• Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Zoom sur Sur les traces des pirates

6 - Pirates des Caraïbes

Sur les traces des pirates © Copyright

Ah, les Caraïbes... Voilà un nom évocateur indissociable du monde des pirates ! Une eau turquoise délicieusement tiède, des plages de sable blanc et fin bordés de cocotiers, la mer des Caraïbes était le terrain de jeu préféré des pirates. Sous ses eaux limpides se cachent de fameux galions espagnols gorgés d'or, sans oublier le rhum qui coule à flot, ingrédient indispensable de tout roman de flibuste. Au nord-ouest d'Hispaniola (qui réunit aujourd'hui la République dominicaine et Haïti), l'île de la Tortue fut un bastion pour les pirates qui écumaient la mer des Caraïbes au XVIIème siècle. Pendant une dizaine d'années y régna la " confrérie des frères de la côte ". Mais nul besoin d'aller sur l'île de la tortue pour retrouver l'univers des pirates des Caraïbes : Jamaïque, Cuba, République dominicaine, Guadeloupe, Martinique, un séjour sur ces îles vous transporte avec un peu d'imagination au temps des pirates. Une crique secrète, un bateau mystérieux, un coffre perdu, des perroquets colorés, des bouteilles de rhum, un soupçon de vaudou et vous vous prenez pour Jack Sparrow ou Barbe Noire ! Dans la zone coloniale de Saint-Domingue, classée à l'Unesco, vous pouvez admirer la fortaleza Ozama, érigée entre 1502 et 1507 sur ordre du gouverneur Nicolas de Ovando pour protéger la ville des attaques des pirates. Elle fut la première forteresse européenne et le premier bâtiment militaire d'Amérique. A voir également la Casa del Cordon : première maison en pierre du Nouveau Monde. C'est ici que les dames de la cour se réunirent en 1586 pour donner leurs bijoux afin de payer la rançon exigée par le corsaire anglais Sir Francis Drake, en contrepartie de la libération de la ville, qui fut mise à sac. Incontournable, la cathédrale de Saint-Domingue, la première du Nouveau Monde, servit de quartier général à Francis Drake. Les guides aiment bien montrer la première chapelle à droite de l'autel, où le pirate aurait suspendu son hamac et malencontreusement coupé le nez d'une statue d'un coup de sabre ! A vos longues-vues et veillez à ne pas rencontrer le Hollandais volant, un bateau pirate fantôme qui dit-on écume encore les Caraïbes !

Le fantôme de Barberousse en Tunisie Oman : la côte des Pirates