Découvrez Grand-Bassam Côte d'Ivoire

Entre lagune et océan, elle fut la capitale administrative des colonies françaises en Afrique de l'Ouest. Aujourd'hui petite cité balnéaire de l'est ivoirien, Grand-Bassam est le fruit d'une histoire originale qui lui valut en juillet 2012 son classement au patrimoine mondial de l'Unesco.

En 1843, le lieutenant breton Charles Marie Philippe de Kerhallet fonde Fort Nemours aux abors d'un village de pêcheur. C'est alors, avec Assinie, également sur la côte, 50 km plus à l'est, la première place forte française sur ce que l'on appelait alors la côte des dents.

Les Français prennent petit à petit le contrôle de la zone au détriment des Anglais et établissent les premiers comptoirs commerciaux stables. La région devient protectorat français puis véritable colonie en 1893, date à laquelle l'amiral Mequet fonde la ville de Grand-Bassam. La petite cité est pensée pour être le centre administratif des colonies françaises en Afrique qui deviendront dès 1895 l'Afrique-Occidentale française (AOF).

Cette première ville correspond aujourd'hui au quartier de Grand-Bassam dit 'de France'. Il est reconnu comme un parfait exemple urbain colonial rationnel de la fin du 19e siècle, suivant un plan par quartiers où s'organisent les activités administratives, commerciales et résidentielles, prenant bien soin de séparer autochtones et colons.

Riche en bâtiments coloniaux à l'architecture typique, Grand-Bassam fut à la fin du 19e siècle et au début du 20e, le cœur économique et politique du Golfe de Guinée. 'Des années 1880 aux années 1950, la ville rassembla et confronta différentes populations africaines, européennes et moyen-orientales, dans une cohabitation simultanément harmonieuse et conflictuelle' explique l'Unesco.

A partir de 1930, Abidjan prend le pas sur la vieille cité coloniale. Et si aujourd'hui la richesse historique du quartier de France ne saute plus forcément aux yeux, Grand-Bassam reste surement la ville la plus intéressante de Côte-d'Ivoire de ce point de vue. Sans compter que son côté balnéaire ne nuit pas à l'ensemble.

  • Les sites, grand bassam, côte d'ivoire, afrique
    Maison Diaw de Grand Bassam

    L'ancien palais du gouverneur de Grand-Bassam (1893) a été transformé en musée du costume en 1981.

    © Mickaël T. licence creative commons
  • Les sites, grand bassam, côte d'ivoire, afrique
    Batiments coloniaux de Grand-Bassam

    Les bâtiments coloniaux d'origine ont presque tous connus de nombreux usages depuis l'indépendance et sont rarement en bon état.

    © Mickaël T. licence creative commons
  • Les sites, grand bassam, côte d'ivoire, afrique
    La plage de Grand Bassam

    La plage est vaste et la température varie de 20 à 35 degrés.

    © Oluniyi Ajao licence creative commons
  • Les sites, grand bassam, côte d'ivoire, afrique
    L'histoire de Grand-Bassam

    S'il ne faut pas s'attendre à un émerveillement visuel, le quartier France de Grand-Bassam est très intéressant pour son histoire. Il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    © Maxence licence creative commons
  • Les sites, grand bassam, côte d'ivoire, afrique
    Bassam est grand

    Ce restaurant est couleur locale.

    © Mickaël T. licence creative commons
  • Les sites, grand bassam, côte d'ivoire, afrique
    Grand-Bassam

    Grand-Bassam reste aujourd'hui, comme Assinie, une station balnéaire agréable et fréquentée.

    © Mickaël T. licence creative commons
Octavie Pareeag
Octavie Pareeag Expert destination Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Découvrez nos villes

  • Afrique; Côte d'Ivoire; Abidjan; ville; bâtiment; fleuve; arbre; piscine; lagune;
    Abidjan
  • Yamoussoukro
    Yamoussoukro
Côte d'Ivoire : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture