• Connexion
Le palais de Potala à Lhassa au Tibet , Chine
Le palais de Potala à Lhassa au Tibet

Cet ancien palais du chef du Tibet, le Dalaï Lama, trône gracieusement sur une colline au-dessus de la ville.

© Ping Han / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Le palais de Potala à Lhassa au Tibet Chine Terres de voyages
Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Découvrez Le palais de Potala à Lhassa au Tibet

Sur les traces de Tintin, direction le toit du monde ! Vous verrez peut-être le yeti, mais pas le Dalaï Lama, qui a dû fuir le Tibet et son palais Potala (montagne mythique en sanskrit) de Lhassa en 1959. Cerné par les montagnes les plus hautes de la planète (l'Everest culmine à 8 848 m), le Tibet offre des paysages hors du commun. Tout périple au Tibet passe forcément par Lhassa, la capitale historique, où se dresse l'illustre Palais de Potala (haut de 118 mètres), édifié à partir de 1645 et nécessitant cinquante ans de travaux. Juché à 3 700 mètres d'altitude, l'ancienne résidence d'hiver du chef du Tibet, le Dalaï Lama, trône gracieusement sur une colline au-dessus de la ville. Attention, il est expressément interdit de prendre des photos du palais ! A l'époque de la Révolution culturelle, le palais du Potala, joyau du bouddhisme tibétain à Lhassa et symbole du Tibet, avait été préservé de la folie destructrice des gardes rouges grâce à l'intervention du Premier ministre Zhou Enlai. Aujourd'hui, c'est plutôt le tourisme qui menace le palais de Potala. Il faut dire que les touristes (notamment chinois) affluent aux côtés des pèlerins tibétains pour admirer ses bâtiments rouges en hauteur ((réservé à l'étude religieuse) et blancs le long de la colline (la partie où séjournait le Dalaï Lama) depuis l'ouverture en 2006 de la première ligne de chemin de fer reliant le "Toit du monde" au reste de la Chine. Dans certaines pièces étroites, la cohue est gérée par les moines et des militaires, qui pressent la foule pour qu'elle ne reste pas trop longtemps. Si les pèlerins acquittent un prix d'entrée symbolique, un yuan, pour les touristes, le tarif est bien plus élevé : 100 yuans (12,6 dollars). Pour faire face à l'afflux de visiteurs, les responsables ont décidé d'augmenter le quota de visiteurs autorisés de 1 500 à 2 300.

Nos séjours vers Lhassa
  • Vallée de Kathmandu
  • Vallée de Kathmandu Katmandou , Chine - 9J/6N | Directours
    À partir de  1159 €
  • Kathmandu Dhulikel & Pokhara Katmandou , Chine - 11J/8N | Directours
    À partir de  1889 €
  • Splendeurs du Népal extension trekking Annapurna 14J/12N - 2019 Katmandou , Chine - 14J/12N | Voyaneo
    À partir de  2128 €

Le palais de Potala à Lhassa au Tibet en images

Le palais de Potala à Lhassa au Tibet , L'ancien palais du Dalaï Lama , Chine
L'ancien palais du Dalaï Lama

Juché à 3 700 mètres d'altitude, le Potala est l'ancien palais du chef du Tibet, le Dalaï Lama.

© Hxdyl / 123RF
Le palais de Potala à Lhassa au Tibet , Joyau du bouddhisme tibétain , Chine
Joyau du bouddhisme tibétain

A l'époque de la Révolution culturelle, ce joyau du bouddhisme tibétain fut sauvé de la folie destructrice des gardes rouges grâce à l'intervention du Premier ministre Zhou Enlai.

© Piccaya / 123RF
Le palais de Potala à Lhassa au Tibet , Le symbole du Tibet , Chine
Le symbole du Tibet

Aujourd'hui, c'est plutôt le tourisme qui menace le palais de Potala.

© 123RF
Le palais de Potala à Lhassa au Tibet , Un site fragile et menacé , Chine
Un site fragile et menacé

Les touristes (notamment chinois) affluent aux côtés des pèlerins tibétains pour admirer ses bâtiments rouges en hauteur et blancs le long de la colline.

© Steve Allen / 123RF
Le palais de Potala à Lhassa au Tibet , Un lieu sacré , Chine
Un lieu sacré

Il est expressément interdit de prendre des photos du palais !

© Kampee Patisena / 123RF
Twitter Facebook
Chine : Découvrez nos villes Asie; Chine; La province de Shanghaï; Shanghaï;
  • Shanghaï Asie; Chine; La province de Shanghaï; Shanghaï;
  • Pékin Asie; Chine; La province de Pékin; Pékin;
  • Chongqing Asie; Chine; Sichuan; Chongqing;
  • Tianjin Asie; Chine; La province de Pékin; Tianjin;
  • Harbin Asie; Chine; La province de Pékin; Harbin;
  • Hangzhou Asie; Chine; La province de Shanghaï; Hangzhou;
  • Qingdao Asie; Chine; Les provinces de l'Est; Qingdao;
  • Kunming Asie; Chine; Les provinces de l'Ouest; Kunming;
  • Lanzhou Asie; Chine; Les provinces de l'Ouest; Lanzhou;
  • Luoyang Asie; Chine; Les provinces de l'Est; Luoyang;
  • Suzhou Asie; Chine; La province de Shanghaï; Suzhou;
  • Shenzhen Shenzhen, Les provinces de l'Est, Chine
  • Xi'an Xi'an
  • Dali Dali
  • Guangzhou Guangzhou
  • Changzhou Asie; Chine; La province de Shanghaï; Changzhou;
  • Baoji Baoji
  • Gyantsé Asie; Chine; Tibet; Gyantsé;
  • Kashgar Kashgar
  • Lijiang Lijiang
  • Qufu Qufu
  • Lhassa Asie; Chine; Tibet; Lhassa;
  • Shigatse Asie; Chine; Tibet; Shigatse;
  • Sanya Asie; Chine; Hainan; Sanya;

Chine : Les régions

  • La province de Pékin

  • La province de Shanghai

  • Tibet

  • Hainan

  • Sichuan

  • Mongolie intérieure

  • Les provinces de l'Ouest

  • Les provinces de l'Est