Guide de voyage de l'Ile-du-Prince-Edouard - Easyvoyage
  • Connexion
  • Ile-du-Prince-Edouard, Canada
    © Gudkovandrey / 123RF
  • Ile-du-Prince-Edouard, Canada
    © iStockphoto.com / Ineb1599
    Village de pêcheurs
   
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Île du Prince Edouard, cap sur les plus belles plages du Canada

Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef Google Twitter

Avant de partir

Située entre Le Nouveau Brunswick et la nouvelle Ecosse, l'Ile -du -Prince- Edouard est la plus petite région du Canada. A une journée de vol de Paris, cette île offre des paysages très variés. Des multiples plages sauvages aux falaises rouges en passant par le légendaire été Indien ; cette province ne cesse d'éblouir les amoureux de la nature. La ville principale Charlottetown rassemble la plupart des commerces ainsi que le port, depuis lequel de nombreuses excursions en bateaux sont possible. Cette île est réputée pour ses plages qui attirent de nombreux touristes en été. Longues balades à vélos en famille ou en solitaire, visites de musées, festivals et animations gastronomique de l'île, ainsi que les parcs naturels qui abrite une faune et une flore exceptionnelles. Enfin les amoureux de la pêche ne manqueront pas d'embarquer avec les pêcheurs, l'une des principales ressources de l'île. Homard, huîtres mais aussi et surtout le thon que l'on ne peut pêcher qu'une seule fois par an ! Un lieu plein de charme qui offre une escapade au calme, loin de l'agitation, une virée santé à faire du sport, respirer l'air pur et manger des fruits de mer. La petite taille de l'île permet aux touristes de la visiter dans son intégralité.
Tout comme les autres destinations balnéaires, l'île du Prince Edouard se rendort à l'automne et revêt son manteau blanc. Son climat hostile n'attire pas grand monde et les seuls qui seraient encore capable d'affronter ce rude climat sont sans conteste les japonais, très nombreux à se rendre sur l'île. D'une part pour la pêche au gros, une activité renommée mais aussi pour visiter la maison d'Anne, la héroïne d'un roman pour enfant écrit en 1908 par L.M. Montgomery. Cette fameuse maison se trouve à Cavendish et est le décor du roman Anne et la maison aux pignons verts (Anne of Green Gables), qui connait un succès incommensurable au Japon.

Conseils de la rédaction

En raison du climat, il est conseillé de ramener des pulls, sweats et autres vêtements chauds, qu'importe la saison. La bonne période pour partir est l'automne en raison du changement de paysage durant l'été Indien.
L'île est anglophone, il est donc recommandé de se munir d'un petit dictionnaire de poche mais il y a une petite communauté française dispatchée.
Pour les amateurs de vélos, plusieurs boutiques offrent la possibilité de louer des vélos et faire le tour de l'île. Des pistes cyclables et aires de pique-nique ont été prévues pour les voyageurs.

Les plus

  • +Les avantages d'une petite île : les touristes pourront visiter l'ensemble du territoire facilement et en peu de temps.
  • +Le Parc National qui se situe au bord du Golfe Saint Laurent, au nord.
  • +L'été Indien (entre octobre et novembre).
  • +La gastronomie (Homard, fruits de mer, etc.)

Les moins

  • -Le climat changeant et imprévisible particulièrement en hiver (de fin novembre jusqu'à mars).

Cuisine

Les spécialités de l'île sont basées sur les fruits de mer et le homard. Plusieurs restaurants le proposent à Cavendish, Montage ou Souris. La boisson locale est le moonshine, l'île est la seule à produire cet ancien alcool de contrebande. En toute légalité.

Souvenir et artisanat

L'île-du-Prince-Edouard accueille plusieurs boutiques dans les fermes de la région. Ainsi, les touristes peuvent acheter des produits locaux : des savons, de la poterie artisanale. Dans la distillerie du Prince Edward on peut acheter le moonshine.

Ile-du-Prince-Edouard : Découvrez nos villes