• Connexion
Corée du Sud
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Informations Pratiques Corée du Sud

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Corée du Sud : Informez-vous avant de partir !

Superficie

La superficie de la Corée du Sud est de 100 210 km².

Vol

11 heures par vol direct Paris-Séoul. Séoul est à 13 000 km de la France. Air France, Korean Airlines et Asiana Airlines offrent des vols directs depuis la France. Korean Air assure 8 vols par semaine au départ de Paris CDG vers Séoul, en A380, en plus des six vols en partage de codes opérés par Air France. Asiana Airlines assure quatre vols hebdomadaires depuis Paris CDG vers Séoul.

Décalage Horaire

+ 8 h hiver/+ 7 h été.

Population

La Corée du Sud compte 49,78 millions d'habitants.

Aéroports

Le futuriste aéroport international d'Incheon est à 52 km de Séoul. Il a ouvert le 29 mars 2002. La circulation est souvent congestionnée, aussi comptez une à deux heures pour rejoindre le centre-ville. Des bus limousines assurent la liaison pour 7 euros. En taxi, un trajet vous coûtera entre 30 000 et 45 000 wons, en fonction du trafic. Nous vous recommandons le train, qui assure le trajet en 45 minutes entre l'aéroport et la gare centrale. Cet aéroport a été élu meilleur aéroport du monde en 2011 par les clients d'eDreams.

Sécurité

Pas de problème de sécurité spécifiques en Corée, le pays est globalement très sûr. Comme toujours en voyage, évitez de tenter le diable : pas d'objets de grande valeur ou de fortes sommes d'argent sur vous. Attention tout de même aux pickpockets dans les foules très denses.

Langue

Le coréen, distinct du japonais, du chinois et des autres langues asiatiques. Peu de Coréens pratiquent les langues étrangères, mais les jeunes générations sont en train, massivement, d'apprendre l'anglais.

Formalités et visa

Aucun visa n'est exigé des ressortissants des pays européens pour entrer en Corée, à condition que votre séjour n'excède pas 90 jours. Vous n'avez besoin que d'un passeport valable au moins six mois après la date de retour.

Religion

Les Coréens sont majoritairement bouddhistes (47 %), mais, cas rare en Asie, les cultes chrétiens sont fortement implantés, avec 39 % de protestants et 13 % de catholiques. Persistance, marginale mais significative, de pratiques chamaniques, venues autrefois de Sibérie.

Monnaie

La monnaie coréenne est le won coréen (KRW).
Les distributeurs de billets acceptent les cartes de crédit étrangères et fonctionnent 24h/24. Prévoir aussi du liquide ou des chèques de voyages, facilement acceptés. Le paiement par cartes bancaires est moyennement répandu. Il est sans aucun problème dans les grands magasins, grands hôtels, restaurants internationaux, mais plus hypothétique dans les petites boutiques de quartier. Les banques ouvrent en général entre 9 h 30 et 16 h 30, en semaine, et de 9 h 30 à 13 h 30, le samedi.

Circulez sur place

Avion, bus, train, métro, taxis, aucun obstacle pour circuler en Corée, pays moderne et bien équipé. Pour les longues distances, privilégiez si possible l'avion, plus rapide que le train et relativement bon marché. En ville, vous aurez le choix entre le bus, le métro (six villes en sont dotées, Séoul, Busan, Incheon, Daegu, Gwangju et Daejeon), le taxi et la marche à pied. Les bus urbains coréens sont rustiques, roulent souvent vite et parfois dangereusement, mais sont finalement très efficaces, lorsqu'il n'y a pas d'embouteillage. Le métro est également efficace, et assez simple d'utilisation, il faut payer 500 wons de dépôt pour obtenir une carte magnétique, récupérable en rendant le titre de transport utilisé.
Il existe deux types de taxis : ordinaires (leur couleur n'est pas unifiée), et " de luxe ", de couleur noire. La différence de prix est de l'ordre de 30 à 40 %. Les chauffeurs des taxis noirs sont censés parler anglais. Il peut arriver qu'un chauffeur de taxi ordinaire refuse de vous prendre. Ce n'est pas par hostilité mais par incapacité de parler anglais, de peur de perdre la face. L'orientation dans les villes coréennes n'est pas simple. Comme au Japon, les noms de rues et de numéros de bâtiments ne sont pas bien signalés ! Des plans de ville s'avèrent donc indispensables. Si vous devez vous rendre à une adresse précise, essayez au préalable de vous faire faxer un plan d'accès, (les Coréens le font entre eux très couramment). Pour la marche à pied enfin, prenez bien la mesure des distances à parcourir, car elles sont souvent très grandes. Séoul, qui compte plus de 12 millions d'habitants, est une ville immense, avec de larges avenues de 6 ou 8 voies.
Signalons une première mondiale pour la ville de Séoul qui a débuté l'exploitation commerciale, le 21 décembre 2010, d'autobus électriques, respectueux de l'environnement, sur les circuits du Mont Namsan.

Santé

Aucun vaccin n'est exigé pour entrer en Corée. L'eau du robinet peut se boire sans problème, celle de Séoul est même bien réputée.

Electricité

La plupart des hôtels sont en 220 V. Les prises électriques sont en principe compatibles avec les fiches de nos appareils, mais il peut y avoir des exceptions. Par sécurité, se munir d'un adaptateur.

Volume d'afflut touristique

La Corée du Sud a accueilli 15,34 millions de visiteurs en 2018 (+15,1% par rapport à 2017) dont 100 096 Français (+8,4% par rapport à 2017). La France arrive en 3ème position dans le classement des visiteurs de l'Europe de l'Ouest, après le Royaume-Uni (130 977 visiteurs) et l'Allemagne (115 789 visiteurs). La plupart des touristes visitent la capitale Séoul, qui a accueilli plus de 10 millions de visiteurs en 2018 dont 84 000 Français. Puis les touristes se rendent principalement dans les villes de Busan, 2ème grande ville du pays et premier port, puis Gyeongju, ancienne capitale de la Corée du royaume de Silla.

Impôts et pourboires

Une taxe de 10 % est perçue par l'Etat sur les produits et les services en Corée, mais elle est incluse dans les prix affichés. Seule l'hôtellerie ajoute 10 % à ses tarifs. Cette taxe hôtelière peut aller jusqu'à 20 % dans les établissements haut de gamme (TVA + service). En principe, le pourboire ne fait pas partie des habitudes coréennes.

Téléphone

Le code téléphonique de la Corée du Sud est le 82. Les différentes régions du pays ont chacune un code local spécifique. Celui de Séoul est le 02, mais il s'utilise sans le 0 initial, lorsqu'on appelle de l'étranger. Il existe trois indicatifs internationaux sur place : 001, 002, 008.
Pour appeler la Corée depuis la France : 00, puis 82, puis le code régional (par exemple 2 pour Séoul), puis le numéro de votre correspondant.
Pour appeler la France depuis la Corée : 001 (ou 002, ou 008) + 33 + l'indicatif français + le numéro de votre correspondant, sans le zéro initial. Le téléphone mobile est extrêmement développé en Corée. La plupart des numéros de mobile commencent par 011, 016, 017, 018 ou 019 ; lorsqu'on veut joindre un correspondant sur un mobile, où qu'il soit, ces indicatifs se substituent aux codes régionaux. Pour obtenir la police : 112. Pour les pompiers : 119. Pour joindre une opératrice : 0077.

Corée du Sud : toutes les adresses utiles du pays

Avant de partir

Office national du Tourisme Coréen
Tour Maine-Montparnasse, 33, avenue du Maine, BP 169, 75755 Paris cedex 15. Tél. : 01 45 38 71 23. Site d'information en français : www.visitkorea.or.kr
Centre culturel coréen
2, av. d'Iéna, 75016 Paris. Tél. : 01 47 20 83 86 ou 01 47 20 84 15.
Ambassade de Corée
125, rue de Grenelle, 75007 Paris. Tél. : 01 47 53 01 01.

Sur place

Ambassade de France
30, Hap-dong, Sodaemun-gu, à Séoul. Tél. : (82-2) 312 3272.
Korean National Tourist Corporation (KNTC), KNTC Building, 10, Ta-dong, Chung-gu, à Séoul. Tél. : (82-2) 729 9498.
http://sca.visitseoul.net est un nouveau site en anglais. Il contient de nombreuses photos et vidéos sur les sites culturels de la ville (trésors nationaux, sites historiques..). Pour tout renseignement, contacter le département tourisme de la mairie de Séoul. Tél. : 82 2 3707 9547