• amerique, amerique du sud, equateur, faune, galapagos, archipel, île, animal, marin, otarie
    © Paul Kennedy / lakowatz / 123RF
    Une otarie qui n'a pas froid aux yeux
  • amerique, amerique du sud, equateur, faune, faune, animal, oiseau, fou
    © shalamov / BlueOrange Studio / 123RF
    Fous à pattes bleues dansant avant l'accouplement
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Voyage en Equateur et Galapagos, découvrez les trésors andins

Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef Google Twitter Fiche Profil

L'Amazonie, les îles Galápagos et bien entendu, la célèbre Cordillère des Andes... Ces trois merveilles de la nature sont toutes réunies sur un même territoire : l'Equateur. Pourtant, il s'agit bien du plus petit des pays andins, mais qui ne manque pas d'attraits, surtout concernant ses panoramas à couper le souffle et sa biodiversité unique. Et ceci, sans compter ses splendeurs coloniales.

Avant de partir

Perdu entre la Colombie et le Pérou, l'Equateur est un petit paradis sud-américain pour les amoureux de la nature et des grands espaces. Il s'agit bien du plus petit pays andin et pourtant, il offre aux plus curieux tant d'horizons différents que l'on pourrait en distinguer quatre régions : les plaines de la côte ouest, les hauts plateaux andins (les sierras) au centre du pays, la forêt tropicale de l'Amazonie à l'Est et enfin, les plages des îles des Galápagos, situées dans le Pacifique, à environ 1000 km des terres. Difficile d'imaginer qu'un si petit pays puisse regrouper autant de paysages différents. Et pourtant !

L'Equateur possède sur son territoire une petite partie de la forêt amazonienne. Temple d'une faune et d'une flore extraordinaires, c'est également le refuge de tribus amérindiennes, qui luttent pour préserver leur environnement, leurs traditions et leur culture. Chasse, plantes médicinales et même chamanisme se nichent au cœur de ce poumon de la Terre. Les voyageurs peuvent remonter le fleuve en pirogue, s'extasier face à l'abondance d'une végétation tropicale luxuriante, et observer les animaux.

Sur les îles Galápagos, si vous êtes un grand sportif, allez piquer une tête dans les eaux cristallines de l'Isla Floreana, au milieu de la faune marine ; explorez les fonds marins à Puerto Ayora ou faites du snorkeling à la Couronne du diable. Pour en prendre plein les yeux, rendez-vous dans la réserve de tortues El Chato, sur les hautes terres de Santa Cruz ou profitez de la faune de la Punta Suarez, sur l'Isla Española.

Impossible de venir en Equateur sans voir la Sierra (la Cordillère des Andes), l'épine dorsale de l'Equateur. Composée de deux chaines volcaniques quasi parallèles et séparées par une vallée appelée l'Avenue des volcans, elle traverse le pays du Nord au Sud, sans interruption et sur des milliers de kilomètres. C'est probablement l'un des principaux attraits touristiques ici. Les volcans (les nevados) sont à certains endroits recouverts de neige. Considéré comme le plus haut sommet au monde (par rapport à la Terre), le Chimborazo est un point de passage obligatoire pour les amateurs de randonnée, d'escalade et de sensations fortes.

Ce panorama montagnard se trouve pourtant en plein cœur des principales villes de l'Equateur, et notamment sa capitale, Quito. En effet, la ville est située au au beau milieu de ces cimes volcaniques, perchée à 2850 mètres d'altitude. Elle a été construite sur les ruines d'une grande cité Inca, ce qui explique sa richesse précolombienne. Classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO, c'est à Quito que se trouve le centre historique le mieux préservé d'Amérique latine ainsi que les sublimes monastères baroques de San Francisco et de Santo Domingo, l'église de La Compañia et l'ancienne université.

Conseils de la rédaction

Perdez-vous dans les marchés, notamment ceux des villages de la Cordillère des Andes. C'est là-bas que vous trouverez les plus beaux objets artisanaux. Vous pourrez dénicher, au milieu des tapis et des foulards, les fameux ponchos, typiques des pays andins. C'est à Otavalo, au nord de Quito, que le marché le plus animé de l'Equateur se tient : articles de cuir, bijoux, poteries ou encore panamas figurent parmi les marchandises les plus prisées, et à des prix défiant toute concurrence. Ici, on peut marchander les prix, mais sans abuser.


Qui n'a jamais rêvé d'être à deux endroits en même temps.
Rendez-vous à la Mitad del Mundo (le Milieu du Monde), près de Quito, l'un des monuments emblématiques du pays, où vous pourrez mettre précisément un pied dans chaque hémisphère !

Si vous proposez à quelqu'un d'aller manger ou de boire un verre, on considère que vous l'invitez. Il est donc d'usage de payer pour votre convive.

Ici, ce ne sont pas les piétons qui ont la priorité, ce sont les véhicules. Prenez garde et soyez donc vigilants en traversant la rue.

Attention, dans les hauts plateaux, le mal des montagnes est un réel risque. N'hésitez pas à prendre quelques jours pour vous habituer au climat et à l'altitude.

Evitez au maximum de boire de l'eau du robinet ou de prendre des glaçons dans vos boissons. Et sachez que si vous envisager d'aller en Amazonie, le vaccin contre la fièvre jaune et un traitement contre le paludisme sont vivement conseillés. Mieux vaut également bien vous protéger des moustiques.

Les plus

  • +La grande variété et la richesse des centres d'intérêt.
  • +L'omniprésence de la nature.
  • +Le dépaysement.

Les moins

  • -Les infrastructures touristiques sont parfois trop peu développées. De ce fait, le voyage n'est pas des plus reposants.

Tradition

En Equateur, on ne badine pas avec la fête. Elles sont le résultat d'un mélange découlant des croyances indiennes et des traditions catholiques. Immanquable ici : le Carnaval, où la coutume veut que les participants remplissent des ballons d'eau et s'aspergent avec. La Semaine sainte est également très ancrée dans les mœurs. Elle compile processions colorées et tradition culinaire : la fanesca, une soupe très consistante préparée avec douze ingrédients, représentant les douze apôtres. Les fêtes sont aussi synonymes de croyances, chez les locaux. Par exemple, le jour des Morts, fête des communautés indiennes, symbolise l'idée que l'esprit d'une personne décédée peut rendre visite aux vivants, et être nourri avant de continuer son voyage vers la réincarnation. C'est pour cette raison que l'on cuisine les plats en grand nombre, notamment les petites figurines cuites à base de pain, déposées ensuite sur la tombe du défunt.

Toutes ces fêtes sont le reflet du naturel généreux et ouvert des équatoriens. C'est pourquoi ça n'étonnera personne d'apprendre qu'ils ont le contact physique facile. Ici, les salutations sont très importantes, au même titre que la politesse. Accolades, embrassades ou bonnes poignées de main, on se salue et on se complimente sans gêne et sans problème.

Cuisine

Les fruits en Equateur (et plus globalement en Amérique Latine) sont une grande richesse. Ils accompagnent d'ailleurs parfois les plats principaux. C'est le cas de la banane plantain, par exemple, que l'on peut retrouver en beignets avec du fromage (bolon de verde) ou encore dans les soupes (caldos), très rassasiantes en Equateur. Elles peuvent même, à elles seules, constituer le repas. Le pollo a la brasa est le plat national : c'est tout simplement un poulet rôti avec des frites. Simple, mais efficace. Quant au cochon d'Inde (appelé Cuy) est aussi très présent dans les assiettes. Côté poisson, et même s'il est moins savoureux que celui préparé au Pérou, le ceviche est un plat de poisson ou de fruits de mer, mariné dans du jus de citron.

Souvenir et artisanat

Toute la riche tradition artisanale de l'Equateur se retrouve dans les marchés des villes et des villages de la cordillère des Andes. Tapis, ponchos, foulards, lainages rivalisent de couleurs. Le samedi, rendez-vous à Otavalo, au nord de Quito, qui possède le marché le plus animé de l'Equateur. Panamas (chapeaux), articles de cuir, bijoux, poteries figurent parmi les marchandises les plus prisées, à des prix plus que raisonnables. Plus au sud, Cuenca regroupe de nombreuses boutiques d'artisanat. Aux environs, le village de Chordeleg est réputé pour son orfèvrerie. Pensez à marchander mais sans exagérer. Les commerces sont ouverts du lundi au samedi, de 9 h à 12 h 30 et, de 15 h à 19 h.

À visiter

Le train Rioramba-Alausi-Duran , Equateur et Galapagos
Le train Rioramba-Alausi-Duran
L'Avenue des Volcans, Les paysages, Equateur et Galapagos
L'Avenue des Volcans
La lagune de Quilotoa, Les paysages, Equateur et Galapagos
La lagune de Quilotoa
Les lacs de l'Otavalo , Equateur et Galapagos
Les lacs de l'Otavalo
Les îles Galapagos , La faune et flore des Galapagos , Equateur et Galapagos
Les îles Galapagos
Faune et flore de l'Oriente , La faune et la flore de l'Oriente , Equateur et Galapagos
Faune et flore de l'Oriente
La faune andine , Equateur et Galapagos
La faune andine
Faune et flore des côtes , Equateur et Galapagos
Faune et flore des côtes
Les Tortues des Galapagos , Les tortues des Galapagos , Equateur et Galapagos
Les Tortues des Galapagos
Les musées de Quito , Equateur et Galapagos
Les musées de Quito
Les musées de Cuenca , Equateur et Galapagos
Les musées de Cuenca
Le centre historique de Quito , Equateur et Galapagos
Le centre historique de Quito
Le site inca d'Ingapirca , Equateur et Galapagos
Le site inca d'Ingapirca
La Nueva Catedral de Cuenca , Equateur et Galapagos
La Nueva Catedral de Cuenca
Isla Santa Cruz , Equateur et Galapagos
Isla Santa Cruz
Equateur et Galapagos : Que visiter

Equateur et Galapagos : Découvrez nos villes

Amérique; Amérique du Sud; Equateur et Galapagos; Quito;