Kashgar

  • A l'origine, le site de la mosquée d'Id Kah était un cimetière. Le gouverneur de Kashgar y fit construire en 1442 l'édifice religieux pour pouvoir prier ses parents disparus.
    © Panorama Media / age fotostock
    Le cimetière d'Id Kah

    A l'origine, le site de la mosquée d'Id Kah était un cimetière. Le gouverneur de Kashgar y fit construire en 1442 l'édifice religieux pour pouvoir prier ses parents disparus.

Nicolas Pelé
Nicolas Pelé Expert destination Chine

Kashgar est la cité-marché de la Chine islamique. L'ultime étape chinoise de la route de la Soie est le second point fort de ce périple. La présence de Chinois Hans est noyée parmi les Ouïgours, Tadjiks, Kirghiz, Ouzbeks et les commerçants venus du Pakistan, Kazakhstan... La mosquée id Kah (Aitika) rassemble des milliers de musulmans sur son parvis à l'heure de la prière et l'architecture du mausolée de la famille Hoja évoque celle du Taj Mahal. Mais le vrai centre d'intérêt de Kashgar, en perpétuelle modernisation, réside dans son célèbre bazar du dimanche, le plus grand d'Asie. Marchands de céréales, chevaux, chameaux, vêtements, thé, artisans, gargotiers, coiffeurs, étameurs... A peu près cinquante mille personnes de toutes les ethnies et des pays limitrophes se rassemblent à la périphérie de la ville pour participer à cette immense foire hebdomadaire haute en couleurs.

Ailleurs sur la planète
Les provinces de l'Ouest : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture