• Connexion
Europe; Bulgarie; Sofia;
© René Mattes
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Sofia

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Bienvenue dans la quatrième plus grande ville des Balkans (après Istanbul, Athènes et Bucarest). Sofia, la capitale bulgare, est une ville en perpétuelle évolution. Sans compter qu'elle se trouve à un point stratégique, permettant d'assurer la liaison entre l'Europe occidentale et le Proche et Moyen-Orient, notamment grâce aux villes de Belgrade, Skopje ou encore Istanbul. Ceci a largement participé à son extension démographique : on compte en effet, environ 1.4 millions d'habitants.

Sofia est également l'une des villes les moins chères d'Europe. Une chance, car la capitale bulgare est un havre de connaissances et de monuments historiques. On y visite des monastères tels que ceux de Dragalevtsi, Lozen, ou encore Osenovlag ; des musées comme le musée Ivan Vazov (du nom du plus célèbre écrivain bulgare), le musée National d'Ethnographie et Galerie Nationale d'Art ou bien le musée national d'histoire militaire. Enfin, on peut flâner le long des rues, à la découverte de la ville et de ses secrets, ou bien s'y reposer tout simplement. Pour cela, rendez-vous dans l'un des parcs verdoyants de Sofia. Vous avez le choix entre le parc Borisova Gradina, le plus connu, où vous pouvez louer un bateau pour une balade sur le lac du parc en été ou faire du patin à glace en hiver ; le Yujen Parc où des concerts gratuits prennent place régulièrement ou encore le parc Oborishte où se trouve le Théâtre dramatique de Sofia et, bon à savoir, on peut profiter d'une connexion WIFI dans tout le parc.

Enfin, Sofia est dotée d'un énorme atout touristique, et même esthétique : elle se trouve au pied du massif montagneux Vitocha. Elle offre ainsi la possibilité d'activités diverses, en fonction de la saison (balades en été et sports de glisse en hiver) mais aussi d'échapper à l'effervescence de la ville le temps d'une petite excursion dans les montagnes. Enfin, lac artificiel de Pancharevo (également appelé " Mer de Sofia ") permet de se ressourcer le temps d'un week-end. Les locaux aiment particulièrement s'accorder la fin de semaine dans ce lieu où pêche, baignade et sports nautiques sont très prisés.

Avant de partir

Avec ses maisons fin de siècle et ses pavés jaunis, Sofia ne manque pas de pittoresque en dépit des tristes bâtiments d'architecture stalinienne qui défigurent son panorama. Aujourd'hui, la ville semble enfin sortir de sa décrépitude, les façades sont repeintes, les places publiques nettoyées, les arbres élagués. Il reste encore beaucoup à faire mais l'impulsion est lancée. Capitale récente de l'Etat bulgare (depuis 1879), Sofia n'a pas le charme d'autres grandes capitales de l'Est. Elle demeure cependant un lieu où il fait bon flâner. La privatisation de l'économie y a permis l'épanouissement du petit commerce. Aussi voit-on fleurir un peu partout des bars, des terrasses de cafés et de petites échoppes colorées vendant l'artisanat local. A voir pour l'ambiance : le marché aux Livres, le marché aux puces, ainsi que le grand marché où l'on vend des légumes, des herbes aromatiques et des poteries ; la grande place piétonne Battenberg et la place Svéta Nédélia. Pour la culture : la magnifique cathédrale néo-byzantine Alexandre-Nevski, le musée d'histoire de l'Eglise, le musée national d'Histoire, le musée national d'Archéologie et le musée Ethnographique, les églises Saint-Nicolas, Sainte-Petka, Sainte-Nedelya, la mosquée Banya Bashi et la synagogue de Sofia.
Dans les environs, une balade sur le mont Vitocha permet de visiter l'église Boyana et le monastère de Dragalevtsi.
Trouvez votre vol Sofia le moins cher grâce à notre top des prix

À voir

Visitez la cathédrale Alexandre Nevski, l'une des plus grandes cathédrales orthodoxes du monde. En plein centre-ville, ses dômes surmontent la bâtisse de style néo-byzantin et cachent la crypte, qui abrite une grande collection d'icônes orthodoxes. Faites également un tour du côté de la station de métro " Université de Sofia ", où vous observerez le monument à l'armée soviétique. C'est un lieu digne d'intérêt, notamment depuis le détournement des statues de soldats libérateurs en super-héros.

À faire

La capitale bulgare offre une possibilité que les autres capitales n'ont pas : l'air de la montagne, à deux pas de la ville. Le massif du Vitocha, au pied de Sofia, permet en été de faire des randonnées en vous rendant par exemple au parc naturel, au mont ?erni vr?h, ou à la rivière Zlatnite Mostove. Et en hiver, chaussez vos skis et rendez-vous à la station d'Aleko. Profitez-en également pour faire une petite balade dans le parc Vrana dans lequel vous pourrez admirer la collection botanique, son lac artificiel et son petit jardin alpin.

Les plus

  • +  Le coût de la vie bon marché.
  • +  Les nombreux espaces verts.

Les moins

  • -  Attention aux pièges à touristes.

À penser

Il peut être difficile d'accéder au parc Vrana et à son palais car le domaine appartient à l'ancienne famille royale bulgare. C'est donc une propriété privée. Cependant, vous pouvez quand même y accéder moyennant 2.5 euros l'entrée (5 BGN, soit le Lev bulgare) et participer à une visite guide du domaine, qui commencent toutes les heures. Si vous décidez de faire l'excursion le week-end, sachez qu'un bus (le 505) peut vous amener de Orlov most jusqu'au parc.

À éviter

Rassurez-vous, Sofia est une ville globalement sûre pour les touristes. Cependant, mieux vaut être prudent. Evitez de vous promener dans le quartier de la gare de la capitale bulgare, ainsi que les parcs et les passages souterrains, surtout si vous êtes seul. Enfin, sachez que la circulation est le véritable fléau de la ville : lignes au sol mal tracées ou encore feux et piétons ignorés, soyez prudent surtout arrivé sur les places Aleksander Nevski et Narodno Sabranie.

À déguster

Si la cuisine bulgare n'est pas réputée pour sa finesse, vous trouverez quand même de bons plats réconfortants et consistants. Testez le drob sarma, préparé à base de foie d'agneau et de riz, agrémenté d'herbes. On le recouvre d'une sauce yaourt/œufs et on le fait gratiner au four. Dégustez aussi le shkembe chorba, la soupe de tripes (cuites dans le lait). Enfin, pour une petite douceur, accordez-vous un kürtöskalác, un petit gâteau cylindrique dont le parfum est au choix (nature, noisette, cannelle...).

À rapporter

Si vous vous rendez à Sofia, profitez-en pour vous offrir un petit cadeau original : un souvenir communiste. Vous pouvez vous en procurer au marché aux puces, tout prêt de la cathédrale. Vous pouvez également aller à l'église Sveta Paraskeva. En effet, son sous-sol fait office de magasin d' "antiquités " même s'il s'agit en réalité plutôt d'un magasin d'objets : vous trouverez entre autres des jouets, des cartes postales, des livres, des uniformes de l'armée encore des peintures.

Bulgarie : Découvrez les villes
  • Varna
  • Sunny Beach
  • Sables d'Or
  • Albena Albena, Bulgarie
  • St Constantine
  • Nessebar