ses fiers 1 487 mètres. Un vaste réseau de chemins fait de l'exploration de cette forêt exceptionnelle un vrai plaisir pour tous les amoureux de la nature. À cause du climat humide toute l'année, c'est souvent très brumeux et les troncs des arbres à feuilles persistantes sont entourés d'une mer de nuage et recouverts d'impressionnantes couches de mousse. Un véritable spectacle de la nature fait de soleil, de brume et de variations de la température entre la côte et le parc national en hauteur. Il y a aussi des animaux inhabituels : la veuve noire (une araignée venimeuse) et les chauve-souris sont ici chez elles. On trouve aussi des lapins, des rats et des souris sur l'île, mais ils ont été introduits par l'homme.

Pendant votre séjour sur cette île idyllique, vous connaîtrez une tradition très particulière : el Silbo, la langue sifflée unique au monde de la population de La Gomera. Elle n'existe plus que sur l'île La Gomera, mais elle était autrefois pratiquée par tous les autochtones des Canaries. Jadis, cette langue sifflée était née pour simplifier la communication entre les vastes vallées et les profondes gorges volcaniques. Cette langue est protégée par l'UNESCO depuis 1982 et enseignée comme matière obligatoire dans toutes les écoles primaires de La Gomera depuis 1999.


On arrive à La Gomera avec calme : ce n'est qu'en 1999 que l'aéroport de La Gomera a été ouvert à Playa Santiago. La piste d'atterrissage est trop petite pour les charters venant de l'étranger et sert donc uniquement au trafic aérien local. D'ici partent des vols pour Ténérife nord et Grande Canarie.
Des personnalités ont toutefois visité l'île depuis longtemps : le découvreur de l'Amérique, Christophe Colomb, fit une halte à La Gomera avant sa grande traversée. Plus précisément à San Sebastian, une localité entourée d'une petite plage naturelle, située sur la côte orientale de l'île et épargnée par le tourisme de masse.
Les îles Canaries restent une destination appréciée pour toutes les classes d'âge, facilement et rapidement accessible en seulement 4 heures de vol. Les Grecs de l'Antiquité avaient déjà reconnu la beauté de ces îles et les avaient nommées les « îles de la félicité » !

À voir

Dans les plateaux centraux à l'intérieur de l'île, couverts la majeure partie de l'année par les cumulus d'alizés, sommeille une forêt primitive de lauriers magnifique. Depuis 1978, cette petite forêt primitive, qui couvre près de 10% de l'île, est protégée dans le Parc national de Garajonay. Lors de longues randonnées, vous pourrez admirer des fougères qui peuvent atteindre une hauteur de deux mètres. Son exceptionnel écosystème a été inscrit au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO en 1986 et bénéficie d'une protection particulière.

À faire

Dans les plateaux centraux à l'intérieur de l'île, couverts la majeure partie de l'année par les cumulus d'alizés, sommeille une forêt primitive de lauriers magnifique. Depuis 1978, cette petite forêt primitive, qui couvre près de 10% de l'île, est protégée dans le Parc national de Garajonay. Lors de longues randonnées, vous pourrez admirer des fougères qui peuvent atteindre une hauteur de deux mètres. Son exceptionnel écosystème a été inscrit au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO en 1986 et bénéficie d'une protection particulière.
Profitez du climat et de l'air frais qui vous permettront d'entreprendre de splendides randonnées dans ce parc national aux multiples facettes.
Nous vous conseillons aussi les excursions à cheval ou en VTT à l'intérieur du pays.

Les plus

  • +  Le magnifique parc national
  • +  La végétation variée et exceptionnelle
  • +  Climat doux et ensoleillé toute l'année sur la côte
  • +  Idéal pour des vacances sous le signe de la nature

Les moins

  • -  Les écarts de température parfois importants
  • -  De nombreuses casa rurales mais des hôtels à la capacité d'accueil limitée

À penser

Avion : l'île de La Gomera n'est pas accessible directement depuis le continent européen. Tenez-en compte lorsque vous organisez vos vacances.
La siesta espagnole est prise très au sérieux par les habitants de La Gomera : à la pause déjeuner, tout est très calme dans les magasins et sur les routes des petites localités.
Certaines plages idylliques ne sont accessibles qu'à pied, d'autres commencent dès la sortie de la ville, comme celle de San Sebastian.

À éviter

Pour la baignade : ne sous-estimez pas le puissant ressac et les forts courants qui règnent dans l'océan Atlantique.
L'eau du robinet n'est pas potable partout dans l'île. Mais si vous prenez au supermarché de l'"agua mineral con gas" (eau minérale gazeuse) ou "sin gas" (non gazeuse), vous ne pouvez pas vous tromper.
Pour les amateurs de poisson : si on vous propose du poisson à bon marché au menu, mieux vaut ne pas le commander. Il a sûrement été pêché illégalement.

À déguster

Les restaurants de La Gomera proposent, outre des plats internationaux, les délicieux "tapas", appréciés dans toute l'Espagne.
À conseiller particulièrement les plats et spécialités régionaux typiques, dont entre autres l'almogrote (une sauce au fromage légèrement piquante avec poivron, ail, ...), le miel de palma (miel de palme), le gofio (maïs / céréales grillé et broyé), les pommes de terre en robe des champs et différents desserts de La Gomera. Si vous cuisinez vous-même, il y a un supermarché non loin de l'hôtel.

À rapporter

Achetez des fruits et légumes frais issus de l'agriculture biologique au marché ou dans l'un des nombreux magasins bio qui offrent une riche palette de produits alimentaires bio et de cosmétiques naturels.
Des bijoux de grande qualité en lave ou avec des pierres précieuses sont un bon souvenir à ramener de l'île. Les bijoux, souvent faits à la main, sont vendus dans certains ateliers et petites boutiques. Le miel artisanal et le fameux miel de palme sont aussi une bonne idée de cadeau, sain et délicieux.
Espagne : Découvrez les villes
  • Madrid Europe; Espagne; Communauté de Madrid; Madrid;
  • Malaga Europe; Espagne; Andalousie; Malaga;
  • Palma de Majorque Europe; Espagne; Baléares; Palma de Majorque;
  • Barcelone Europe; Espagne; Catalogne; Barcelone;
  • Las Palmas Europe; Espagne; Canaries; Las Palmas;
  • Ibiza Ibiza, Baléares, Espagne,
Les régions de Espagne
  • Andalousie
  • Baléares
  • Canaries
  • Asturies
  • Aragón
  • Cantabrie
  • Castille la Manche
  • Castille et Leon
  • Catalogne
  • Extremadure
  • Galice
  • La Rioja
  • Pays basque
  • Communauté de Madrid
  • Navarre
  • Murcie
  • Communauté de Valence