• Connexion
Asie; Chine; La province de Pékin; Pékin;
© Nathaporn Tunthong / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Pékin

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Chaque jour, des touristes se pressent par milliers pour visiter la Cité interdite, ce lieu-symbole de la Chine éternelle, mais que l'on se rassure, ces touristes sont chinois à 99 % ! Cité édifiée à partir du XIVe siècle, c'est un dédale ahurissant de palais (9 000 pièces !) et pagodons couverts de tuiles jaunes, (le jaune étant la couleur exclusive de l'empereur). Le souvenir du ''Dernier empereur'', de B. Bertolucci est présent partout. Prévoir la journée (ouverture de 9h à 16h) en emportant un casse-croûte. C'est impressionnant de pouvoir accéder en haut de la porte Tian'anmen, à l'endroit même où Mao a proclamé la République chinoise et fait tant d'apparitions, entouré de ses fidèles du moment. Mais l'accès coûte cher, autour de 70 CNY. A lui seul, le mausolée de Mao vaut une visite pour constater la dévotion de la foule, venue chaque matin (8 h 30-11 h 30), lui rendre un hommage silencieux dans son cercueil de cristal. Le musée d'Histoire et de la Révolution se trouve juste à côté. La porte Antérieure Qianmen (ou méridionale) de la cité est, en fait, une double porte défensive qui marquait, autrefois, la limite entre la ville tartare et la ville chinoise. Elle domine la place Tian'anmen. Du haut de la colline de Charbon (Meishan), on a une vue unique sur l'ensemble de la Cité interdite. Les douves Est de la Cité interdite sont partiellement longées de maisons populaires traditionnelles, bien restaurées. Autour du lac du Nord (Beihai), dévolu au canotage, et sa "bouteille de Peppermint" (surnom de la pagode blanche d'inspiration mongole qui le surplombe), il faut venir dans ce parc superbe, le dimanche surtout, voir les Pékinois se promener en famille ou en amoureux. Le Fangshan est un restaurant impérial de grand renom. Voir également le temple du Ciel (Tiantan), situé au sud de l'ancienne ville chinoise. Le célèbrissime temple aux toits bleus, construit sans le moindre clou, a été édifié par les Ming pour rester en liaison avec le ciel. Deux fois l'an, les empereurs y venaient pour célébrer les moissons. Il est ouvert dès 5 h le matin et les fervents du tai-chi-chuan s'y retrouvent aussi. Non loin du temple du Ciel, dans le quartier musulman, la mosquée de Niujie, très inspirée de l'architecture chinoise Ming, fut édifiée en 1442. L' accueil est chaleureux dans toutes les ruelles, surtout pour les visiteurs musulmans. Pékin compte une quarantaine de mosquées mais celle de Niujie (la rue de la vache) est la plus célèbre. Deux cathédrales se dressent dans la capitale. Celle du Sud resta officiellement ouverte du temps de Mao mais les offices religieux n'étaient fréquentés que par de courageux chrétiens et des diplomates, et servaient de faire-valoir. Celle du Nord fut transformée en usine. Les deux sont restaurées et ouvertes à la visite. Un temple protestant datant de 1925 est également assidûment fréquenté. Trois maisons traditionnelles pékinoises, des résidences d'artistes avec cour intérieure, méritent aussi une visite. Surtout celle où le célèbre écrivain penseur contemporain, Lu Xun (le Victor Hugo chinois) vécut en 1924. A voir également : la résidence où le plus grand chanteur d'opéra de Pékin, Mei Lan Fang, passa les dernières années de sa vie et, enfin, celle de Lao She, martyre de la Révolution culturelle et auteur de ''La Maison de thé'' et ''Le Pousse-pousse''. Autour de la tour du Tambour (Gulou) où résonnaient les heures, un quartier populaire avec marché en plein air et hutongs (ruelles) d'antan. A découvrir rapidement avant que tout cela ne disparaisse, même si préserver l'insalubrité des habitations pour la satisfaction des touristes n'est pas vraiment une solution. Un demi-siècle de communisme et l'absence de tout souci d'entretien n'ont pas amélioré les conditions de vie au quotidien mais les vieux Pékinois préfèreraient garder ce genre de vie plutôt que d'être relogés dans d'anonymes immeubles de grande banlieue.

Les plus

  • +  La Cité Interdite, véritable ville dans la ville.
  • +  La gastronomie de toute la Chine présente à Pékin.
  • +  La place Tian An Men, la plus grande du monde.

Les moins

  • -  La pollution.
  • -  Les embouteillages.
  • -  Les quartiers historiques disparaissent à toute vitesse.

À penser

A la Cité interdite, le mieux est de venir à partir de 6 h le matin ou au coucher du soleil : le matin, les allées et la pagode du sommet sont le lieu de rendez-vous favori des vieux Pékinois qui viennent faire leurs exercices de tai-chi-chuan et, pour les anciens chanteurs d'opéra, leurs vocalismes. Une merveille !

À éviter

Evitez de visiter la Grande Muraille de Chine durant les deux semaines de vacances qui démarrent par la fête nationale le 1 er octobre. Près de 18 millions de personnes se rendent alors sur la muraille durant cette période ! Tous les tours opérateurs incluent le temple des Lamas, un peu trop restauré et rutilant pour être un lieu véritable de prières pour les "moines" présents. On peut s'en passer. A deux pas de là, le temple de Confucius, entouré de grands arbres et de stèles, est plus authentique. Il y a peu de visiteurs et l'atmosphère rappelle le charme du Vieux Pékin. Idem pour le temple des Cinq Pagodes, derrière le zoo. D'inspiration indienne, l'édifice date de 1473. Calme et sérénité assurés.

À rapporter

Un biblot made in China !

À visiter

La littérature , Chine
La littérature
Le théâtre , Chine
Le théâtre - Province de Pékin
Le musée d'histoire de Chine , Chine
Le musée d'histoire de Chine
Chine : Découvrez les villes
  • Shanghaï Asie; Chine; La province de Shanghaï; Shanghaï;
  • Chongqing Asie; Chine; Sichuan; Chongqing;
  • Tianjin Asie; Chine; La province de Pékin; Tianjin;
  • Harbin Asie; Chine; La province de Pékin; Harbin;
  • Hangzhou Asie; Chine; La province de Shanghaï; Hangzhou;
  • Qingdao Asie; Chine; Les provinces de l'Est; Qingdao;
Les régions de Chine
  • La province de Pékin
  • La province de Shanghai
  • Tibet
  • Hainan
  • Sichuan
  • Mongolie intérieure
  • Les provinces de l'Ouest
  • Les provinces de l'Est