• Connexion
Asie, Cambodge, Angkor Wat, temple, Ta Prohm Khmer, moine, bouddhiste, forêt, jungle,
Cambodge
© Sergwsq / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Cambodge
Constance Balland
Constance Balland Rédactrice en chef

La réputation des splendeurs du Cambodge en Asie du sud-est n'est plus à faire et les palais de l'ancien royaume d'Angkor attirent chaque année des millions de visiteurs. La plupart font un crochet de quelques jours depuis les pays frontaliers de la Thaïlande, du Laos et du Vietnam... à tort, le pays, profondément marqué par les chapitres sanglants du régime des Khmers rouges, se détache peu à peu de son histoire douloureuse et donne à découvrir une diversité culturelle et naturelle exceptionnelle. La capitale Phnom Penh, bruyante et chaotique n'en est pas la vitrine la plus brillante même si une visite au marché central et au Palais Royal valent le coup d'œil. Depuis ce point de départ, le voyageur n'a plus que l'embarras du choix, qu'il choisisse de se tourner vers la mer et la station balnéaire de Sihanoukville, repaire des habitants de la capitale pour le week-end ou d'observer la fantastique biodiversité du parc de Bokor. Situé à plus de 1000m d'altitude on pourrait presque voir le Lac Tonlé Sap, le plus grand lac d'eau douce d'Asie du sud-est. Du temps de la grandeur de la civilisation khmère, il servait déjà à irriguer les terres agricoles du pays grâce à des canaux répartis sur l'ensemble du pays ; une gestion des ressources naturelles dans laquelle les Anciens étaient passés maîtres. Les sites d'Angkor à quelques kilomètres de la ville de Siem Reap sont les incontestables témoins du prestige de cette civilisation et les temples d'Angkor Vat, Angkor Tom... comme le récemment rénové Baphuon, sont sans équivalents sur le continent asiatique. Et bien sûr inscrits à l'Unesco. Loin des bains de foule convergents vers Siem Reap, les provinces de l'est du Mondolkiri et du Rattanakiri peuplées de montagnards sont des portes d'entrées pour les forêts tropicales et la jungle cambodgienne.

La faune et la flore

Le Cambodge est riche en espèces animales parfois en voie de disparition que l'on ne trouve plus que dans ce vaste pays. La flore est tout aussi variée. On peut admirer des orchidées, se balader dans le mangrove ou encore s'émerveiller devant le palmier à sucre, symbole du Cambodge. Dans la plaine, les rizières prédominent mais alternent avec des terrains vagues parsemés de roseaux et des espaces boisés. Mais un problème majeur persiste, celui de la déforestation. Depuis 1995, l'exportation du bois est contrôlée pour freiner l'abattage massif d'arbres.