• Connexion
Asie; Corée du Nord; Kaesong;
Kaesong

Kaesong

© Supakit Jeanjaroonsri / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Kaesong

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Kaesong, à 198 kilomètres au sud de Pyongyang, compte de nombreux vestiges et reliques historiques. Elle fut la capitale du Kouryo, premier Etat unifié de la péninsule coréenne (918-1392). C'est sur le site du mont Song-Ak, au milieu d'une luxuriante forêt de pins, que se trouve l'emplacement du palais royal du Kouryo, le 'Mangweuldai'. On y trouve aussi le musée du Kouryo qui fut un établissement de l'école du confucianisme et qui héberge de nombreux vestiges précieux. L'observatoire Tcheumseung servait déjà à l'époque. Le mont Djanam, au beau milieu de la ville, est un paysage pittoresque renommé, depuis l'Antiquité. La ville est largement connue pour "l'Insam Kouryo", le ginseng, dont les propriétés pharmaceutiques sont reconnues. Grâce aux particularités du sol, de l'eau, du climat, des méthodes de culture et de transformation, c'est la plante médicinale par excellence de la région. Elle est censée tonifier, combattre la fatigue, donner de la vigueur ainsi qu'une bonne santé. Elle fait également bénéficier de la longévité. Dans la banlieue, un vignoble de 300 hectares donne le vin Sariweun. La spécialité artistique de la région est la céramique. La fameuse porcelaine-céladon du Kouryo est d'une couleur légère et verte ou jade bleu. Les pièces sont de véritables oeuvres d'art et réputées pour ses modèles décoratifs.

Les plus

Les moins

Corée du Nord : Découvrez les villes
  • Pyongyang Asie; Corée du Nord; Pyongyang;