Guide de voyage de la Province de Pékin - Easyvoyage
  • Connexion
  • La province de Pékin, Chine
    © iStockphoto.com / SeanPavonePhoto
  • La province de Pékin, Chine
    © Huang Shan / 123RF
   
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Province de Pékin, un voyage vers 4000 ans d'histoire

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Capitale étonnante qui évolue à une vitesse folle Pékin (Beijing) est souvent la première étape d'un voyage dans "l'Empire du Milieu". Outre les incontournables de la ville, la mystérieuse Cité interdite et la célèbre place Tian An Men, une expédition sur la Grande Muraille s'impose du côté de la passe Shanhaiguan dans la province de Hebei, qui encercle Pékin. Hebei signifie " au nord du fleuve ", en l'occurrence ici le fleuve Jaune. Cette région abrite plusieurs stations balnéaires bordant la mer de Bohai, notamment, Beidaihe, la plus connue, des tombeaux impériaux, ainsi que l'ancienne résidence d'été des empereurs mandchous du début de la dynastie Qing, dans la ville de Chengde.

Conseils de la rédaction

La première semaine d'octobre est à proscrire : c'est la semaine officielle des vacances chinoises. Les lieux touristiques sont bondés et les prix explosent ! Pensez au TGV pour vos déplacements ! La ligne à grande vitesse Pékin-Canton, entrée en service le 26 décembre 2012, est la plus longue du monde avec 2 298 kilomètres ! Elle passe par Shijiazhuang, la capitale de la province du Hebei. Méfiez-vous des "grands tours" de la Chine proposés dans les brochures. Saturation de visites de temples, fatigue des transports et frustration de ne pouvoir flâner plus longtemps ici ou là sont souvent causes de déception. La Chine est un continent et demande du temps pour bien la visiter. Mieux vaut limiter ses ambitions à une seule région. S'adresser à un tour-opérateur, spécialiste des voyages à la carte sur la destination et suivre ses conseils avisés. Une première découverte de la Chine passe impérativement par Pékin et ses environs. S'imprégner de la méga capitale, de jour et de nuit, programmer les trois ou quatre balades incontournables, d'une journée chacune (Grande Muraille, tombeaux des Ming, palais d'été...) occupent facilement une petite semaine, sans une seconde d'ennui. Pour clore ce séjour, choisissez d'aller visiter la ville de Chengde, à 5 heures en train au nord-est de Pékin. Le voyage est une expérience en lui-même, et l'ancienne résidence d'été des empereurs au XVIIIe siècle, se révèle une pure merveille avec son palais, ses temples d'influence tibétaine, son parc au lac serein et son magnifique environnement montagneux.

Les plus

  • +La Grande Muraille de Chine, seule ouvrage humain visible de l'espace.
  • +La Cité Interdite, véritable ville dans la ville.
  • +Les plages de la station balnéaire de Beidaihe.
  • +L'ancienne résidence d'été des empereurs dans la ville de Chengde.

Les moins

  • -Il faut s'habituer aux critères locaux d'hygiène et de propreté : les sanitaires et les toilettes restent un vrai problème.
  • -La pollution à Pékin.
  • -La langue est un obstacle, souvent difficile à surmonter, l'anglais est peu parlé, le français encore moins.
  • -Les embouteillages à Pékin.

Tradition

La Chine est un pays de traditions. La plus connue de toutes étant sûrement celle des festivités très familiales du jour de l'An avec danse du lion, rythmée par une musique stridente et de nombreux pétards allumés pour éloigner les mauvais esprits. Egalement répandue : la fête consistant à brûler de l'argent (billets en papier) ou des images représentants des biens de consommation, le jour des Morts pour aider ceux-ci à passer un séjour agréable dans l'au-delà. Les promeneurs matinaux croiseront, aussi bien sur le Bund de Shanghai que dans les parcs de Pékin ou de Kunming, des hommes pratiquant le Taï Chi Chuan (gymnastique relaxative). Les anciens cultivent la passion des oiseaux, choyés dans une cage. Des concours de chants s'organisent à longueur de journée. La passion du jeu est aussi partout présente, à commencer par les parties d'échecs chinois, de mah-jong, de cartes ou de billard disputées sur le trottoir. Côté musique, si l'opéra de Pékin n'intéresse pratiquement plus que les touristes, les jeunes se passionnent, en revanche, pour le karaoké (la moindre petite ville possède sa salle) et les moins jeunes pour les danses... occidentales. Le plaisir de danser un fox-trot et une rumba au pied de la Cité interdite, avant l'heure du bureau, ne se dément plus depuis une douzaine d'années !
Parmi les us et coutumes du pays, la population chinoise adore échanger les cartes de visites au terme d'une rencontre. Vous pourrez donc utiliser à dessein les vôtres. L'échange s'effectue avec les deux mains. Le nom de famille précède toujours le prénom. L'usage de ce dernier est réservé aux proches de la famille. Par ailleurs, les Chinois s'échangent des cadeaux dans du papier brillant, coloré rouge. La politesse veut que le receveur ne l'ouvre pas devant le donneur, mais plus tard. Il est mal vu de se confondre en remerciements. Un conseil : si vous êtes amené à offrir un présent à un Chinois, ne choisissez jamais de montre. L'homonyme de ce mot signifie " enterrement " en cantonnais. De même, les objets coupants (couteaux...) présentent une signification négative, telle que la rupture d'une amitié, par exemple.

Cuisine

La cuisine chinoise est d'une imagination infinie ! Inventés par les pauvres des nombreuses provinces, souvent victimes de la disette, puis adaptés pour les riches, les plats chinois sont réalisés à partir de tous les ingrédients possibles et imaginables. Tout est a priori consommable jusqu'au moindre animal ou produit de la nature, à condition d'être préparé et cuit pour en faire un aliment d'abord destiné à calmer la faim, puis présentable sur la table d'un mandarin, voire de l'empereur lui-même... Manger est tellement important en Chine que paole ma ? (une façon de dire bonjour) signifie "es-tu rassasié ?". En règle générale, la cuisine du Nord, région très froide en hiver, est basée sur le blé, donc les nouilles et les petits pains à la vapeur, plutôt que le riz. Le chou chinois est le légume par excellence. Grande spécialité de Pékin : le canard laqué cuit dans la peau rendue hermétique par une sorte de vernis. Ce plat de choix, à commander à l'avance en cas de nombreux convives, se déguste en tranches, présentées dans de petites crêpes accompagnées de sauces diverses. Dans toute la Chine, on mange avec des baguettes (kuaizi signifie les rapides), on boit du thé (jaune ou rouge) et surtout de la bière. La soupe (bouillon léger) est servie en fin de repas pour faciliter la digestion. Au quotidien, on mange beaucoup de nouilles et surtout des tiaozes (délicieux raviolis frits aux légumes). Le dessert n'est pas de rigueur. Attention, les restaurants locaux ferment à 20 h et les restaurants des grands hôtels ne sont pas forcément, malgré les tarifs pratiqués, les meilleures adresses pour déguster une cuisine authentique. En revanche, qualité et fraîcheur y sont davantage assurées.

Souvenir et artisanat

Chaque région possèdent ses spécialités et les idées de cadeaux artisanaux ne manquent pas. Costumes folkloriques, vêtements de soie, chapkas de fourrure, objets ou sceaux sculptés en pierre tendre, cloisonnés, confiseries... On a l'embarras du choix. Les magasins de l'Amitié sont de véritables "show rooms" des produits chinois, autrefois réservés aux "amis étrangers" et aux cadres. Celui de Pékin (17, Jianguomenwai Dajie), est le plus grand du pays. C'est un lieu très pratique pour faire ses achats de dernière minute, d'un seul coup. Cependant, les prix sont parfois plus élevés et les sourires rares de la part du personnel. Les heures d'ouvertures des magasins oscillent officiellement entre 8h ou 8h30 et 20h ou 20h30 (et de 9h à 19h l'hiver), mais certaines boutiques ouvrent jusqu'à 21 h. Dans la célèbre rue Wangfujing, en dehors du Baihuo Dalou, demeuré longtemps le plus vaste ''grand magasin'' de Chine, il ne reste que quelques boutiques d'autrefois dans cette artère la plus commerçante de Pékin, à deux pas de l'hôtel du même nom. De hauts immeubles ultramodernes et hôtels de luxe y ont été construits et Wangfujingdajie, la rue du ''Puits des résidences princières'' a perdu de son charme. Liuilichang, l'ancienne rue des antiquaires, a été entièrement rebâtie pour le tourisme, mais le lieu vaut le coup d'œil. Les boutiques vendent du matériel de calligraphie et des objets anciens de qualité, mais attention aux copies. Pour information : il n'est pas autorisé d'exporter des objets de plus de cent ans (Il est indispensable de fournir des certificats au service des douanes et les prix sont parfois exorbitants). Juste au sud de la porte Qian Men, Dashila est un quartier populaire extrêmement vivant et truffé de boutiques en tous genres : quincaillerie, électronique, briquets, prêt-à-porter, chaussures... Ne pas manquer la célèbre pharmacie chinoise Tongrentang où s'effectuent les consultations et la préparation de remèdes à base de plantes, de cornes de cerf, etc. Sur le marché de Xidan, près de Chang'An Jie, quartier populaire et commerçant s'installe, chaque soir, un marché aux vêtements très intéressant. Au nord du parc Ritan, le marché Chaowai propose des meubles et des petits objets. Il en est de même pour le marché de Shichahai, près du parc Beihai. Voir aussi le Hongqiaoshichang, le marché couvert proche du temple du Ciel. Ambiance Vieille Chine et bimbeloterie moderne garantie ! Pour découvrir le plus authentique des marchés aux Puces, Panjiayuan, il faut se rendre dans le quartier Sud de Jinsong, les samedis et dimanches. A noter que l'on finit par trouver presque autant de choses ''made in China'' dans les bazars et boutiques spécialisées de France, que sur place...

À visiter

La poterie , Chine
La poterie
La littérature , Chine
La littérature
Le cinéma , Chine
Le cinéma - Province de Pékin
Le théâtre , Chine
Le théâtre - Province de Pékin
Les arts martiaux , Chine
Les arts martiaux - Province de Pékin
Le musée d'histoire de Chine , Chine
Le musée d'histoire de Chine
L'opéra , L'opéra chinois , Chine
L'opéra
Le Mahjong , Chine
Le Mahjong
Le festival de sculpture sur glace à Harbin , Chine
Le festival de sculpture sur glace à Harbin
Les Hutongs de Pékin , Chine
Les Hutongs de Pékin
La Grande Muraille de Chine , La Grande Muraille , Chine
La Grande Muraille de Chine
Les tombeaux des Ming (Shisanling) , Les tombeaux des Ming Shisanling , Chine
Les tombeaux des Ming
Le Palais d'Eté , Chine
Le Palais d'Eté
Chengde , Chine
L'ancienne résidence d'été des empereurs à Chengde
La Cité Interdite à Pékin , La Cité interdite de Pékin , Chine
La Cité Interdite à Pékin
La province de Pékin : Que visiter