Publié le 25/11/2020

#Société #France

Les bronzés ne font pas que du ski !

Un séjour à la montagne l'hiver ne se limite pas à la pratique du ski, qu'on se le dise ! Nous ne sommes plus dans les années 1980... Des sensations fortes, des instants de détente et bien-être ou une nouvelle façon de découvrir la montagne et ses paysages, la palette d'alternatives au planté du bâton est infinie ! Randonnée en chiens de traineau, bobsleigh, kayak des neiges, rafting des neiges, tyrolienne, snowskate, speedriding, escalade de glace, thermoludisme, sources naturelles d'eau chaude, balnéothérapie ou randonnée en raquette, une série d'activités à tester quand on part à la montagne sans ses skis.

Randonnée en chiens de traineau

De blanches étendues neigeuses, des forêts de sapins comme des ombres noires, un équipage de chiens aux allures de loups, le froid qui cingle le visage et éveille les sens. Et en tête, des réminiscences de lecture d'enfance, tel L'Appel de la Forêt ou Croc Blanc de Jack London... Ni plaines du Canada, ni territoire d'Alaska, simplement en décor, les montagnes françaises. Plus besoin de faire des milliers de kilomètres pour s'adonner à cette discipline qui offre des sensations incomparables : les balades en chiens de traineau. En France, de nombreux mushers professionnels proposent d'accompagner les touristes dans la découverte de ces balades qui se font au rythme des huskies. Mélangeant l'immersion dans la nature, la randonnée et la relation avec les animaux, cette activité est idéale à pratiquer en famille. Placés dans le traineau, les petits pourront découvrir les paysages sans effort tandis que les ainés, tel Davy Crockett, se sentiront des âmes de trappeur des grandes contrées sauvages en conduisant l'attelage sous les conseils du guide. - © Brian Goodman /123RF

Bobsleigh à la Plagne

La Plagne est fière d'abriter la seule piste de bobsleigh de France. Longue de 1 500 mètres et dotée de 19 virages, elle fut utilisée à l'occasion des Jeux Olympiques d'hiver d'Albertville en 1992. Les touristes peuvent la descendre sur trois engins différents, allant de 80 à 120 km/heure, et de 44 à 295 euros. On distingue le bob raft, parfait pour les familles, un bolide atteint les 80 km/h, la speed luge pour ceux qui préfèrent être en solo à 90 km/h, et le bob racing, où un pilote prend place dans le bobsleigh devant trois passagers pour atteindre les 120 km/h !

Le thermoludisme, quand l'eau chaude devient un jeu

Lors d'un séjour à la montagne, l'hiver, on n'a pas obligatoirement envie d'avoir perpétuellement froid, même avec toute la panoplie de bibendaum inhérente aux séjours " à la neige ". Pour les frileux qui claquent des dents avant même que le thermomètre n'atteigne le négatif, la solution réside en un seul mot: le thermoludisme. Un mot enchanteur pour les frigophobes puisqu'il associe en un seul terme la notion de chaleur et de jeu. A Serre-Chevalier, pendant que de valeureux téméraires dévalent les pistes, goûtant à la froide poudreuse, d'autres se délasseront dans des bassins alimentés par une source d'eau chaude naturelle qui sort à 44,7°C. Ce paradis du frileux s'appelle Les Grands Bains et se situe à Monêtier les Bains. S'étendant sur près de 4 000 m², ce complexe se compose de bassins, dont un extérieur de 330 m² avec rivière à courant et assises bouillonnantes, où règne l'eau chaude à des températures comprises entre 34 et 37°C. - © Igor Lubinetsky / EASYVOYAGE

Les sources naturelles d'eau chaude

Cela peut paraître paradoxal mais c'est là où il fait froid, où la neige recouvre de son blanc manteau le sol, qu'apparaissent également des sources d'eau chaude à ciel ouvert. Ces piscines chauffées naturelles sont le résultat d'un processus géothermique qui est un agréable cadeau que nous fait Dame Nature. Ne boudons pas notre plaisir lorsque ces sources se situent à proximité des stations de ski et qu'elles permettent de se mettre en maillot de bain dehors tandis que le sol est recouvert de neige. Qui y a-t-il de mieux que d'être dehors quand il fait froid, de se plonger dans une eau à 38 ou 39°C et se reposer tranquillement en contemplant le panorama ? A Saint-Lary-Soulan, dans les Pyrénées, le centre de bien-être Sensoria Rio est parfaitement adapté pour les familles, avec son eau de source naturelle à 32°C. A Piau-Engaly, le centre aqualudique Edenéo, idéalement situé au pied des pistes, se distingue par ses larges baies vitrées pour admirer le paysage depuis ses bassins de relaxation. Enfin, toujours dans les Pyrénées, on pourra profiter des bienfaits du Vaporarium de Bagnères de Luchon, le seul hammam naturel d'Europe ! - © Christophe Hiltgen / EASYVOYAGE

Randonnée en raquettes

La raquette est l'activité de sports d'hiver la plus ancienne du monde puisque son utilisation remonte à plus de 10 000 ans. Si à l'origine les raquettes étaient avant tout utilisées pour la chasse, aujourd'hui elles sont devenues un objet de loisirs et de sport qui a conquis l'Europe. Une des raisons majeures de l'engouement pour la randonnée en raquettes est que cette activité de pleine nature par excellence, contrairement au ski, ne nécessite aucun apprentissage afin d'être maîtrisée. Sans limite d'âge (il faut quand même tenir debout), sans compétence particulière requise, la pratique de la raquette s'acquiert quasi instantanément et ouvre les portes de nombreux paysages car elles permettent d'évoluer sur tous types de terrains. - © Jakub Gojda /123rf

Le Snake Gliss

Voir cette publication sur Instagram

Quand on fait pas de luge on fait du snake gliss . . . @snakeglissevalmeinier #snakegliss #snow #ski #vacances #valloire #valloiregalibier

Une publication partagée par Margot (@masaaskiiiiiia) le

Le snakegliss, ou luge collectif, n'est rien d'autre que des luges individuelles assemblées pour ne former qu'un seul train de 3, 4, 5 ,6...10 luges, après tout, plus on est de fous plus on rit, non ?

Kayak sur neige dans les Alpes du Sud !

Le kayak de neige. Et oui, même aux sports d'hiver il est encore possible de ramer ! Cette activité insolite est née dans les Hautes-Alpes dans la station de Vars en 2017.

Extrême, vous avez dit extrême ?

Si l'idée de plonger sous une couche de glace peut faire froid dans le dos à certains, la discipline est accessible à tous. Activité peu courante, la plongée sous glace offre la promesse d'une aventure extraordinaire avec jeu de reflets et ballet de bulles sous la surface. Il est possible de pratiquer la plongée sous glace au lac de Tignes en Savoie, au lac de Montriond en Haute-Savoie, au lac Genin dans l'Ain, au lac Robert à Chamrousse en Isère, dans le lac de Bigorre, dans le lac Balcere ou dans le lac Matemale dans les Pyrénées Orientales, ou encore au lac de Vonnes en Haute-Savoie. Et si décidément vous êtes prêt à tout sauf à monter sur des skis, il ne vous reste plus que l'escalade glaciaire. Discipline dérivée de l'escalade, elle en requiert toutes les qualités poussées au paroxysme ! - © Vitalii Nesterchuk /123RF

Un dernier pour la route : le rafting des neiges, mais c'est au Québec !

Voir cette publication sur Instagram

La fameuse descente en rafting ???? #trip #backpacker #backpack #backpacktrip #voyage #voyageur #froidcanadien #hiver #winter #quebec #quebeccity #snow #neige #glace #ville #city #pointdevue #vue #view #accueilquebecois #mountains #plusfortquelefrette #vuepanoramique #valcartier #glissadesurtube #rafting #raftingsurneige #luge #descenteenluge

Une publication partagée par Maxime GAILLARD (@tripbikemax) le

Autre article proposé par l'auteur