• Connexion
Asie, Corée du Nord, Pyongyang, Mansudae, statue, monument,
Corée du Nord
© nndrln / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Corée du Nord
Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

L'un des derniers régimes communistes de la planète, dirigé d'une main de fer par son excentrique dictateur Kim Jong Un, est peu propice à une découverte touristique. Les amateurs de montagnes ne seront pas déçus. La Corée du Nord est à 80 % montagneuse et possède plus de cent sommets de plus de 2000 mètres d'altitude. Parmi les plus connus, citons le mont Baiktou, un volcan éteint culminant à 2 750 mètres d'altitude et couvert de pierres blanches et de neige, d'où son nom "le mont aux cheveux blancs", les monts Myohyang, ornés de gigantesques caractères à la gloire du "Grand Leader", gravés à même le roc, ou encore les monts Kumgang-San, où il fait bon se relaxer dans les eaux chaudes d'une station thermale. On le sait peu, mais la Corée du Nord, baignée par la mer sur trois côtés (la mer Jaune et la mer de Corée à l'ouest, la mer du Japon à l'est), a des stations balnéaires. La plus connue, Wonsan, comprend, entre autres, des plages de sable, un jardin botanique, un zoo, une forêt de pins et un étang. La ville portuaire de Haidjou est connue pour sa cascade de Souyangsan, haute de 128 m, et ses îles jumelles, où l'on peut se baigner dans des lacs, formés par les fortes marées. La capitale Pyongyang est traversée par le fleuve Daidong. La ville est vieille de 2 000 ans, mais possède peu de vestiges historiques. Des fresques monumentales représentant le "Grand Leader" ornent les murs de la ville. Le métro possède des stations belles et spacieuses comme à Moscou, dotées de plafonds hauts et de colonnes sculpturales. La ville de Kaesong compte de nombreux vestiges et reliques historiques. Elle fut la capitale du premier Etat unifié de la péninsule coréenne (918-1392). Au nord dans les monts Myohyang, le temple Boyeun renferme plusieurs salles avec de grands bouddhas assis et des fresques colorées. Dans le palais des Amitiés internationales sont rassemblés 211 688 cadeaux. C'est un bunker de 150 salles contenant, entre autres, le wagon offert par Staline en 1947, des sabres syriens et des fusils à lunettes soviétiques, une peau d'ours de Ceausescu, des assiettes en faïence, un vase de cristal et un service à thé, offerts par François Mitterrand. Au sud du pays, vous pouvez admirer les ruines de dynastie Kaesong, classées par l'Unesco.

Les côtes

Le littoral est baigné par la mer sur trois côtés (la mer Jaune et la mer de Corée à l'ouest, la mer du Japon à l'est). Les côtes sont très sinueuses avec des golfes et des baies. Il y a beaucoup d'îles et d'îlots.

La faune et la flore

La Corée est l'une des régions les plus montagneuses du monde. En effet, le pays est recouvert à 80% de montagnes. Le site touristique le plus mis en avant par le gouvernement est d'ailleurs celui des monts Kumgang, au nord-est de la frontière sud-coréenne.>br/> La Corée septentrionale possède une faune et une flore extrêmement riches. Grâce aux montagnes, la forêt de cette région de la Corée du Nord a échappée au déboisement et aux cultures sur brûlis, ce qui n'est pas le cas pour le reste de la péninsule.
La forêt est constituée en majorité de feuillus et de conifères. Dans les montagnes du centre du pays et sur le plateau de Gaema, on trouve d'immenses massifs de cèdres, de thuyas, de trembles, mélèzes, bouleaux, de sapins et pins de Corée.
Malgré une déforestation de plus en plus intensive, certains grands mammifères parviennent à subsister. La panthère de Chine, le tigre, le cerf tacheté, le chevrotain, l'ours et le loup sont de ceux-là.

Les arts et la culture

Le régime politique de la Corée du Nord limite le libre développement des arts et de la culture. Néanmoins, la Corée du Nord possède plusieurs sites touristiques et musées intéressants à visiter.

La culture de la Corée du Nord est un mélange entre l'héritage du confucianisme et la culture socialiste. La musique, la danse, et la gymnastique sont les trois disciplines valorisées par le gouvernement. La peinture allie réalisme socialiste et sujets traditionnels tels que la représentation du tigre et des montagnes sacrées. Mais l'art a avant tout une fonction sociale et reste subordonné au processus révolutionnaire. La Corée du Nord possède une longue tradition du cirque, surtout en ce qui concerne l'excellence de ses acrobates.

Les monuments

A l'image de son régime politique, les monuments de Corée du Nord sont du registre du tragi-comique. Le temple Boeun, lieu de culte bouddhiste, ou les tombes des souverains des royaumes Koguryŏ et Koryŏ présentent quand même un intérêt culturel et historique majeur. Et le pays compte de nombreux temples et pagodes, et un site classé au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco : les vestiges de Kaesong.