Busan
© I dream stock / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Busan

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Pas spécialement jolie mais tellement attirante, Busan est une ville qui évolue vite et bien grâce à ses activités de commerce (5ème port mondial) et ses activités touristiques. L'accueil est chaleureux, beaucoup de touristes se croisent, c'est en général le point de départ des Japonais qui arrivent en ferry. De Séoul, le plus intéressant pour venir est de prendre le KTX, le TGV coréen qui relie les deux villes en 3h. Un séjour de 2 jours/ 1 nuit semble correct si l'on veut voir l'essentiel mais la ville mériterait autant d'attentions que la capitale, un séjour plus long peut être envisagé pour approcher au plus près la vie quotidienne coréenne. Ce n'est pas ce qu'on peut appeler une ville spirituelle car il n'y a que deux temples bouddhistes (Beomosa et Samgwangsa), c'est surtout une ville de loisirs. On y voit de beaux paysages ; l'île de Eulsukdo, le phare Yeongdo ou le pont Gwangan de nuit, on flâne entre les étals des marchandes de poisson du marché Jagalchi, on fait du shopping jusqu'à plus soif dans la rue Seomyeon et à l'immense marché de Gukje, où l'on trouve de tout.

À voir

La plage de Haeundae, une des plages les plus populaires du pays. C'est le quartier balnéaire par excellence, avec de grands hôtels internationaux, de nombreux restaurants et bars. L'ambiance est complétement différente la journée et le soir, et la balade le long de la plage vaut le détour pour observer les Coréens à la plage. Pensez à visiter le cimetière des Nations Unies, l'unique cimetière international dédié aux soldats des Nations Unies morts au combat durant la guerre de Corée.

À faire

Faire un bain de pied collectif dans les nombreuses sources chaudes disséminées dans la ville. Faire une excursion d'une journée dans le parc maritime national Hallyeo. Se lever aux aurores pour voir le spectacle des détaillants marchandant le poisson frais au marché Jagalchi. Faire un tour sur Shanghai Street, rue de commerces étrangers pour la population russe locale et pour les équipages des bateaux étrangers.

Les plus

  • +  L'atmosphère de la ville.
  • +  L'accueil chaleureux.
  • +  Les nombreux loisirs.

Les moins

  • -  L'architecture.
  • -  Les embouteillages.

À penser

Situé à une heure en voiture de Busan, le temple Haeinsa est le temple le plus connu du pays car il abrite le Tripitaka Koreana, écritures bouddhiques sur 80 000 tablettes. Les planches sont en excellent état car conservées dans le Janggyeong Panjeon, édifice ouvert pour éviter l'humidité. Les tablettes et le bâtiments sont classés Patrimoine Mondial de l'Unesco.

À éviter

Evitez de prendre sa voiture pour circuler dans la ville. C'est une ville trop étendue, avec beaucoup d'embouteillages. Mieux vaut laisser sa voiture à l'hôtel et prendre le métro qui dessert bien la ville.

À déguster

Du poisson sous toutes ses formes et des fruits de mer qui peuvent être dégustés sur les étals du marché Jagalchi, juste pour le plaisir de se laisser « tenter» par les poissonnières, et dans de nombreux restaurants.

À rapporter

Les marchés de la ville regorgent de bonnes affaires pour les vêtements, les appareils ménagers, les bagages, la maroquinerie. Un petit quelque chose du plus grand centre commercial d'Asie, dans le quartier de Haeundae. Et pourquoi pas un DVD ? Busan est devenue le centre de l'industrie cinématographique coréenne grâce à l'organisation de nombreux festivals de films.
Corée du Sud : Découvrez les villes
  • Séoul Asie; Corée du Sud; Séoul;
  • Andong Andong
  • Gyeongju Gyeongju