Guide de voyage complet sur la région Sichuan - Easyvoyage
  • Connexion
  • Sichuan, Chine
    © iStockphoto.com / Hung_Chung_Chih
  • Sichuan, Chine
    © iStockphoto.com / luxiangjian4711
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Sichuan

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Le Sichuan est la plus grande province du sud-ouest de la Chine. Bordé par le Tibet à l'ouest et le Yunnan au sud, la région a longtemps été difficile d'accès mais aujourd'hui elle est un passage obligé pour le voyageur qui souhaite approfondir sa découverte de l'Empire du Milieu. A l'Est se dressent d'immenses montagnes culminant jusqu'à 6 000 mètres d'altitude. Leurs sommets émergent des nuages et jouent les contreforts de l'Himalaya tout proche. Les randonneurs qui s'y aventurent sont gâtés. De l'autre côté, le Sichuan est fait de plaines qui constituent le bassin du Yangzi Jiang, troisième plus long fleuve au monde. Près de 100 millions de sichuanais vivent sur ces terres planes ou pentues, dont 4 millions à Chengdu, la capitale de la province. Hors des villes, la nature est riche de ses forêts d'altitude ou se réfugient les fameux pandas géants, ambassadeurs de la biodiversité locale. Le patrimoine lui aussi est riche. Pas moins de 7 sites du Sichuan sont classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Bref, le Sichuan justifie à lui seul un voyage, loin de l'agitation frénétique des grandes villes de la côte est de la Chine.

Conseils de la rédaction

On conseille de voyager au Sichuan plutôt au printemps ou à l'automne. Ce sont les périodes les plus agréables au niveau du climat car l'hiver est généralement assez froid alors que l'été est chaud et très pluvieux.
Que mettre dans sa valise ? Les Chinois ne se formalisent guère côté vestimentaire. Il suffit d'éviter les tenues trop provocantes. L'idéal est de partir léger : les tee-shirts et anoraks peuvent s'acheter sur place à faible coût. En hiver, pas besoin de se couvrir spécialement mais toujours prévoir une petite laine si vous prenez de l'altitude. A la saison des pluies, les vêtements de coton sont les plus confortables car la chaleur reste intense, sans oublier d'emporter un imperméable et des chaussures qui ne craignent pas l'eau ! Concernant les médicaments, le changement d'habitudes alimentaires peut entraîner des maux d'estomacs (brûlures...) : prévoir donc des comprimés, de quoi se soigner si une des douleurs apparaissent.
Une précaution supplémentaire: avoir des photocopies de votre passeport et de vos photos d'identité vous sera très utile en cas de perte de ces documents.
Enfin, au niveau des paiements, les fraudes à la carte bleue sont nombreuses. Utilisez votre carte au minimum, uniquement dans de grands établissements, et ne vous en séparez jamais au moment de régler votre note.

Les plus

  • +La beauté des paysages de montagne
  • +Du fait de sa situation géographique le Sichuan a su garder une certaine authenticité que l'on retrouve dans les endroits reculés de la province.
  • +La région des pandas !
  • +Le Sichuan est traversé par le majestueux Yangzi Jiang, troisième fleuve de la planète.

Les moins

  • -Les infrastructures rudimentaires à certains endroits
  • -Les quelques jours d'adaptation à la cuisine locale pour les organismes fragiles.
  • -Il pleut souvent au Sichuan.

Cuisine

La cuisine du Sichuan est connue pour être particulièrement épicée. On retrouve régulièrement dans son assiette du poivre du Sichuan, cette épice très particulière qui picote et parait acide à la fois. Elle a même des vertus anesthésique sur les langues non habituées. Une seule solution pour éviter de se retrouver la bouche en feu, signaler lors de la commande que l'on ne veut rien d'épicé !
Vous trouverez souvent des restaurants aux tables trouées. On y met une marmite au milieu et on y déguste le huoguo, une sorte de fondue. Il suffit de choisir sa viande, ses légumes, ses champignons et son tofu et chacun fait cuire ses ingrédients dans la marmite à l'aide de brochettes. Ludique et goûtu !
Si vous ne mourez pas de faim, optez pour de simples Xiaochi (encas). Dans les restaurants le choix est vaste : nouilles ou raviolis sautés, bouillis, à la vapeur etc. Tofu sous toutes les formes possibles, sans oublier le riz, star des assiettes chinoises.
En règle générale, dans un restaurant, compte tenu de l'immense diversité des plats et de la difficulté à lire un menu en chinois, mieux vaut faire le tour de la cuisine et montrer du doigt ce qui vous semble le plus appétissant. La bière, pijiu, est disponible absolument partout ainsi que les sodas, y compris le Coca-Cola. Goûter également les alcools forts, comme le maotai.

Souvenir et artisanat

L'artisanat local est riche. Vous trouverez facilement de quoi ramener. Chengdu est d'abord connue pour son marché des antiquités ou l'on trouve des meubles, des bijoux, des poteries etc. Le choix est large et il y a autant d'objets authentiques que de contrefaçons. Attention !
On trouve aussi facilement des tissus de toutes sortes : brocarts ou broderies du Sichuan, soie, tentures tibétaines.
Enfin, la région de Chengdu produit aussi quelques célèbres crus de thé. Avis aux amateurs !
Les heures d'ouverture des magasins oscillent officiellement entre 8h ou 8h30 et 20h ou 20h30 (et de 9h à 19h l'hiver), mais certaines boutiques ouvrent jusqu'à 21h. A noter que l'on finit par trouver presque autant de choses "made in China" dans les bazars et les boutiques chinoises de France ou d'ailleurs, que sur place...
Dans les plus grandes villes vous trouvez de grands malls, l'équivalent de nos immenses centres commerciaux. Cependant, en vous éloignant des centres urbains et en vous baladant dans les villages de l'arrière-pays, les vieilles dames proposent toutes sortes d'objets quotidiens : sacs brodés, bracelets et pendentifs en argent etc. Le marchandage est toujours de mise !