• Afrique, chimpanzé, mère, bébé, mangrove
    © Sergei Uriadnikov / 123 RF
    Mère-chimpanzé avec un bébé sur les branches de la mangrove.
  • Afrique, Hippopotame, eau, combat
    ©Yolanda Van Niekerk / 123RF
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Voyage au Burundi à la découverte des grands lacs d'Afrique

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique Fiche Profil

Le Burundi possède une nature d'une grande richesse, un patrimoine culturel étonnant et une grande générosité. Situé dans la région des Grands Lacs à la frontière de la République Démocratique du Congo, de la Tanzanie et du Rwanda, le Burundi est l'un des plus petits pays d'Afrique. Les collines et les vallées couvertes d'eucalyptus ne manqueront pas de vous émerveiller.

Avant de partir

Le Burundi est tristement célèbre à cause du conflit qui opposât les Tutsi et les Hutu. Pourtant, le pays a beaucoup de choses à offrir. N'ayant pas d'accès à la mer, le Burundi est coincé entre ses voisins africains, dans la région montagneuse des Grands Lacs, entre l'Afrique orientale et centrale. Vous découvrirez aussi bien des paysages de savane que de vastes forêts, le tout alimenté par le célèbre lac Tanganyika. Deuxième plus grand lac africain, il sert de frontière naturelle au Burundi. Situé dans le Rift Valley et connu pour ses nombreuses variétés de poissons, c'est le septième plus grand lac au monde. Sur ses rives, il n'est pas rare d'apercevoir crocodiles et hippopotames. Mais cela n'empêchera pas les sportifs à s'adonner à différentes activités nautiques comme la voile ou la pêche. La capitale, Bujumbura, se situe dans l'ouest du Burundi, au bord du lac. C'est la plus grande ville et le plus grand port du pays mais aussi son centre administratif et commercial. La ville abrite de nombreux monuments comme le centre culturel français, l'Odéon Palace, le palais des arts, le palais Kigobe, le monument de l'Indépendance ou encore le monument symbolique à la gloire du Parti Unique. La ville possède aussi de nombreux musées : le musée d'histoire naturelle, le musée Géologique, le musée Vivant ou les Presses Lavigerie.

Même si le Burundi ne possède pas un grand territoire, ses paysages font partie des plus variés d'Afrique. Savanes et forêts vierges s'y côtoient. C'est un pays de collines et de hauts plateaux couverts d'eucalyptus, de plantations de bananiers et de champs. Le paysage est résolument agricole. À l'est du pays sur les flans des montagnes, les plantations de thé et de café sont nombreuses. Les amoureux de la nature pourront partir à la découverte des nombreux parcs et réserves naturelles du pays, comme la Forêt de Kibira, la réserve naturelle de Rumonge (située à 75 km de la capitale) ou la réserve de Ruvubu, considérée comme le plus grand parc du pays et qui abrite une faune aquatique riche. Ne manquez pas de vous rendre à Rutovu, à 115 km de Bujumbura, pour y admirer la célèbre source du Nil.

La faune burundaise comprend plusieurs espèces telles que les hippopotames, les crocodiles, les phacochères, les léopards et les antilopes. Les reptiles font aussi partie du décor. Il n'est pas rare non plus de voir se balader des petits lézards, appartenant à la famille des geckos, sur les murs des maisons. Plus d'une centaine de poissons ont été recensées dans les lacs et rivières qui traversent le pays. Les amateurs d'ornithologie trouveront leur bonheur : 600 espèces se partagent le ciel burundais comme le tisserin, les touracos ou encore la bergeronnette porte-bonheur. Au Burundi, vous découvrirez un grand nombre d'espèces d'arbres comme le bananier, le palmier, le jacaranda et l'albizia, utilisé pour la confection des pirogues. Les fleurs sont également de la partie avec une quantité impressionnante d'orchidées.

Conseils de la rédaction

Le 25 avril 2015, des manifestions ont eu lieu à Bujumbura et dans sa périphérie depuis le congrès du parti au pouvoir, au cours duquel la candidature du Président Nkurunziza aux prochaines élections présidentielles a été annoncée. Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont jusqu'à présent causé la mort de 22 personnes. Les déplacements au Burundi restent donc déconseillés sauf raison impérative.

Les transports collectifs sont formellement déconseillés par le Ministère. Les véhicules sont bondés, surchargés et mal entretenus. Quant aux conducteurs, ils n'ont que des notions approximatives du code de la route. A Bujumbura, les moto-taxis causent souvent des accidents. Les routes du pays, pour la plupart situées en montagne, sont dangereuses pour le conducteur peu habitué aux conditions de conduite en Afrique : brusques ruptures de la continuité du revêtement, pluies fréquentes et soudaines, rendant la chaussée glissante ou encore la mauvaise conduite fréquente des autres véhicules. Il est donc fortement recommandé de louer un 4x4 avec chauffeur pour vos déplacements à l'intérieur du pays. Sur place, il est conseillé de ne pas boire l'eau du robinet. Evitez de consommer des légumes crus et fruits non pelés et les aliments tels que le poisson, la viande, volaille et lait insuffisamment cuits. Les moustiques peuvent transmettre des maladies virales parfois sévères. Il est donc impératif de respecter les mesures habituelles de protection comme porter des vêtements longs et utiliser des produits anti-moustiques sur la peau et les vêtements.

Les plus

  • +Le réseau routier satisfaisant.
  • +La fraîcheur du climat en altitude.

Les moins

  • -Le conflit entre Tutsi et Hutu.
  • -Les conditions sanitaires précaires qui favorisent les épidémies.

Tradition

Composés par les Hutu, les Tutsi et les Twa, la population burundaise a développé une culture commune. Elle possède un patrimoine culturel et historique très riche. La société traditionnelle, très hiérarchisée, est organisée de façon féodale. Les Tutsi sont des pasteurs élevant du bétail, les Hutu des paysans. Chez les Tutsi, le roi (mwami) représente l'image du dieu suprême Imama. Il est entouré par une aristocratie dont le pouvoir repose sur la possession de bétail. Ainsi, un animal sera donné en usufruit à l'agriculteur en échange de ses produits agricoles. Cette pratique, l'ubuhake, crée le lien " patron-client " entre deux personnes. De ce fait, les Tutsi disposent d'un pouvoir économique, redoublé d'un pouvoir militaire qui leur est traditionnellement dévolu. Au Burundi, les festivités rythment la vie des habitants. En plus des fêtes religieuses, le pays célèbre de nombreux événements comme le Jour de l'Unité (le 5 février), l'Indépendance du pays (le 1er juillet) ou encore la Journée des Héros Nationaux (le 13 octobre).

Cuisine

Côté nourriture, vous aurez le choix parmi le ragoût de feuilles de manioc, appelé " Isombe ", et l'amarente verte, " Ilengalena ". Ce sont des légumes qui peuvent être consommés avec de nombreux plats tels que le riz, les bananes vertes, les haricots, etc. Une autre spécialité est l'Ubugali, fait de racines séchées de manioc broyé en fine farine. Une fois cuit, il devient une bouillie blanche épaisse. Le choix de la nourriture est tout de même assez limité. Les hôtels présentent une carte basique et chère. La plupart des bars servent des aliments de base tels que les brochettes de bœuf, de chèvre, de poulet, les bananes vertes frites, des légumes, etc. Dans l'Imbo et jusque dans les quartiers périphériques de Bujumbura, c'est le riz qui est principalement consommé. Au sud, on retrouve plutôt les céréales comme le soja, le blé ou le maïs. Dans la zone littorale du lac Tanganyika, la spécialité est le ndagala, une sorte de petite sardine.

Souvenir et artisanat

Les objets d'artisanat, plus particulièrement les paniers tressés, feront l'objet de vos achats. Horaires des commerces : de 8 h 30 à 12 h et de 15 h à 18 h du lundi au vendredi. De 8 h 30 à 12 h 30 le samedi.