• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion

Manaus

  • Capitale centrale de l'Amazonie et port d'embarquement sur le fleuve, Manaus apparaît petite, au cœur de cet océan végétal. En son centre, la ville moderne conserve un port flottant, vestige de la glorieuse époque du caoutchouc. Il repose sur des cylindres qui accompagnent le rio Negro au gré de ses crues, pouvant atteindre 10 mètres. Les quartiers populaires alignent leurs constructions ...
    © Anke Leifeld / 123RF
  • Une métropole au cœur de la forêt amazonienne.
    © Anke Leifeld / 123RF
  • Manaus apparaît petite, au cœur de cet océan végétal.
    © Anke Leifeld / 123RF
  • Un moyen de transport répandu pour parcourir l'Amazone avec un parfum d'aventure !
    © Anke Leifeld / 123RF
  • Manaus est le point de départ de croisières fluviales sur l'Amazone.
    © Anke Leifeld / 123RF
  • Datant de 1896, aujourd'hui centre culturel. Son bâtiment, de style Renaissance, voisine avec les escaliers et les colonnes néo-classiques.
    © Anke Leifeld / 123RF
  • vestige de la glorieuse époque du caoutchouc, il repose sur des cylindres qui accompagnent le rio Negro au gré de ses crues, pouvant atteindre 10 mètres.
    © Anke Leifeld / 123RF
Nicolas Pelé
Nicolas Pelé Expert destination Brésil

Capitale centrale de l'Amazonie et port d'embarquement sur le fleuve, Manaus apparaît petite, au cœur de cet océan végétal. En son centre, la ville moderne conserve un port flottant, vestige de la glorieuse époque du caoutchouc. Il repose sur des cylindres qui accompagnent le rio Negro au gré de ses crues, pouvant atteindre 10 mètres. Les quartiers populaires alignent leurs constructions sur pilotis. Dans le centre, le Mercado Municipal Adolfo-Lisboa, de style Art nouveau, rassemble les habitants de la ville et ceux de la forêt qui viennent vendre leurs marchandises. A signaler : le teatro Amazonas datant de 1896, aujourd'hui centre culturel. Son bâtiment, de style Renaissance, voisine avec les escaliers et les colonnes néo-classiques. En amont de la ville, Ponta Negra offre sa plage de sable blanc, quand les eaux sombres du fleuve sont les plus basses (de septembre à mars).

Manaus : que faire ?

Baignade et farniente sur la plage de Ponta Negra. Passer uen nuit dans un hoteis de selva (jungle hotel).

Le théâtre Amazonas, le jardin botanique Adolpho Ducke, le marché municipal, le musée Paço da Liberdade, le port, la rencontre entre les rivières Negro et Solimoes, formant ainsi le fleuve Amazone.

  • Porte d'entrée de l'Amazonie.
  • Une ville industrielle au patrimoine culturel limité.

Manaus : que visiter ?

Les paysages

Pense-bête

Une promenade dans le parc municipal du Mindú, l'un des derniers refuges du sauim-de-coleira, un singe endémique de la région de Manaus.

À éviter

N'oubliez pas vos K-way et parapluie, il pleut très souvent dans cette région ! C'est surtout vrai entre décembre et avril...

Manaus : que manger ?

Du poisson pêché dans le rio Negro. Les plus connus sont le tambaqui (ou red pacu), le tucunaré grillé et le pirarucu roti. beaucoup de plats locaux, comme le tacaca (à base de riz, crevette et canard), sont accompagnés de jambu, une herbe local (à ne pas confondre avec le jambon...). En dessert, la région abonde de fruits exotiques aux noms inconnus : açai, bacuri, cupuaçu...

Manaus : que rapporter ?

Des piqûres de moustiques...

Ailleurs sur la planète
Brésil : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture