• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur

Visiter - Comores

Composées de quatre îles, dont la française Mayotte, les Comores ne sont choisies que par une poignée de visiteurs chaque année. Et pour cause : rares sont les hôtels et les infrastructures touristiques à avoir investi cet archipel d'origine volcanique posé au cœur de l'océan Indien. Un pain béni pour les baroudeurs et autres aventuriers en quête de dépaysement et de terres sauvages.
De la bien nommée Grande Comore à la petite Mohéli, de Mayotte à Anjouan, la nature a pris le pouvoir pour ne jamais le lâcher. Et l'homme ne peut qu'admirer cette explosion de couleurs et d'odeurs, à l'image de celle du poisson grillé fraîchement pêché... Vert comme la végétation qui explose à chaque coin de cocotier, bleu comme les lacs d'altitude d'Anjouan, blond comme le sable bordé d'une eau turquoise, multicolores comme les galawas, petites embarcations typiques comoriennes.

  • Océan Indien, Afrique, Comores, La côte volcanique de l'île d'Anjouan
    La côte volcanique de l'île d'Anjouan

    De nature fortement volcanique, la côte d'Anjouan, à hauteur du village de Moya, est particulièrement déchirée et forme une dentelle irrégulière de roches noires.

    © Urs FLUEELER / 123RF
Constance Balland
Constance Balland Expert destination Comores

Les paysages

Un relief volcanique recouvert de cocotiers à perte de vue, une eau turquoise mouchetée de dizaines de galawas, petites embarcations de pêcheurs comoriens, telle est la première image, fidèle aux paysages du reste de l'archipel, que vous aurez d'avion, en arrivant à l'aéroport de Grande Comore. La végétation est tellement dense et luxuriante, que toute excursion à l'intérieur des terres, prend rapidement des airs d'expédition en terrain vierge.

Les côtes

Même si la plus grande partie du littoral comorien est envahie de lave noire, la Grande Comore et Mohéli hébergent d'époustouflantes plages de sable blanc, et qui plus est, souvent désertes (la côte Ouest de Grande Comore et d'Itsandra servent bien souvent de terrain de football).

La faune et la flore

L'insularité des Comores lui vaut d'être un incroyable refuge pour plusieurs espèces. Les différentes îles abritent une faune et une flore d'exception, à la fois terrestre et sous-marine qui sont l'une des principales raisons de se rendre aux Comores.

Concernant la faune, les espèces les plus représentatives des Comores sont le coelacanthe, la tortue marine et la chauve-souris géante. Ce bestiaire donne l'impression de revenir aux âges primaires, à l'aube de l'humanité. Le coelacanthe est un incroyable témoin de l'évolution du monde vivant. Un poisson fossile-vivant dont les origines remontent à environ 370 millions d'années. Ce contemporain des dinosaures suscite une curiosité mondiale et nombreux sont les plongeurs qui viennent aux Comores pour l'admirer à Itsoudzou.

Les Comores abritent également deux espèces endémiques de tortues ; la tortue à écailles et la tortue verte qui viennent pondre sur les plages des îlots de Noumachoua et d'Itsamia.

Quant aux chauves-souris de Livingston ou chauves-souris géantes (ces dernières peuvent atteindre 1,40m d'envergure), elles sont visibles dans les forêts d'Anjouan et à Mohéli à partir de 500m d'altitude.

Les Comores sont un magnifique jardin botanique tropical, un véritable enchantement pour les sens. Sur les différentes îles le parfum d'ylang-ylang, de vanille, de patchouli et de fleur de jasmin est omniprésent.

Ailleurs sur la planète
Comores : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture