• Connexion
Afrique, Cap-Vert, plage, dune, sable, ville, mer, maison,
Cap-Vert
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Cap-Vert
Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique

Il y a autant de raisons d'aller au Cap-Vert que de paysages dans l'archipel volcanique. Désertique ou verdoyant, montagneux ou désespérément érodé, carrefour multiculturel entre Afrique, Europe et Amérique Latine, le Cap-Vert est un fabuleux melting-pot. D'île en île, Sal et Boa Vista sont célèbres pour leurs plages et leurs dunes de sable, Sao Antao et Sao Nicolau sont le paradis des randonneurs ou encore Santiago, l'île de la capitale Praia et Fogo la volcanique qui culmine à 2829 mètres au-dessus de la mer...
Le Cap-Vert est avant tout une destination aux paysages aussi uniques que variés où la population métissée a su forger sa propre culture. C'est Mindelo, la capitale de Sao Vicente qui est considérée comme l'âme de l'archipel et de la morna, sa musique portée dans le monde entier par Cesaria Evora.

Les paysages

Chaque île de l'archipel possède son paysage. Mais attention, ne vous fiez pas au mot Cap-Vert qui résonne telle une promesse de luxuriance. La réalité est autre. Ce sont des terres extrêmement arides et rudes comme la presqu'île sénégalaise voisine qui porte pourtant également ce nom. La majorité des îles présentent des paysages désolés. Mais le Cap-Vert a mille visages !

La faune et la flore

La flore au Cap vert est assez pauvre mais il existe néamoins 300 espèces le plus souvent importées par les navigateurs portugais. La faune terrestre reste peu importante. Par ailleurs, la faune marine est très riche et diversifiée, de quoi ravir les plongeurs et les pêcheurs.

Les arts et la culture

Il n'y a pas que peu de musées et monuments au Cap-Vert, mais le patrimoine culturel est bien vivant. De nombreux artistes cap-verdiens exposent dans des restaurants ou des bars. Vous pourrez aussi visiter leur atelier, comme celui des frères Figueira (Tchalé et Manuel) à Mindelo sur l'île de Sao Vicente. Et bien-sûr, la musique fait partie intégrante de la vie locale.