• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Italie : les 20 plus beaux villages en 2020
Publié le 06/08/2020

CultureItalie

Twitter Facebook

L'Italie, c'est le romantisme de Venise, l'inépuisable source culturelle de Rome, le charme incontestable de Florence, mais aussi l'effervescence mondaine de Milan... Néanmoins, le pays de la dolce vita ne se résume pas à ces grandes villes-musées où affluent des milliers de touristes. Place au charme et aux destinations plus confidentielles, plus reculées ; aux villages colorés, atypiques et chargés d'histoire aux quatre coins de la péninsule. Tour d'horizon de 20 villages à la beauté exceptionnelle et au caractère bien trempé, où il fait bon flâner tout au long de l'année.

Ligurie : Portofino

Ligurie : Portofino
© Michelangelo Oprandi / 123RF

Sur la côte sud de l'Italie, dans la Province de Gênes, Portofino est l'un des plus beaux villages en bord de mer. Un lieu que l'on pourrait comparer à Saint-Tropez ! Une des stations balnéaires les plus populaires d'Italie. Ses maisons de pêcheurs colorées, ses vieilles pierres, ses grandes villas peintes de trompe-l'œil et son petit port naturel protégé des vents par les rochers, en font un lieu paisible et élégant. Cette petite ville portuaire s'étend sur 2 km² et ne compte que 500 habitants à l'année. Pour profiter pleinement de ce village et de son ambiance, les touristes opteront pour une visite hors saison.

Vénétie : Burano

Vénétie : Burano
© Elena Schweitzer / 123rf

Proche de Venise, cette petite île est moins connue que celle de Murano mais tout aussi charmante. Réputée pour ses maisons colorées, mais surtout pour ses dentelles qui ont enrichi l'île jusqu'au XVIIIe siècle, elle est accessible en Vaporetto et vit essentiellement de la pêche et du tourisme. Les couleurs criardes des maisons ont deux explications : d'une part, ces peintures protègeraient les maisons de l'humidité, d'autre part cela permettrait aux pêcheurs de voir leur maison et donc leur femme depuis le large.

Campanie : Atrani

Campanie : Atrani
© Freeartist / 123RF

Atrani est la plus petite commune d'Italie de par sa superficie et l'un des rares villages de la côte Amalfitaine à avoir su conserver son caractère d'autrefois. Aujourd'hui encore, on peut voir les pêcheurs partir à la tombée de la nuit pour la pêche aux Lampare (lumières). Sa situation géographique exceptionnelle n'est pas étrangère à son charme. Nichée entre les rochers et la mer, traversée par le fleuve des Dragons, Atrani plonge le voyageur dans un univers pittoresque et médiéval. La plage isolée s'apparente à un vrai petit trésor pour les amateurs de farniente au calme.

Ombrie : Norcia

Ombrie : Norcia
© Giovanni Boscherino / 123RF

Plongée dans le cœur de l'Italie, l'Ombrie, Norcia inspire depuis des siècles une spiritualité profonde et modeste, comme en témoigne son passé. En effet, San Benedetto (Saint Benoît), fondateur de l'ordre des Bénédictins a vu le jour en 480 à Norcia et fut proclamé Patron Principal de l'Europe en 1964 par le pape Paul VI. Sur la place principale de la ville, on peut admirer la basilique dédiée au moine saint. Chaque année, les 20 et 21 mars, se déroule la fête la plus importante de l'année, les célébrations en l'honneur de Saint Benoît. Autre atout de cette cité, la gastronomie. En effet, l'Ombrie est réputée pour son travail du cochon. Les odeurs enivrantes de cuisine mijotée proviennent des balcons de la ville. De nombreux produits d'excellence sont originaires de cette région si riche et se retrouvent dans les boutiques et restaurants de la ville : truffe noir, lentille de Castelluccio, jambon IGP, mais aussi miel et fromages.

Toscane : Pitigliano

Toscane : Pitigliano
© iStockphoto.com / Janoka82

Une visite de Pitigliano, surnommée "la petite Jérusalem" en raison de la présence de la communauté juive depuis le XVIe siècle, s'apparente à une promenade dans la ville des fées . Le trajet pour y arriver plonge directement dans l'ambiance. En voyant le bourg se découper sur le rocher comme un château de fables, on se sent catapulté dans une autre réalité. La promenade se poursuit par des voies étroites et pittoresques, et l'apothéose du spectacle arrive au moment où l'on jouit de la splendide vue depuis le haut du bourg. L'architecture magnifique du palazzo Orsini, la cathédrale et sa façade de style baroque tarif, la place Garibaldi ou encore l'aqueduc du XVIIe siècle... tous les ingrédients sont réunis pour vous séduire.

Calabre : Tropea

Calabre : Tropea
© lianem/123RF

Perchée sur un rocher en bord de mer tyrrhénienne, plus qu'un petit village historique, Tropea est l'une des stations balnéaires les plus tendances de la Calabre. Et ce n'est certainement pas un hasard si son nom ressemble à une version italienne de Saint-Tropez ! Ancien village de pêcheurs, Tropea offre un cadre préservé et à l'abri du vent, entre deux golfes. Plus qu'un décor, le village permet aux touristes amateurs de culture de visiter de nombreuses batisses, tels que les palais, monastères et églises qui se succèdent dans des ruelles vieilles de 3 000 ans.

Ligurie : Manarola

Ligurie : Manarola
© Fisfra / 123RF

Manarola fait partie des cinq villages des Cinque Terre, situés en Ligurie non loin du port de La Spezia. Entre Riomaggiore et Corniglia, le village apparaît sur un promontoire perché face à la mer ligurienne. Les cinq villages de la localité sont reliés par un sentier surplombant la mer. Bourg de pêcheurs, Manarola est souvent immortalisé par des photographes présentant un enchevêtrement de maisons descendant vers le petit port. Un regard plus curieux permet de découvrir l'église du XIVe siècle de San Lorenzo, le clocher contigu et l'oratoire des Disciplinés.

Veneto : Arquà Petrarca

Veneto : Arquà Petrarca
© Luca Lorenzelli / 123RF

Arquà, aujourd'hui Arquà Petrarca, en honneur du grand poète, est un bourg qui inspire immédiatement une sensation de sérénité. En se promenant dans les ruelles du bourg perché, on arrive au domicile du poète et, un peu plus loin, sur son tombeau orné de marbre rouge sur le parvis de l'église. La beauté de ce village ne se retrouve pas uniquement dans l'art et dans l'architecture. En effet, Arquà Petrarca est situé à l'intérieur du parc régional des Cous Euganei, à une trentaine de kilomètres de Padoue, caractérisé par de jolis panoramas et une flore riche, garrigue, bois de chênes et de châtaigniers.

Vallée D'Aoste : Etroubles

Vallée D'Aoste : Etroubles
© Pierre-Antoine LAINE / macumazahn/123RF

En dialecte franco-provençal "etrobla" signifie les champs couverts de paille. Dans l'antiquité, la cité est réputée comme principal carrefour de la vallée d'Aoste. Etroubles se trouve, en effet, sur le tracé de la voie de pélerinage via Francigena. Les guides locaux avaient alors le monopole des transports sur cette route dont ils géraient l'entretien et où ils imposèrent une taxe de passage. Ouverte désormais aux voitures grâce au tunnel de Saint Bernardo, le village a cependant conservé son charme d'autrefois et son côté pittoresque. En février, le carnaval est l'occasion de se rappeler certaines coutumes, comme les chants et danses typiques mais aussi un défilé avec des masques traditionnels.

Marches : Grottammare

Marches : Grottammare
© buffy1982 / 123RF

Ce petit bourg le long de l'Adriatique est principalement connu comme la terre natale d'Heureux Peretti, élu Pontife en 1585 sous le nom de Sisto V. De son importance "papale", le village a conservé l'église de Santa Lucia qui fut érigé sur le lieu du domicile de la famille Peretti. Les travaux de construction furent confiés à Dominique Fontaine, qui s'occupait également des travaux d'urbanisme de Rome pour le Pape. Dans le centre, d'autres édifices demeurent, comme l'église de Sant'Agostino et son cloître du XVIe siècle ou l'église de San Giovanni construite aux XVIII et XIXe siècle. Ne pas oublier de terminer votre visite, par le théâtre de l'Oranger construit au XVIIIe siècle.

Basilicate : Matera

Basilicate : Matera
© freeartist/123RF

Dans la région de Basilicate se cache un village troglodyte magnifique ! L'architecture unique de Matera, place ce village parmi les plus beaux sites d'Italie du Sud. Matera ressemble à un nid d'abeilles de plus de 1 000 habitations troglodytes et est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1993. Matera était sous les feux de projecteurs en 2019, puisqu'elle est désignée pour être la capitale européenne de la culture pour l'Italie. Un titre qui, à la vue de sa beauté, est tout à fait mérité.

Les Pouilles : Alberobello

Les Pouilles : Alberobello
© Zden?k Matyá?/123RF

Un site classé au Patrimoine mondial de l'Unesco peut en cacher un autre. Dans la région voisine de Basilicate, au cœur des Pouilles, la ville d'Alberorobello est unique en son genre. Ce sont les " trulli ", qui donnent tout son charme à ce village. Ces maisons sont reconnaissables entre mille, avec ces façades en pierres sèches blanches avec un toit conique composé de calcaire. On en compte 1 500 dans le village. Pour flâner et faire quelques emplettes, nous vous conseillons le quartier Monti, où les trulli sont convertis en boutique souvenir et de produits artisanaux.

Sicile : Cefalù

Sicile : Cefalù
© marcociannarel/123RF

Sieste à l'ombre d'un pin parasol, session de voile, ou tout simplement flânerie au cœur du centre historique, voilà les promesses de ce village de charme de la Sicile. Ce petit port de pêche est un haut lieu du tourisme sur l'île italienne et face à sa baie somptueuse, on comprend pourquoi il a une telle attractivité. Les panoramas sur la Méditerranée sont nombreux, grâce notamment aux différents caps et péninsules qui composent le littoral.

Calabre : Scilla

Calabre : Scilla
© monticello /123rf

Scilla est une destination balnéaire de renom en Italie, même si son nom ne lui prédisait pas un tel avenir. En effet, le nom de Scilla vient du monstre marin Scylla, célèbre personnage de la mythologie qui dévora six des compagnons d'Ulysse. Rassurez-vous, le cadre et le charme de ce village est loin de susciter la crainte. Le château de Ruffo est à voir absolument, tout comme la quartier de Chianelea. De passage dans la localité au mois d'août, profitez-en pour célébrer la "Ntorcia", une procession qui a lieu dans les rues du village et qui se clôture par un feu d'artifice.

Ligurie : Dolceacqua

Ligurie : Dolceacqua
© freeartist/123RF

Dolceacqua est un bourg médiéval au centre du vignoble Rossese. Il n'est qu'à 20 kilomètres de Menton. Le pont a fait de ce village une attraction touristique importante, depuis que Claude Monet l'immortalisa sur une de ses toiles, le qualifiant " bijou de légèreté". Avec l'ensemble des maisons de la Terra et le château des Doria au-dessus, Dolceacqua représente une des plus pittoresques vue de l'arrière-pays de la Ligurie.

Sicile : Gangi

Sicile : Gangi
© circumnavigation/123RF

De retour en Sicile, nous vous présentons Gangi, charmante petite ville médiévale de 7 500 habitants. Accrochées sur le mont Marone, les maisons ont dû être construites en gradin à cause de l'inclinaison du terrain. Cette particularité lui donne tout son charme. Avec un petit effort, il est possible de rejoindre les hauteurs de la ville et de profiter d'un panorama impressionnant sur les environs. Profitez de cette ascension dans le bourg, pour découvrir les nombreux palais et églises de Gangi. Sensations fortes garanties si vous vous rendez dans la crypte de l'église mère, où une salle présente des prêtres momifiés.

Lombardie : Sirmione

Lombardie : Sirmione
© muzhik/123RF

Depuis déjà des siècles, la ville de Sirmione est une destination balnéaire. Les Romains avaient aménagé cette presqu'île pour être un endroit de repos pour les familles de haut rang, soit les plus aisées. Depuis, l'héritage laissé par les Romains continue d'attirer les touristes à la recherche de farniente et de détente. Elle est très touristique et vous ne risquez pas de vous sentir seul. Mais lorsqu'on découvre la beauté des paysages autour du lac de Garde et son charmant château, on comprend mieux pourquoi Sirmione est assaillie par les touristes.

Lombardie : Malcesine

Lombardie : Malcesine
© xbrchx/123RF

Restons au bord du Lac de Garde pour visiter une deuxième ville. Malcesine, comme sa voisine, Sirmione, est une ville très fréquentée. Le port et le Palazzo dei Capitani, avec son jardin donnant sur le lac, sont les atouts majeurs de la ville. En été, quand le soleil est haut dans le ciel, profitez-en pour sillonner les ruelles à l'ombre et pour découvrir le charme des bâtisses colorées. Si l'envie de faire une pause se fait sentir, de nombreuses places avec des restaurants se cachent dans la ville.

Sardaigne : Bosa

Sardaigne : Bosa
© TATIANA BRALNINA/123RF

On reconnaît la ville de Bosa entre mille, avec ses maisons colorées et ses balcons en fer forgé, donnant sur la rivière Temo. Située au pied d'une colline, on ne peut pas louper le château majestueux qui surplombe la ville. À l'origine, les habitations ont été construites assez bas pour protéger ledit château. En plus de profiter du charme d'un village médiéval, Bosa possède de très belles plages dont Bosa Marina.

Marches : Gradara

Marches : Gradara
© Luca Lorenzelli/123RF

Le village de Gradara est une telle merveille qu'il a remporté la première place des "plus beaux bourgs d'Italie en 2018". Sa structure médiévale et ses façades en pierre offrent un véritable voyage dans le temps. Le château qui surplombe le village impressionne par sa hauteur. C'est d'ailleurs ce dernier qui a rendu Gradara célèbre car il sert de décor à Dante pour raconter la tragique histoire d'amour de Paolo et Francesca dans le Vème Chant de l'Enfer.