• Connexion
Cartagena
© Philip Lange / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Carthagène

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Située à l'est de la péninsule Ibérique, Carthagène est une commune de la région de Murcie, et compte un peu plus de 200 000 habitants répartis sur 558 km², même si en été, sa population augmente fortement. Il s'agit donc de la deuxième commune la plus peuplée de la région après la capitale Murcie. Grâce à son long et fascinant passé, c'est une destination incontournable pour les amateurs d'histoire, sans parler de l'autre type de touristes, ceux qui viennent à la recherche de soleil et de plage. Elle dispose de 104 kilomètres de côte, qui s'étendent de La Manga à la baie de Mazarrón. En outre, elle est située en plein Mar Menor, la plus grande lagune espagnole et, à l'instar de Rome, Carthagène est une ville entourée de collines. Son climat est semi-aride ou subtropical méditerranéen aride, avec des étés chauds et secs et des hivers doux. Bien que sa position côtière adoucisse les températures, elle reste l'une des régions les plus sèches d'Espagne, puisque la température moyenne annuelle est de 20ºC et on y enregistre de faibles précipitations (qui ne dépassent guère les 300 mm par an).

La ville fut fondée par le général Asdrubal en l'an 227 av. J.-C., sous le nom de Qart Hadasht, à l'emplacement d'un foyer de population préexistant. Durant la deuxième Guerre Punique en 209 av. J.-C., elle fut conquise par le romain Publius Cornelius Scipion et devint Cartago Nova. À partir de ce moment, elle vécut ses plus grandes années de gloire, surtout entre la fin du IIIème siècle av. J.-C. et le début du IIème siècle ap. J.-C., puisqu'elle permettait une défense facile grâce à son emplacement idéal et sa topographie, une petite péninsule entre la mer et une lagune intérieure. Après avoir été prise par les Vandales, les Wisigoths et les Musulmans, elle fut reconquise par Alphonse X en 1242. Ces facteurs ont doté la ville d'un riche patrimoine culturel, qui peut être apprécié dans ses traditions et monuments. À la fin du XIXème siècle, elle est devenue l'une des villes les plus riches du pays, en raison du boom minier.

À voir

Déclarée d'Intérêt Touristique International, la Semaine Sainte est la plus ancienne fête de Carthagène. Si vous prévoyez de visiter Carthagène et vous êtes religieux, ou si vous aimez vous imprégner des traditions d'autres lieux, vous ne pouvez pas manquer l'occasion de la visiter pendant cette période. Quatre fraternités inondent les rues de lumière, de couleurs et de spectacle avec leurs processions.

Si vous être passionné d'histoire, vous devriez peut-être vous y rendre pendant la fête des Carthaginois et Romains, qui commémore la conquête de la ville de Qart Hadasht. La célébration a lieu lors de la seconde moitié de septembre et pendant dix jours, plusieurs des rues de la ville repartent dans le passé, avec des défilés romains rythmés et la reconstitution de diverses batailles.

Pour voir les endroits les plus intéressants de la ville, vous pouvez prendre le bus touristique pour un prix de 7 euros. Ses horaires sont de 10 à 19 heures en haute saison et de 10 à 17 heures en basse saison, et ses départs sont toujours toutes les heures. Il s'agit d'un bus moderne à double-pont, équipé d'audio-guides en plusieurs langues, qui parcourt une grande partie de la commune.

Mais si vous voulez avoir une vue différente de la ville, nous vous suggérons de faire une promenade sur le bateau touristique. Pour 8 euros, vous ferez un voyage de 60 minutes (en haute saison, le service commence à 10h30 et se termine à 19h30, avec un départ toutes les heures), au cours duquel vous comprendrez pourquoi Carthagène a eu un rôle si important dans l'histoire. Vous pourrez découvrir tous les coins de la ville ainsi que le système de fortifications défendant la baie, ses châteaux et ses forts.

Mais si vous êtes plutôt branché altitude, vous pourrez apprécier l'ascenseur panoramique qui vous élèvera à une hauteur 45 mètres dans le parc Torres, d'où vous aurez une vue spectaculaire sur la ville, semblable à la celle qu'aurait un oiseau. Et si vous voulez aussi vous sentir comme un oiseau, nous vous recommandons de visiter la casa de Coko (située à Santa Ana), un refuge pour oiseaux exotiques qui accueille environ 125 spécimens d'espèces et d'origines différentes.

À faire

Pour se détendre, il est préférable d'aller à l'une des sept plages Pavillon Bleu, avec une préférence pour la célèbre Manga del Mar Menor, ou l'une des 10 plages certifiées avec le "Q" de Qualité Tourisme. Un aspect positif de la plupart des plages de Carthagène est leur accessibilité pour les personnes handicapées. C'est un plaisir de s'asseoir dans une chaise longue pour regarder le coucher de soleil et profiter de la mer Méditerranée ou se perdre dans l'une de ses criques. La nuit, vous pouvez vous rendre au port, qui vous impressionnera par ses belles lumières.

Si vous êtes actif et aimez le sport, Carthagène vous propose une large gamme d'activités, allant des plus traditionnelles comme le tennis et la randonnée à la plongée en passant par le canoë. Si vous aimez marcher, nous vous suggérons de demander des informations à l'office de tourisme pour découvrir les chemins qui parcourent ses espaces naturels protégés, comme le parc régional de Las Salinas y Arenales de San Pedro del Pinatar et le parc régional de Calblanque, que vous pourrez découvrir à pieds ou à vélo, tandis que si vous souhaitez pratiquer des sports nautiques, vous devez vous rendre à l'un de ses huit ports de plaisance. Et si la vitesse est vous branche, visitez le circuit de course, où vous pourrez faire quelques tours de kart.

Si vous êtes un passionné d'histoire, vous allez adorer Carthagène. Comme vous le savez, c'est une ville qui comprend des styles différents et par conséquent, l'office du tourisme a conçu plusieurs itinéraires que nous vous recommandons pour profiter au maximum de votre visite. Le premier est l'itinéraire archéologique, comprenant le musée archéologique municipal, le Centre d'interprétation des remparts puniques (les vestiges les plus importants de l'époque des Carthaginois en Espagne), la maison de la Fortune, Augusteum (site archéologique datant du premier siècle, et qui est considéré comme l'un des premiers sites collégiaux dédiés au culte des empereurs romains), le cerro del Molinete, la Colonnade romaine, le Decumano (complexe composé par une voie romaine pavée et une enceinte thermique), la muraille byzantine, le théâtre romain (un des emblèmes de Carthagène, qui date du Ier siècle av. J.-C. et est l'un des plus importants de la péninsule ibérique) et son musée, le château de la Concepción (qui abrite le centre d'interprétation de l'histoire et de la Carthagène Médiévale), l'amphithéâtre (un des plus anciens de la péninsule, datant du Ier siècle av. J.-C.) et Torreciega (construction funéraire romaine, Ier siècle av. J.-C.).

Le second est l'itinéraire baroque et néoclassique. Il commence sur le campus Muralla del Mar (une université située dans l'ancien hôpital militaire et la caserne d'Antigone, bâtiments du XVIIIème siècle) et se termine dans le parc d'artillerie de Maestranza (où se trouvent le musée d'histoire militaire ainsi que les archives municipales ). Au milieu se trouvent les écoles d'aspirants, la porte de l'arsenal (seule conservée parmi celles construites au XVIIIème siècle), l'église de Santo Domingo, celle de Santa María de Gracia et celle del Carmen, la casa Molina (qui date du XVIIIème siècle et abrite le musée de la Semaine Sainte) et la capitainerie générale. Le troisième itinéraire traite du modernisme et de l'éclectisme, avec le Centre d'interprétation de l'architecture défensive de Carthagène (également connu sous le nom de Fuerte de Navidad), la gare, la casa Aguirre, l'église de la Caridad, la casa Maestre, la casa Clares, le Palacio Consistorial, la casa Cervantes (par sa taille, elle domine les autres bâtiments du coin), le casino, la casa Llagostera, le Gran Hotel, la casa Pedreño et l'Hotel de la Compañía del Ensanche.

Le dernier itinéraire est le l'itinéraire contemporain, comprenant l'abri qui sert aujourd'hui de musée de la Guerre Civile (Carthagène est l'une des villes les plus durement touchées par cette guerre), le sous-marin Peral (original du premier sous-marin inventé par Isaac Peral, en 1884), le monument aux héros de Santiago de Cuba et de Cavite (mémorial aux marins espagnols qui sont morts dans la lutte contre les navires américains), le Musée naval (sur le thème de l'Armada) et ceux de Carmen Conde et Antonio Oliver.

Les plus

  • +  La cuisine riche et délicieuse
  • +  Environnement naturel incomparable
  • +  Culture, histoire et tradition
  • +  Une atmosphère très agréable et accueillante
  • +  La qualité des plages
  • +  Une grande partie du centre est piétonnier.

Les moins

  • -  La chaleur étouffante à certains moments de l'été
  • -  Peu de zones de loisirs en automne et en hiver

À penser

L'office de tourisme propose une série d'activités destinées aux plus petits enfants. C'est le cas, notamment, du parc aquatique , sur la plage Isla del Ciervo. Destiné aux enfants à partir de 18 mois, elle propose des animations de toutes sortes, et possède des manèges, des structures gonflables, un mini-golf, un train, des karts, des trampolines, une école de voile, de planche à voile et de canoë, un espace détente... un paradis pour les plus jeunes de la famille. Par contre, si vous y allez hors-saison, sachez qu'il n'est ouvert que le week-end et les jours fériés.

À éviter

Si vous ne supportez pas bien la chaleur ou vous détestez les foules, nous vous conseillons de penser à découvrir Carthagène en une saison autre que l'été. En raison de son climat, elle est agréable à visiter au printemps et à l'automne, et même certains jours d'hiver. Pensez que même si vous ne pouvez pas vous baigner, si le temps est avec vous, vous pourrez profiter d'une agréable promenade le long de la plage dans une atmosphère beaucoup plus relaxante.

À déguster

Carthagène est un bon endroit pour se laisser diriger par ses papilles. Sa cuisine est basée sur des produits de la mer, tant sur les espèces provenant de la mer Méditerranée que celles du Mar Menor. Nous vous suggérons d'essayer des plats qui sont typiques de la région, tels que le "caldero", un riz cuit avec des poissons de roche comme la dorade, le mulet et du poulet. Les "michirones", un ragoût de fèves sèches, os de jambon, bacon, pommes de terre et poivrons, sont tout aussi délicieux.

Comme boisson, nous vous proposons de déguster "el asiático", à base de café on y ajoute du lait concentré et du brandy.

Si vous êtes gourmand, vous avez de la chance, parce qu'à Cathagène vous pourrez vous remplir le ventre de friandises. Vous avez un large choix, mais nous préférons les "tocino de cielo" (élaboré à base de jaune d'oeuf caramélisé et de sucre), "arrope" (un dessert à base de figues sèches) et "pan de Calatrava", le pudding de la cuisine murcienne.

À rapporter

À Carthagène, il y a une grande tradition potière. Nous vous invitons à vous rendre sur un marché aux puces, en particulier le week-end, ainsi vous pourrez connaître plus en profondeur la ville et ses coutumes et cela vous permettra également de rentrer à la maison avec un souvenir agréable.
Espagne : Découvrez les villes
  • Madrid Europe; Espagne; Communauté de Madrid; Madrid;
  • Malaga Europe; Espagne; Andalousie; Malaga;
  • Palma de Majorque Europe; Espagne; Baléares; Palma de Majorque;
  • Barcelone Europe; Espagne; Catalogne; Barcelone;
  • Las Palmas Europe; Espagne; Canaries; Las Palmas;
  • Ibiza Ibiza, Baléares, Espagne,
Les régions de Espagne
  • Andalousie
  • Baléares
  • Canaries
  • Asturies
  • Aragón
  • Cantabrie
  • Castille la Manche
  • Castille et Leon
  • Catalogne
  • Extremadure
  • Galice
  • La Rioja
  • Pays basque
  • Communauté de Madrid
  • Navarre
  • Murcie
  • Communauté de Valence