• Connexion

Un voyage à Phnom-Penh pour goûter la sagesse de l'Asie

Guide de voyage
  • Situé au sud du pays, Phnom Penh, la capitale, porte encore les stigmates de plusieurs décennies de conflits armés, mais son charme est réel. Tout le quartier qui jouxte le Palais royal, en bordure du Mékong, est particulièrement agréable et fait l'objet de gros efforts de rénovation. Certains monument du Palais royal sont fermés au public. La pagode d'argent, nommée ainsi à cause de son sol couvert ...
    © Rafal Cichawa / 123RF
  • Le Palais Royal de Phnom Penh s'appelle Preah Barom Reachea Vaeng Chaktomuk en langue khmère. Il a été construit en 1886.
    © Rafal Cichawa / 123RF
  • Le long des berges du Mékong, une promenade offre l'accés à de nombreux bars. On y trouve notamment le café historique de le presse.
    © Rafal Cichawa / 123RF
  • La circulation est très dense à Phnom Penh ce qui fait du scooter le premier moyen de transport .
    © Rafal Cichawa / 123RF
  • La capitale du Cambodge, Phnom Penh, est peuplée d'environ 2 milions d'habitants.
    © Rafal Cichawa / 123RF
  • Centre économique et culturel, les transports à Phnom Penh desservent les différents lieux touristiques du pays.
    © Rafal Cichawa / 123RF
  • La promenade le long du Mékong est très agréble, surtout le soir, lorsque les températures sont plus fraîches.
    © Rafal Cichawa / 123RF
Constance Balland
Constance Balland Expert destination Cambodge

Situé au sud du pays, Phnom Penh, la capitale, porte encore les stigmates de plusieurs décennies de conflits armés, mais son charme est réel. Tout le quartier qui jouxte le Palais royal, en bordure du Mékong, est particulièrement agréable et fait l'objet de gros efforts de rénovation. Certains monument du Palais royal sont fermés au public. La pagode d'argent, nommée ainsi à cause de son sol couvert de plus de 5000 dalles d'argent d'un kilo chacune, est un bijou, témoignage spectaculaire sur la richesse de la civilisation khmère. A voir aussi : la zone très animée du marché central et les grands boulevards adjacents où subsistent encore nombre de belles demeures coloniales, le quartier du "marché russe", ainsi que le Vat Phnom. D'après la légende, le Vat Phnom est la colline surmontée d'un joli temple qui symbolise la fondation de la ville il y a six siècles.

Phnom Penh : que faire ?

S'il n'y avait une chose que Phnom Penh pourrait vendre en grandes quantités, ce serait les massages. Bien que vous deviez être prudent lorsque vous choisissez votre salon de massage, vous ne pouvez pas vraiment vous tromper pour ce qui est de trouver de bons prix. Les salons et les spas sont beaucoup moins chers qu'en France, mais soyez prudent lorsque vous choisissez votre massage - dans ce cas, traditionnel n'est peut-être pas la meilleure option, car les «massages traditionnels» sont extrêmement douloureux. Bodia Spa est l'une des principales recommandations si vous voulez un massage complet, ou pour une expérience légèrement différente, dirigez-vous vers le salon de massage Seeing Hands - ils emploient des masseurs aveugles et ont une très bonne réputation en plus d'être une source importante de revenus pour ces derniers qui, autrement, n'auraient pas de travail.

Bien qu'elle soit maintenant une ville pleine de vie et de couleurs, le passé récent de Phnom Penh est très différent. Éprouvants par moments, mais ils valent le détour : le musée du Génocide Tuol Sleng et les camps d'exécution de Choeung Ek. Le premier, bien que pas particulièrement bien aménagé, vous donne une introduction aux horreurs du régime des Khmers rouges qui a tué des milliers de personnes au cours de ses quatre années au pouvoir. Des crânes sont empilés dans des armoires, avec des armes de torture inquiétantes et des photographies. Ce n'est pas la visite la plus agréable mais c'est une des seules façons d'apprendre sur le passé bien trop récent de la ville. Soyez prudent lors de l'achat de souvenirs des boutiques des musées - la plupart des articles de marque ou « vintage » sont des faux.

Environ 16 kilomètres au sud de Phnom Penh, vous pouvez trouver les camps d'exécution de Choeung Ek, où les Khmers rouges ont tué un grand nombre des victimes du régime. L'endroit est commémoré par un petit stupa bouddhiste, un monument religieux, tenant des milliers de crânes, ainsi que les sites des fosses communes qui ont été trouvées en 1979. Encore une fois, c'est un endroit sombre et choquant et les visiteurs sont invités à porter des manches longues et des pantalons comme marque de respect.

 Cambodge  Cambodge
Phnom Penh : les chiffres clés

Superficie : 181035.0 km2

Population : 14,5 millions habitants

Décalage horaire : + 6 h hiver/+ 5 h été.

  • Les meilleurs massages du monde
  • Le coût de la vie extrêmement bas
  • Colorée, vibrante, et toujours pleine de vie !
  • Un peu éprouvant par moments, surtout son histoire
  • Préparez-vous à être dérangés par les nombreux vagabonds qui remplissent les rues

Phnom Penh : que visiter ?

Les arts et la culture

Pense-bête

Les voyageurs peuvent désormais obtenir un visa de tourisme cambodgien à l'arrivée à l'aéroport ou à tout poste aux frontières, au lieu de devoir en obtenir un en avance. Le visa est valide pour 30 jours et coûte environ 15 ?. Vous aurez besoin de votre passeport, une photo d'identité récente et du montant du visa. Les visas touristiques peuvent être prolongés une fois pour une période supplémentaire de 30 jours, ce qui revient environ à 10 ?.

À éviter

Essayez d'éviter de voyager en été, car la saison de la mousson se situe entre juin et octobre, et la ville subit alors de fortes pluies et des vents puissants. Les températures sont plus supportables de novembre à janvier, ce qui en fait le meilleur moment pour visiter la ville, plutôt qu'avril et mai, où les températures montent.

Phnom Penh : que manger ?

La cuisine traditionnelle à Phnom Penh est beaucoup moins épicée que dans d'autres régions de la Thaïlande. Les currys sont le must absolu, surtout l'Amok - un curry à la noix de coco faiblement épicé avec une coloration jaune qui lui est propre.

Pour les plus aventureux, vous pourrez trouver des crabes grillés, des langoustes et des crevettes dans les marchés ou pour les vrais fous, vous pourrez également trouver une palette d'insectes et des entrailles d'animaux sur de nombreux stands.

Phnom Penh : que rapporter ?

Il y a une liste interminable d'objets et de souvenirs appropriés que vous pouvez ramener de Phnom Penh, mais voyez si vous pouvez trouver quelques magasins de charité qui vendent des objets faits main et du textile pour les cambodgiens dans le besoin. NCDP Handicrafts et l'Association cambodgienne pour l'artisanat vendent une multitude de bibelots artisanaux parfaits pour des souvenirs et aussi pour s'assurer que les employés soient bien payés pour leur travail.

Ailleurs sur la planète
Cambodge : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture